Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lamentations 2.20

Lamentations 2.20 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC ( Resh. ) Voyez, Seigneur ! et considérez quel est le peuple que vous avez ravage de cette sorte : est-il donc possible que les mères soient réduites à manger le fruit de leurs entrailles, à manger de petits enfants qui ne sont pas plus grands que la main ? Est-il possible que les prêtres et les prophètes soient tués dans le sanctuaire même du Seigneur ?
MAR[Resch.] Regarde, ô Éternel ! et considère à qui tu as ainsi fait. Les femmes n’ont-elles pas mangé leur fruit, les petits enfants qu’elles emmaillottaient ? Le Sacrificateur et le Prophète n’ont-ils pas été tués dans le Sanctuaire du Seigneur ?
OSTRegarde, ô Éternel ! et considère qui tu as ainsi traité ! Fallait-il que les femmes dévorassent leur fruit, les petits enfants, objets de leurs caresses ? Fallait-il que le sacrificateur et le prophète fussent tués dans le sanctuaire du Seigneur ?
CAHVois, Ieovah, et considère envers qui as-tu agi ainsi ? Lorsque des femmes dévorent les fruits (de leurs entrailles), les jeunes enfants au maillot ; lorsque dans le sanctuaire du Seigneur est tué le cohène, le prophète !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRVois, Éternel, et regarde ! Qui est-ce que tu as ainsi traité ? Faut-il que des femmes dévorent leur fruit, les enfants portés entre leurs bras ? Faut-il que dans le Sanctuaire du Seigneur le sacrificateur et le prophète soient égorgés ?
LAUVois, Éternel, et regarde ! À qui as-tu fait ainsi ? Quoi ! des femmes ont dévoré leur fruit, les enfants de leurs caresses ! Quoi ! le sacrificateur et le prophète ont été tués dans le sanctuaire du Seigneur !
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYÉternel, et considère à qui tu as fait ainsi ! Les femmes dévoreront-elles leur fruit, les petits enfants dont elles prennent soin ? Tuera-t-on le sacrificateur et le prophète dans le sanctuaire du Seigneur ?
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANVois, Éternel, et considère ! Qui as-tu jamais traité ainsi ? Des femmes mangent-elles le fruit de leurs entrailles, Les petits enfants qu’elles portent dans leurs bras ? Tue-t-on dans le sanctuaire du Seigneur Les sacrificateurs et les prophètes ?
ZAKVois, ô Éternel, et regarde qui tu as traité de la sorte ! Se peut-il que des femmes dévorent le fruit [de leurs entrailles], leurs jeunes enfants, objet de leurs tendres soins que dans le sanctuaire du Seigneur soient massacrés prêtres et prophètes
VIGVoyez, Seigneur, et considérez quel est celui que vous avez ravagé ainsi. Les mères devaient-elles (mangeront-elles) donc manger leur fruit, de(s) petits enfants qui ne sont pas plus grands que la main (de la hauteur d’un palme) ? Est-il possible (Est-ce) que le prêtre et le prophète soient (seront) tués dans le sanctuaire du Seigneur ? Sin.
FILVoyez, Seigneur, et considérez quel est celui que Vous avez ravagé ainsi. Les mères devaient-elles donc manger leur fruit, de petits enfants qui ne sont pas plus grands que la main? Est-il possible que le prêtre et le prophète soient tués dans le sanctuaire du Seigneur?
LSGVois, Éternel, regarde qui tu as ainsi traité ! Fallait-il que des femmes dévorassent le fruit de leurs entrailles, Les petits enfants objets de leur tendresse ? Que sacrificateurs et prophètes fussent massacrés dans le sanctuaire du Seigneur ?
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRA«?Vois, Yahweh et considère : qui as-tu jamais traité ainsi ? Quoi ! des femmes mangent le fruit de leurs entrailles, les petits enfants qu’elles chérissent ?
SIN.
Quoi ! Ils sont égorgés dans le sanctuaire du Seigneur, le prêtre et le prophète !
BPCVois, Yahweh, et considère - quel est celui que tu as traité ainsi. Des femmes doivent-elles manger leur fruit, - les petits enfants qu’elles portent dans leurs bras ? Doivent être égorgés dans le sanctuaire du Seigneur - prêtres et prophètes ?
JER"Vois, Yahvé, et regarde : Qui as-tu jamais traité de la sorte ? Fallait-il que des femmes mangent leurs petits, les enfants qu’elles berçaient ? Fallait-il qu’au sanctuaire du Seigneur fussent égorgés prêtre et prophète ?
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGVois, Eternel, regarde qui tu as ainsi traité! Fallait-il que des femmes dévorent le fruit de leurs entrailles, Les petits enfants objets de leur tendresse? Que sacrificateurs et prophètes soient massacrés dans le sanctuaire du Seigneur?
CHUVois, IHVH-Adonaï, regarde envers qui tu agis ainsi ! Des femmes mangent-elles leur fruit, des nourrissons comblés ? Dans le sanctuaire d’Adonaï le desservant et l’inspiré seront-ils tués ?
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDP“Ô Yahvé, regarde et pense un moment: À qui en as-tu jamais fait voir de pareilles? Des femmes ont mangé leurs nourrissons, leurs petits enfants au berceau. Prêtres et prophètes ont été égorgés dans le Sanctuaire du Seigneur.
S21« Vois, Éternel ! Regarde qui tu as traité de cette manière ! Fallait-il que des femmes dévorent ceux qu’elles ont mis au monde, les petits enfants dont elles ont pris soin avec tendresse ? Fallait-il que prêtres et prophètes soient massacrés dans le sanctuaire du Seigneur ?
KJFContemple, ô SEIGNEUR, et considère à qui tu as fait ainsi. Les femmes mangeraient-elles leur fruit, et les petits enfants, grands comme leurs mains? Tuera-t-on le prêtre et le prophète dans le sanctuaire du SEIGNEUR?
LXXἰδέ κύριε καὶ ἐπίβλεψον τίνι ἐπεφύλλισας οὕτως εἰ φάγονται γυναῖκες καρπὸν κοιλίας αὐτῶν ἐπιφυλλίδα ἐποίησεν μάγειρος φονευθήσονται νήπια θηλάζοντα μαστούς ἀποκτενεῖς ἐν ἁγιάσματι κυρίου ἱερέα καὶ προφήτην.
VULRES vide Domine et considera quem vindemiaveris ita ergone comedent mulieres fructum suum parvulos ad mensuram palmae si occidetur in sanctuario Domini sacerdos et propheta
BHSרְאֵ֤ה יְהוָה֙ וְֽהַבִּ֔יטָה לְמִ֖י עֹולַ֣לְתָּ כֹּ֑ה אִם־תֹּאכַ֨לְנָה נָשִׁ֤ים פִּרְיָם֙ עֹלֲלֵ֣י טִפֻּחִ֔ים אִם־יֵהָרֵ֛ג בְּמִקְדַּ֥שׁ אֲדֹנָ֖י כֹּהֵ֥ן וְנָבִֽיא׃ ס
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !