×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ezéchiel 9.8

Ezéchiel 9.8 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Ezéchiel 9.8  Comme ils frappaient, et que je restais encore, je tombai sur ma face, et je m’écriai : Ah ! Seigneur Éternel, détruiras-tu tout ce qui reste d’Israël, en répandant ta fureur sur Jérusalem ?

Segond Nouvelle Édition de Genève

Ezéchiel 9.8  Comme ils frappaient, et que je restais encore, je tombai sur ma face, et je m’écriai : Ah ! Seigneur Éternel, détruiras-tu tout ce qui reste d’Israël, en répandant ta fureur sur Jérusalem ?

Segond 21

Ezéchiel 9.8  Pendant qu’ils frappaient, j’étais resté là. Je suis tombé le visage contre terre et je me suis écrié : « Ah ! Seigneur Éternel, vas-tu détruire tout ce qui reste d’Israël en déversant ta fureur sur Jérusalem ? »

Les autres versions

King James en Français

Ezéchiel 9.8  Or, comme ils frappaient et que je restais encore, je tombai sur ma face, et m’écriai: Ah! SEIGNEUR Dieu, veux-tu détruire tout le reste d’Israël, en répandant ta fureur sur Jérusalem?

Bible Annotée

Ezéchiel 9.8  Et pendant qu’ils frappaient, comme je restais seul, je tombai sur ma face et criai, disant : Ah ! Seigneur Éternel, vas-tu détruire tout ce qui reste d’Israël en répandant ton courroux sur Jérusalem ?

John Nelson Darby

Ezéchiel 9.8  Et il arriva que, comme ils frappaient et que moi je demeurais de reste, je tombai sur ma face, et je criai et dis : Ah, Seigneur Éternel ! veux-tu détruire tout le reste d’Israël en versant ta fureur sur Jérusalem ?

David Martin

Ezéchiel 9.8  Or il arriva que comme ils frappaient, je demeurai là, et m’étant prosterné le visage contre terre, je criai, et dis : Ah ! ah ! Seigneur Éternel ! t’en vas-tu donc détruire tous les restes d’Israël, en répandant ta fureur sur Jérusalem ?

Ostervald

Ezéchiel 9.8  Or, comme ils frappaient et que je restais encore, je tombai sur ma face, et m’écriai : Ah ! Seigneur, Éternel, veux-tu détruire tout le reste d’Israël, en répandant ta fureur sur Jérusalem ?

Lausanne

Ezéchiel 9.8  Et comme ils frappaient, et que moi, j’étais resté, je tombai sur ma face, et je m’écriai et dis : Ah ! Seigneur Éternel ! vas-tu détruire tout le reste d’Israël en versant ta fureur sur Jérusalem ?

Vigouroux

Ezéchiel 9.8  Et après ce carnage, je demeurai là, et je me jetai la face contre terre, et je dis en criant : Hélas ! hélas ! hélas ! Seigneur Dieu ; perdrez-vous donc tous les restes d’Israël, en répandant votre fureur sur Jérusalem ?

Auguste Crampon

Ezéchiel 9.8  Et quand ils eurent frappé, comme je restais seul, je tombai sur ma face, je m’écriai et je dis : « Ah ! Seigneur Yahweh, vas-tu détruire tout ce qui reste d’Israël, en répandant ta colère sur Jérusalem ? »

Lemaistre de Sacy

Ezéchiel 9.8  Et après qu’ils eurent fait tout ce carnage, je demeurai là ; et m’étant jeté le visage contre terre, je dis en criant : Hélas ! hélas ! hélas ! Seigneur Dieu ! perdrez-vous donc tout ce qui reste d’Israël, en répandant votre fureur sur Jérusalem ?

Zadoc Kahn

Ezéchiel 9.8  Or, comme ils frappaient, et que je demeurais là, je tombai sur ma face, je criai et dis : “ Hélas ! Seigneur Dieu, vas-tu détruire tout ce qui reste d’Israël en épanchant ta colère sur Jérusalem ? ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Ezéchiel 9.8  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Ezéchiel 9.8  וַֽיְהִי֙ כְּהַכֹּותָ֔ם וְנֵֽאשֲׁאַ֖ר אָ֑נִי וָאֶפְּלָ֨ה עַל־פָּנַ֜י וָאֶזְעַ֗ק וָֽאֹמַר֙ אֲהָהּ֙ אֲדֹנָ֣י יְהוִ֔ה הֲמַשְׁחִ֣ית אַתָּ֗ה אֵ֚ת כָּל־שְׁאֵרִ֣ית יִשְׂרָאֵ֔ל בְּשָׁפְכְּךָ֥ אֶת־חֲמָתְךָ֖ עַל־יְרוּשָׁלִָֽם׃

La Vulgate

Ezéchiel 9.8  et caede conpleta remansi ego ruique super faciem meam et clamans aio heu heu heu Domine Deus ergone disperdes omnes reliquias Israhel effundens furorem tuum super Hierusalem

La Septante

Ezéchiel 9.8  καὶ ἐγένετο ἐν τῷ κόπτειν αὐτοὺς καὶ πίπτω ἐπὶ πρόσωπόν μου καὶ ἀνεβόησα καὶ εἶπα οἴμμοι κύριε ἐξαλείφεις σὺ τοὺς καταλοίπους τοῦ Ισραηλ ἐν τῷ ἐκχέαι σε τὸν θυμόν σου ἐπὶ Ιερουσαλημ.