×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 2.9

Daniel 2.9 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Daniel 2.9  Si donc vous ne me faites pas connaître le songe, la même sentence vous enveloppera tous ; vous voulez vous préparez à me dire des mensonges et des faussetés, en attendant que les temps soient changés. C’est pourquoi dites-moi le songe, et je saurai si vous êtes capables de m’en donner l’explication.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Daniel 2.9  Si donc vous ne me faites pas connaître le songe, la même sentence vous enveloppera tous ; vous voulez vous préparer à me dire des mensonges et des faussetés, en attendant que les temps soient changés. C’est pourquoi dites-moi le songe, et je saurai si vous êtes capables de m’en donner l’explication.

Segond 21

Daniel 2.9  Si donc vous ne me faites pas connaître le rêve, le même décret s’appliquera à vous tous. Vous vous êtes concertés pour me débiter des mensonges et des faussetés en attendant que les circonstances changent. C’est pourquoi, dites-moi quel était le rêve et je saurai que vous êtes vraiment capables de m’en révéler l’explication. »

Les autres versions

Bible Annotée

Daniel 2.9  Car puisque vous ne me faites pas savoir le songe, c’est que vous avez une seule pensée : de préparer un discours mensonger et trompeur à me dire, en attendant que les temps changent ; ainsi dites-moi le songe, et je saurai que vous m’en aurez fait connaître la signification.

John Nelson Darby

Daniel 2.9  or, si vous ne me faites pas connaître le songe, il y a un seul et même décret pour vous ; car vous avez préparé une parole mensongère et perverse pour la dire devant moi, en attendant que le temps ait changé. C’est pourquoi, dites-moi le songe, et je saurai que vous pouvez m’en indiquer l’interprétation.

David Martin

Daniel 2.9  Mais si vous ne me faites pas connaître le songe, il y a une même sentence contre vous ; car vous vous êtes préparés pour dire devant moi quelque parole fausse et perverse, en attendant que le temps soit changé. Quoi qu’il en soit, dites-moi le songe, et je saurai que vous m’en pouvez donner l’interprétation.

Ostervald

Daniel 2.9  Mais si vous ne me faites pas connaître le songe, la même sentence vous frappera tous ; car vous vous êtes préparés à me dire quelque parole fausse et mensongère, en attendant que le temps soit changé. Dites-moi donc le songe, et je saurai si vous pouvez m’en donner l’interprétation.

Lausanne

Daniel 2.9  Si donc vous ne me faites pas savoir le songe, le décret est uniforme pour vous, car vous vous êtes préparés pour dire devant moi une parole mensongère et perverse, jusqu’à ce que le temps ait changé. Ainsi donc, dites-moi le songe, et je saurai que vous pourrez m’en indiquer l’explication.

Vigouroux

Daniel 2.9  Si donc vous ne me faites pas connaître le songe, vous subirez tous la même sentence, parce que vous m’auriez donné une interprétation trompeuse et pleine de fausseté, pour m’entretenir jusqu’à ce que le temps se passe. Dites-moi le songe, afin que je sache que l’interprétation que vous en donnerez sera véritable.

Auguste Crampon

Daniel 2.9  Puisque vous ne me faîtes pas savoir le songe, c’est que vous n’avez qu’une pensée, celle de concerter un discours mensonger et trompeur, pour le tenir devant moi, en attendant que les temps soient changés ; ainsi, dites-moi le songe et je saurai que vous pourrez m’en faire connaître la véritable signification. "

Lemaistre de Sacy

Daniel 2.9  si vous ne pouvez me dire ce que j’ai songé, c’est une marque que si je vous l’avais dit, vous lui auriez donné une interprétation trompeuse et pleine d’illusion, pour m’entretenir de paroles jusqu’à ce qu’il se fût passé beaucoup de temps. Dites-moi donc quel a été mon songe, afin que je sache aussi que l’interprétation que vous lui donnerez sera véritable.

Zadoc Kahn

Daniel 2.9  si donc vous ne me faites connaître le songe, un même arrêt vous atteindra. Vous vous êtes arrangés pour m’adresser des paroles fausses et mensongères, [espérant] que les circonstances pourront changer; c’est pourquoi dites-moi le songe, et je saurai que vous pourrez [aussi] m’en fournir l’explication. ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Daniel 2.9  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Daniel 2.9  דִּ֣י הֵן־חֶלְמָא֩ לָ֨א תְהֹֽודְעֻנַּ֜נִי חֲדָה־הִ֣יא דָֽתְכֹ֗ון וּמִלָּ֨ה כִדְבָ֤ה וּשְׁחִיתָה֙ הִזְדְּמִנְתּוּן֙ לְמֵאמַ֣ר קָֽדָמַ֔י עַ֛ד דִּ֥י עִדָּנָ֖א יִשְׁתַּנֵּ֑א לָהֵ֗ן חֶלְמָא֙ אֱמַ֣רוּ לִ֔י וְֽאִנְדַּ֕ע דִּ֥י פִשְׁרֵ֖הּ תְּהַחֲוֻנַּֽנִי׃

La Vulgate

Daniel 2.9  Si ergo somnium non indicaveritis mihi, una est de vobis sententia, quod interpretationem quoque fallacem et deceptione plenam composueritis, ut loquamini mihi, donec tempus pertranseat. Somnium itaque dicite mihi, ut sciam quod interpretationem quoque ejus veram loquamini.

La Septante

Daniel 2.9  ἐὰν μὴ τὸ ἐνύπνιον ἀπαγγείλητέ μοι ἐπ’ ἀληθείας καὶ τὴν τούτου σύγκρισιν δηλώσητε θανάτῳ περιπεσεῖσθε συνείπασθε γὰρ λόγους ψευδεῖς ποιήσασθαι ἐπ’ ἐμοῦ ἕως ἂν ὁ καιρὸς ἀλλοιωθῇ νῦν οὖν ἐὰν τὸ ῥῆμα εἴπητέ μοι ὃ τὴν νύκτα ἑώρακα γνώσομαι ὅτι καὶ τὴν τούτου κρίσιν δηλώσετε.