×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ezéchiel 33.22

Ezéchiel 33.22 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Ezéchiel 33.22  La main de l’Éternel avait été sur moi le soir avant l’arrivée du fugitif, et l’Éternel m’avait ouvert la bouche lorsqu’il vint auprès de moi le matin. Ma bouche était ouverte, et je n’étais plus muet.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Ezéchiel 33.22  La main de l’Éternel avait été sur moi le soir avant l’arrivée du fugitif, et l’Éternel m’avait ouvert la bouche lorsqu’il vint auprès de moi le matin. Ma bouche était ouverte, et je n’étais plus muet.

Segond 21

Ezéchiel 33.22  La main de l’Éternel avait reposé sur moi le soir précédant l’arrivée du rescapé et l’Éternel m’avait rendu la parole avant qu’il ne vienne vers moi le matin. Ma bouche s’était ouverte, je n’étais plus muet.

Les autres versions

Bible Annotée

Ezéchiel 33.22  Or, la main de l’Éternel avait été sur moi le soir avant l’arrivée de ce fugitif, et elle avait ouvert ma bouche avant qu’il vint vers moi le matin. Ma bouche fut ouverte et je ne fus plus muet.

John Nelson Darby

Ezéchiel 33.22  Et la main de l’Éternel avait été sur moi le soir avant que vint le réchappé, et elle avait ouvert ma bouche jusqu’à ce qu’il vînt vers moi le matin ; ainsi ma bouche fut ouverte, et je ne fus plus muet.

David Martin

Ezéchiel 33.22  Et la main de l’Éternel avait été sur moi le soir avant que celui qui était échappé vînt, et [l’Éternel] avait ouvert ma bouche, en attendant que cet homme vînt le matin vers moi ; et ma bouche ayant été ouverte, je ne me tus plus.

Ostervald

Ezéchiel 33.22  Or la main de l’Éternel avait été sur moi, le soir avant que vînt le fugitif ; et lorsqu’il vint auprès de moi le matin, l’Éternel m’avait ouvert la bouche. Ma bouche était ouverte, et je n’étais plus muet.

Lausanne

Ezéchiel 33.22  Et la main de l’Éternel fut sur moi [dès] le soir avant l’arrivée du réchappé, et il m’ouvrit la bouche jusqu’à ce qu’il arrivât chez moi, le matin ; et ma bouche fut ouverte, et je ne fus plus muet.

Vigouroux

Ezéchiel 33.22  Or la main du Seigneur avait été sur moi le soir d’avant l’arrivée de ce fugitif, et le Seigneur m’avait ouvert la bouche jusqu’à ce que cet homme vînt à moi le matin, et, ma bouche ayant été ouverte, je ne demeurai plus en silence :[33.22 La main du Seigneur, etc. Voir Ezéchiel, 1, 3. ― Le Seigneur ouvrit, etc. Le Seigneur, en effet, l’avait promis à Ezéchiel (voir Ezéchiel, 24, 27).]

Auguste Crampon

Ezéchiel 33.22  Or la main de Yahweh avait été sur moi le soir avant l’arrivée du fugitif, et elle avait ouvert ma bouche avant qu’il vint vers moi le matin ; et ainsi ma bouche fut ouverte, et je ne fus plus muet.

Lemaistre de Sacy

Ezéchiel 33.22  Or la main du Seigneur s’était fait sentir à moi le soir de devant le jour où arriva cet homme qui avait fui de Jérusalem : et le Seigneur m’avait ouvert la bouche jusqu’à ce que cet homme vînt me trouver le matin ; et la bouche m’ayant été ouverte, je ne demeurai plus dans le silence.

Zadoc Kahn

Ezéchiel 33.22  Or, la main de l’Eternel avait été sur moi la veille de l’arrivée du fuyard, et il ne me rouvrit la bouche que quand ce dernier vint me trouver le matin. Dès lors, ma bouche était ouverte, et je n’étais plus réduit au mutisme.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Ezéchiel 33.22  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Ezéchiel 33.22  וְיַד־יְהוָה֩ הָיְתָ֨ה אֵלַ֜י בָּעֶ֗רֶב לִפְנֵי֙ בֹּ֣וא הַפָּלִ֔יט וַיִּפְתַּ֣ח אֶת־פִּ֔י עַד־בֹּ֥וא אֵלַ֖י בַּבֹּ֑קֶר וַיִּפָּ֣תַח פִּ֔י וְלֹ֥א נֶאֱלַ֖מְתִּי עֹֽוד׃ פ

La Vulgate

Ezéchiel 33.22  manus autem Domini facta fuerat ad me vespere antequam veniret qui fugerat aperuitque os meum donec veniret ad me mane et aperto ore meo non silui amplius