×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lamentations 5.20

Lamentations 5.20 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Lamentations 5.20  Pourquoi nous oublierais-tu pour toujours, Nous abandonnerais-tu pour de longues années ?

Segond Nouvelle Édition de Genève

Lamentations 5.20  Pourquoi nous oublierais-tu pour toujours, Nous abandonnerais-tu pour de longues années ?

Segond 21

Lamentations 5.20  Pourquoi nous oublier définitivement, nous abandonner pendant si longtemps ?

Les autres versions

Bible Annotée

Lamentations 5.20  Pourquoi nous oublierais-tu à jamais, Nous abandonnerais-tu pour toute la durée de nos jours ?

John Nelson Darby

Lamentations 5.20  nous oublies-tu à jamais, nous abandonnes-tu pour de longs jours ?

David Martin

Lamentations 5.20  Pourquoi nous oublierais-tu à jamais ? pourquoi nous délaisserais-tu si longtemps ?

Ostervald

Lamentations 5.20  Pourquoi nous oublierais-tu à jamais, pourquoi nous abandonnerais-tu si longtemps ?

Lausanne

Lamentations 5.20  Pourquoi nous oublierais-tu à jamais, nous délaisserais-tu pour [toute] la durée des jours ?

Vigouroux

Lamentations 5.20  Pourquoi nous oublier(i)ez-vous à jamais ? pourquoi nous abandonner(i)ez-vous pour toujours (dans la longueur des jours, note) ?[5.20 Dans la longueur ; c’est-à-dire pour si longtemps.]

Auguste Crampon

Lamentations 5.20  Pourquoi nous oublierais-tu à jamais, nous abandonnerais-tu pour de si longs jours ?

Lemaistre de Sacy

Lamentations 5.20  Pourquoi nous oublierez-vous toujours ? pourquoi nous abandonnerez-vous si longtemps ?

Zadoc Kahn

Lamentations 5.20  pourquoi nous oublies-tu si obstinément, nous délaisses-tu de si longs jours

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Lamentations 5.20  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Lamentations 5.20  לָ֤מָּה לָנֶ֨צַח֙ תִּשְׁכָּחֵ֔נוּ תַּֽעַזְבֵ֖נוּ לְאֹ֥רֶךְ יָמִֽים׃

La Vulgate

Lamentations 5.20  quare in perpetuum oblivisceris nostri derelinques nos in longitudinem dierum