×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lamentations 1.11

Lamentations 1.11 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC ( Caph. ) Tout son peuple est dans les gémissements, et cherche du pain : ils ont donné tout ce qu’ils avaient de plus précieux pour trouver de quoi soutenir leur vie : voyez, Seigneur ! et considérez l’avilissement où je suis réduite.
MAR[Caph.] Tout son peuple sanglote, cherchant du pain ; ils ont donné leurs choses désirables pour des aliments, afin de se faire revenir le cœur ; regarde, ô Éternel ! et contemple ; car je suis devenue méprisée.
OSTTout son peuple gémit, ils cherchent du pain ; ils ont donné ce qu’ils avaient de plus précieux pour de la nourriture, afin de ranimer leur vie. Vois, ô Éternel, et regarde combien je suis méprisée !
CAHTout le peuple gémit, demandant du pain ; ils donnaient ce qu’ils avaient de précieux pour de la nourriture qui ranimât l’âme ; vois, ô Ieovah, et contemple combien je suis abaissée.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRTout son peuple soupire, il cherche du pain ; il donne ses choses précieuses pour des aliments qui le rappellent à la vie. « O Éternel, vois, et regarde l’abjection où je suis descendue ! »
LAUSon peuple entier est dans les gémissements, cherchant du pain ; ils donnent ce qu’ils ont de plus désirable contre de la nourriture pour ranimer leur vie ! Vois, Éternel ! regarde combien je suis méprisée !
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYTout son peuple gémit ; ils cherchent du pain ; ils ont donné leurs choses désirables contre des aliments pour restaurer leur âme. Regarde, Éternel, et contemple, car je suis devenue vile.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANTout son peuple sanglote ; Ils cherchent du pain ; Ils donnent leurs joyaux Pour des aliments qui leur rendent la vie. Vois, Éternel, regarde L’abjection où je suis !
ZAKTous ses habitants gémissent, demandent du pain : ils échangent leurs biens les plus chers contre des aliments, pour ranimer leur vie. Vois, ô Éternel, et regarde comme je suis devenue misérable.
VIGTout son peuple gémit et cherche du pain ; ils ont donné toutes leurs choses précieuses pour soutenir (une nourriture qui ranimât) leur vie (âme, note). Voyez, Seigneur, et considérez comme je suis devenue vile.[1.11 Leur âme ; hébraïsme pour leur personne.] Lamed.
FILTout son peuple gémit et cherche du pain; ils ont donné toutes leurs choses précieuses pour soutenir leur vie. Voyez, Seigneur, et considérez comme je suis devenue vile.
LSGTout son peuple soupire, il cherche du pain ; Ils ont donné leurs choses précieuses pour de la nourriture, Afin de ranimer leur vie. — Vois, Éternel, regarde comme je suis avilie !
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRATout son peuple gémit, cherchant du pain ; ils donnent leurs joyaux pour des aliments, qui leur rendent la vie. " Vois Yahweh et considère l’abjection où je suis tombée ! "

LAMED.
BPCTous ses habitants gémissent - cherchent du pain ; Ils donnent leurs joyaux pour des aliments - qui leur rendent la vie. “Vois, Yahweh, et regarde - combien je suis méprisée.”
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGTout son peuple soupire, il cherche du pain ; Ils ont donné leurs choses précieuses pour de la nourriture, Afin de ranimer leur vie. Vois, Éternel, regarde comme je suis avilie !
CHUTout ton peuple gémit ; ils cherchent du pain, donnent leurs somptuosités contre de la nourriture, pour ranimer l’être : « Vois, IHVH-Adonaï, regarde ! Oui, j’étais une goinfre. »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPTout son peuple se lamente: tous sont en quête de pain. On donnait ses bijoux pour manger, car on voulait sauver sa vie. “Ô Yahvé, regarde et vois: comme j’ai été méprisée!”
S21Toute sa population gémit, elle cherche du pain. Ils ont donné tout ce qu’ils avaient de précieux pour de la nourriture afin de retrouver des forces. « Vois, Éternel, regarde, car je suis méprisée !
KJFTout son peuple soupire, ils cherchent du pain; ils ont donné leurs choses agréables pour de la nourriture, pour restaurer l’âme: vois, ô SEIGNEUR, et considère, car je suis devenue vile.
LXXπᾶς ὁ λαὸς αὐτῆς καταστενάζοντες ζητοῦντες ἄρτον ἔδωκαν τὰ ἐπιθυμήματα αὐτῆς ἐν βρώσει τοῦ ἐπιστρέψαι ψυχήν ἰδέ κύριε καὶ ἐπίβλεψον ὅτι ἐγενήθην ἠτιμωμένη.
VULCAPH omnis populus eius gemens et quaerens panem dederunt pretiosa quaeque pro cibo ad refocilandam animam vide Domine considera quoniam facta sum vilis
BHSכָּל־עַמָּ֤הּ נֶאֱנָחִים֙ מְבַקְּשִׁ֣ים לֶ֔חֶם נָתְנ֧וּ מַחֲמַדֵּיהֶ֛ם בְּאֹ֖כֶל לְהָשִׁ֣יב נָ֑פֶשׁ רְאֵ֤ה יְהוָה֙ וְֽהַבִּ֔יטָה כִּ֥י הָיִ֖יתִי זֹולֵלָֽה׃ ס
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !