Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 4.12

Daniel 4.12 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Laissez-en néanmoins en terre la tige avec ses racines ; qu’il soit lié avec des chaînes de fer et d’airain parmi les herbes des champs ; qu’il soit mouillé de la rosée du ciel, et qu’il paisse avec les bêtes sauvages l’herbe de la terre.
MARSon branchage était beau, et son fruit abondant, et il y avait de quoi manger pour tous ; les bêtes des champs se mettaient à l’ombre au-dessous de lui, et les oiseaux des cieux habitaient dans ses branches, et toute chair en était nourrie.
OSTSon feuillage était beau et son fruit abondant ; il y avait sur lui de la nourriture pour tous ; les bêtes des champs se mettaient à l’ombre sous lui, et les oiseaux du ciel se tenaient dans ses branches, et de lui se nourrissait toute chair.
CAHMais laissez dans la terre le tronc auquel sont les racines, qu’il soit dans des liens de fer et d’airain dans l’herbe, qu’il soit humecté de la rosée du ciel, qu’il partage avec les animaux l’herbe de la terre.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRSon feuillage était beau, et ses fruits abondants, et il offrait une nourriture à tous : sous lui les bêtes des champs venaient chercher l’ombre, et les oiseaux du ciel habitaient ses branches, et il y avait une nourriture pour toute chair.
LAUToutefois, laissez dans la terre le tronçon de ses racines, mais dans une chaîne de fer et d’airain, parmi la verdure des champs ; et qu’il soit baigné de la rosée du ciel ; et qu’il ait sa portion de l’herbe de la terre avec les animaux.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYSon feuillage était beau et son fruit abondant, et en lui il y avait de la nourriture pour tous ; sous son ombre se tenaient les bêtes des champs, et dans ses branches habitaient les oiseaux des cieux ; et de lui toute chair se nourrissait.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANSon feuillage était beau et son fruit abondant, et il y avait sur lui de la nourriture pour tous ; sous son ombre les animaux des champs s’abritaient ; dans ses branches habitaient les oiseaux du ciel, et toute créature s’en nourrissait.
ZAKSon feuillage était beau et ses fruits abondants ; il fournissait de la nourriture à tous. A son ombre s’abritaient les bêtes des champs, dans ses branches nichaient les oiseaux du ciel, et tous les êtres s’alimentaient de lui.
VIGCependant laissez en terre le germe de ses racines ; qu’il soit lié avec une chaîne de fer et d’airain parmi les herbes des champs ; qu’il soit trempé de la rosée du ciel, et qu’il ait, avec les bêtes sauvages, l’herbe de la terre pour son partage.[4.12 Laissez, etc. Il y a ici, comme dans bien d’autres songes racontés dans l’Ecriture, des traits dont les uns se rapportent à la figure et les autres à la chose figurée.]
FILCependant laissez en terre le germe de ses racines; qu’il soit lié avec une chaîne de fer et d’airain parmi les herbes des champs; qu’il soit trempé de la rosée du ciel, et qu’il ait, avec les bêtes sauvages, l’herbe de la terre pour son partage.
LSGSon feuillage était beau, et ses fruits abondants ; il portait de la nourriture pour tous ; les bêtes des champs s’abritaient sous son ombre, les oiseaux du ciel faisaient leur demeure parmi ses branches, et tout être vivant tirait de lui sa nourriture.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAToutefois laissez en terre la souche de ses racines, mais dans des chaînes de fer et d’airain, au milieu du gazon des champs. Qu’il soit trempé de la rosée du ciel et qu’il partage avec les animaux l’herbe de la terre.
BPCSon feuillage était beau et son fruit abondant et il y avait sur lui de la nourriture pour tous ; sous son ombre les bêtes des champs s’abritaient ; dans ses branches habitaient les oiseaux du ciel et toute chair s’en nourrissait.
JERMais que restent en terre souche et racines dans des liens de fer et de bronze, dans l’herbe des champs. Qu’il soit baigné de la rosée du ciel et que l’herbe de la terre soit sa part avec les bêtes des champs.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGSon feuillage était beau, et ses fruits abondants ; il portait de la nourriture pour tous ; les bêtes des champs s’abritaient sous son ombre, les oiseaux du ciel faisaient leur demeure parmi ses branches, et tout être vivant tirait de lui sa nourriture.
CHUMais la souche de ses racines, laissez-la en terre, dans les liens de fer et de bronze, fixés dans l’herbe de la terre. Il s’abreuvera de la rosée des ciels, et sa part sera, avec les animaux, de l’herbe de la terre.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPMais laissez en terre dans l’herbe des champs sa souche et ses racines liées de chaînes de fer et de bronze. Qu’il soit trempé de la rosée du ciel et qu’il partage l’herbe de la terre avec les bêtes sauvages.
S21Mais laissez en terre le tronc avec ses racines ! Attachez-le avec des chaînes en fer et en bronze au milieu de l’herbe des champs ! Qu’il soit trempé par la rosée du ciel et qu’il ait, comme les bêtes, l’herbe de la terre pour nourriture !
KJFSes feuilles étaient belles et son fruit abondant; et en lui il y avait de la nourriture pour tous; les bêtes des champs se mettaient à l’ombre au-dessous de lui, et les oiseaux du ciel se tenaient dans ses branches, et toute chair se nourrissait de lui.
LXXκαὶ πάντα τὰ πετεινὰ τοῦ οὐρανοῦ τὰ νοσσεύοντα ἐν αὐτῷ ἡ ἰσχὺς τῆς γῆς καὶ τῶν ἐθνῶν καὶ τῶν γλωσσῶν πασῶν ἕως τῶν περάτων τῆς γῆς καὶ πᾶσαι αἱ χῶραι σοὶ δουλεύουσι.
VULVerumtamen germen radicum ejus in terra sinite, et alligetur vinculo ferreo et aereo in herbis quae foris sunt, et rore caeli tingatur, et cum feris pars ejus in herba terrae.
BHS(4.15) בְּרַ֨ם עִקַּ֤ר שָׁרְשֹׁ֨והִי֙ בְּאַרְעָ֣א שְׁבֻ֔קוּ וּבֶֽאֱסוּר֙ דִּֽי־פַרְזֶ֣ל וּנְחָ֔שׁ בְּדִתְאָ֖א דִּ֣י בָרָ֑א וּבְטַ֤ל שְׁמַיָּא֙ יִצְטַבַּ֔ע וְעִם־חֵיוְתָ֥א חֲלָקֵ֖הּ בַּעֲשַׂ֥ב אַרְעָֽא׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !