×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ezéchiel 33.21

Ezéchiel 33.21 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Le cinquième jour du dixième mois, la douzième année depuis que nous avions été emmenés captifs, un homme qui avait fui de Jérusalem, vint me trouver, et me dit : La ville a été ruinée.
MAROr il arriva en la douzième année de notre captivité, au cinquième jour du dixième mois, que quelqu’un qui était échappé de Jérusalem vint vers moi, en disant : la ville a été prise.
OSTLa douzième année de notre captivité, le cinquième jour du dixième mois, un homme qui s’était échappé de Jérusalem vint me dire : La ville est prise !
CAHCe fut dans la douzième année, le cinq du dixième mois de notre captivité, vint à moi le fugitif de Ierouschalaïme, en disant : La ville a été battue.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt la douzième année, le dixième mois, le cinquième jour du mois, depuis notre déportation, un homme qui s’était échappé de Jérusalem, arriva auprès de moi et dit : La ville est prise !
LAUEt il arriva, la douzième année de notre déportation, au dixième [mois], le cinq du mois, que le réchappé de Jérusalem arriva chez moi, en disant : La ville a été frappée !
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt il arriva, la douzième année de notre transportation, au dixième mois, le cinquième jour du mois, qu’un réchappé de Jérusalem vint vers moi, disant : La ville est frappée.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANLa douzième année de notre captivité, au dixième mois, le cinq du mois, un fugitif de Jérusalem arriva vers moi en disant : La ville a été prise.
ZAKIl arriva, dans la douzième année, le cinquième jour du dixième mois, à dater de notre exil, qu’un fuyard vint vers moi de Jérusalem, en disant : “ La ville est prise ”
VIGLa douzième année, le cinquième jour du dixième mois de notre captivité, (qu’)un homme qui avait fui de Jérusalem vint à moi et me dit : La ville a été ravagée.[33.21 La douzième année. Voir Ezéchiel, 32, 1. ― Dixième mois. Voir Ezéchiel, 24, 1.]
FILLa douzième année, le cinquième jour du dixième mois de notre captivité, un homme qui avait fui de Jérusalem vint à moi et me dit: La ville a été ravagée.
LSGLa douzième année, le cinquième jour du dixième mois de notre captivité, un homme qui s’était échappé de Jérusalem vint à moi et dit : La ville a été prise !
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRALa douzième année de notre captivité, au dixième mois, le cinq du mois, un fugitif de Jérusalem arriva vers moi en disant : " La ville a été prise. "
BPCLa onzième année de notre captivité, le dixième (mois), le cinquième jour du mois, un fugitif de Jérusalem vint à moi et dit : “La ville est tombée.”
JERLa douzième année, le cinq du dixième mois de notre captivité, le rescapé arriva vers moi de Jérusalem et m’annonça : "La ville est prise."
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGLa douzième année, le cinquième jour du dixième mois de notre captivité, un homme qui s’était échappé de Jérusalem vint à moi et dit : La ville a été prise !
CHUEt c’est en l’an douze, la dixième lunaison, le cinq de notre exil, l’évadé vient à moi de Ieroushalaîm pour dire : « La ville a été frappée ! »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPEn la onzième année de notre déportation, le 5 du dixième mois, un rescapé de Jérusalem arriva chez moi; il me dit: “La ville est tombée.”
S21La douzième année de notre exil, le cinquième jour du dixième mois, un rescapé de Jérusalem est venu vers moi et m’a dit : « La ville a été prise ! »
KJFLa douzième année de notre captivité, le cinquième jour du dixième mois, un homme qui s’était échappé de Jérusalem vint me dire: La ville est prise!
LXXκαὶ ἐγενήθη ἐν τῷ δωδεκάτῳ ἔτει ἐν τῷ δωδεκάτῳ μηνὶ πέμπτῃ τοῦ μηνὸς τῆς αἰχμαλωσίας ἡμῶν ἦλθεν ὁ ἀνασωθεὶς πρός με ἀπὸ Ιερουσαλημ λέγων ἑάλω ἡ πόλις.
VULet factum est in duodecimo anno in duodecimo mense in quinta mensis transmigrationis nostrae venit ad me qui fugerat de Hierusalem dicens vastata est civitas
BHSוַיְהִ֞י בִּשְׁתֵּ֧י עֶשְׂרֵ֣ה שָׁנָ֗ה בָּעֲשִׂרִ֛י בַּחֲמִשָּׁ֥ה לַחֹ֖דֶשׁ לְגָלוּתֵ֑נוּ בָּא־אֵלַ֨י הַפָּלִ֧יט מִירוּשָׁלִַ֛ם לֵאמֹ֖ר הֻכְּתָ֥ה הָעִֽיר׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !