×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Daniel 1.4

Daniel 1.4 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Daniel 1.4  de jeunes garçons sans défaut corporel, beaux de figure, doués de sagesse, d’intelligence et d’instruction, capables de servir dans le palais du roi, et à qui l’on enseignerait les lettres et la langue des Chaldéens.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Daniel 1.4  de jeunes garçons sans défaut corporel, beaux de figure, doués de sagesse, d’intelligence et d’instruction, capables de servir dans le palais du roi, et à qui l’on enseignerait les lettres et la langue des Chaldéens.

Segond 21

Daniel 1.4  Ce devaient être de jeunes garçons sans défaut physique, beaux, doués de perspicacité et de sagesse, instruits et intelligents, capables de servir dans le palais du roi. On leur enseignerait la littérature et la langue des Babyloniens.

Les autres versions

Bible Annotée

Daniel 1.4  des jeunes gens sans aucun défaut, beaux de visage, doués de toute sorte de talents, instruits et intelligents, pleins de force, pour qu’ils se tinssent au palais du roi et qu’on leur apprît la littérature et la langue des Chaldéens.

John Nelson Darby

Daniel 1.4  des jeunes gens en qui il n’y eût aucun défaut, et beaux de visage, et instruits en toute sagesse, et possédant des connaissances, et entendus en science, et qui fussent capables de se tenir dans le palais du roi, et de leur enseigner les lettres et la langue des Chaldéens.

David Martin

Daniel 1.4  Quelques jeunes enfants, en qui il n’y eût aucun défaut, beaux de visage, instruits en toute sagesse, connaissant les sciences, qui eussent beaucoup d’intelligence, et en qui il y eût de la force, pour se tenir au palais du Roi ; et qu’on leur enseignât les lettres et la langue des Caldéens.

Ostervald

Daniel 1.4  Quelques jeunes gens en qui il n’y eût aucun défaut corporel, de belle apparence, instruits en toute sagesse, ayant de la science et pleins d’intelligence, et qui fussent capables de se tenir au palais du roi, et de leur enseigner les lettres et la langue des Caldéens.

Lausanne

Daniel 1.4  des jeunes gens en qui il n’y eût aucun défaut corporel et de bon aspect, entendus en toute sagesse, et versés dans le savoir, et comprenant la science, et en qui il y eût aptitude{Héb. force.} à se tenir dans le palais du roi ; et de leur enseigner les écrits et la langue des Caldéens.

Vigouroux

Daniel 1.4  de jeunes hommes en qui il n’y eût aucun défaut, beaux de figure, instruits en toute sagesse, habiles en science et en intelligence (dans les arts), qui pussent servir dans le palais du roi, et à qui l’on apprendrait les lettres et la langue des Chaldéens.[1.4 De jeunes hommes (pueros). Tout ce qui est dit de Daniel et de ses compagnons dans ce chapitre et les suivants, prouve qu’ils étaient au moins adolescents. D’ailleurs le terme hébreu est pris plus d’une fois dans ce sens, aussi bien que le mot latin puer, qui se dit d’un garçon de 17 ans, et que Cicéron lui-même a appliqué à Octave âgé de 19 ans. ― Les lettres (litteras) ; les caractères de l’écriture des Chaldéens qui différait de celle des Hébreux. C’est aussi le sens du texte original, et en particulier des Septante qui traduisent d’ailleurs (voir verset 17) le même mot hébreu par grammaire. ― L’écriture cunéiforme ou assyrienne, qu’on enseignait dans l’école royale, était très compliquée et fort difficile à apprendre. On enseignait de plus, dans cette école, une langue antique, nécessaire pour bien comprendre les monuments anciens, la grammaire, l’histoire, la géographie, l’astronomie, les sciences magiques, etc. C’est ce que nous attestent les livres écrits sur des tablettes d’argile, qui formaient les bibliothèques assyro-chaldéennes, et dont des restes considérables ont été retrouvés.]

Auguste Crampon

Daniel 1.4  des jeunes gens sans aucun défaut, beaux de figure, doués de toutes sortes de talents, instruits et intelligents, pleins de vigueur, pour qu’ils se tinssent dans le palais du roi et qu’on leur enseignât la littérature et la langue des Chaldéens.

Lemaistre de Sacy

Daniel 1.4  en qui il n’y eût aucun défaut, qui fussent bien faits, instruits dans tout ce qui regarde la sagesse, habiles dans les sciences et dans les arts ; afin qu’ils demeurassent dans le palais du roi, et qu’il leur apprit à écrire et à parler la langue des Chaldéens.

Zadoc Kahn

Daniel 1.4  des jeunes gens, exempts de tout défaut corporel, beaux de figure, initiés à toute sagesse, doués d’intelligence, versés dans les connaissances, et qui pourraient être admis dans le palais du roi, et de leur enseigner l’écriture et la langue des Chaldéens.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Daniel 1.4  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Daniel 1.4  יְלָדִ֣ים אֲשֶׁ֣ר אֵֽין־בָּהֶ֣ם כָּל־מוּם֩ וְטֹובֵ֨י מַרְאֶ֜ה וּמַשְׂכִּילִ֣ים בְּכָל־חָכְמָ֗ה וְיֹ֤דְעֵי דַ֨עַת֙ וּמְבִינֵ֣י מַדָּ֔ע וַאֲשֶׁר֙ כֹּ֣חַ בָּהֶ֔ם לַעֲמֹ֖ד בְּהֵיכַ֣ל הַמֶּ֑לֶךְ וּֽלֲלַמְּדָ֥ם סֵ֖פֶר וּלְשֹׁ֥ון כַּשְׂדִּֽים׃

La Vulgate

Daniel 1.4  pueros in quibus nulla esset macula, decoros forma, et eruditos omni sapientia, cautos scientia, et doctos disciplina, et qui possent stare in palatio regis, ut doceret eos litteras et linguam Chaldaeorum.