Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jérémie 8.19

Jérémie 8.19 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC J’entends la voix de la fille de mon peuple qui crie d’une terre éloignée : Le Seigneur n’est-il pas dans Sion ? le Roi de Sion n’est-il pas au milieu d’elle ? Pourquoi donc m’ont-ils irrité par leurs idoles, et par la vanité des dieux étrangers ?
MARVoici la voix du cri de la fille de mon peuple [qui crie] d’un pays éloigné ; l’Éternel n’est-il point en Sion ? son Roi n’est-il point au milieu d’elle ? Mais pourquoi m’ont-ils irrité par leurs images taillées, par les vanités de l’étranger ?
OSTVoici la voix de la fille de mon peuple, qui crie d’un pays éloigné : L’Éternel n’est-il plus dans Sion ? Son roi n’est-il plus au milieu d’elle ? Pourquoi m’ont-ils irrité par leurs images taillées, par les vanités de l’étranger ?
CAHVoici : la voix suppliante de mon peuple retentit des pays éloignés : Ieovah n’est-il plus à Tsione, son roi n’y est-il plus ? Pourquoi m’ont-ils irrité par leurs images, par les vanités des (dieux) étrangers ?
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRVoici, les cris de détresse de mon peuple d’une terre lointaine se font entendre : « L’Éternel n’est-Il plus en Sion, ou son Roi n’y est-Il plus ? » – « Pourquoi m’ont-ils irrité par leurs idoles, par les vanités de l’étranger ? »
LAUVoici la voix du cri de la fille de mon peuple, [parti] d’une terre lointaine : L’Éternel n’est-il plus en Sion ; ou n’a-t-elle plus son roi au milieu d’elle ?... (Pourquoi m’ont-ils provoqué par leurs images taillées, par les vanités de l’étranger ?)
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYVoici, la voix du cri de la fille de mon peuple vient d’un pays lointain : L’Éternel n’est-il pas dans Sion ? Son Roi n’est-il pas au milieu d’elle ? Pourquoi m’ont-ils provoqué par leurs images taillées, par les vanités de l’étranger ?
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANVoici le cri de détresse de la fille de mon peuple arrive d’une terre lointaine : L’Éternel n’est-il plus en Sion ? Son roi n’est-il plus au milieu d’elle ? Pourquoi m’ont-ils irrité par leurs idoles, par les vanités de l’étranger ?
ZAKVoici, j’entends la voix suppliante de la fille de mon peuple venant d’un pays lointain : « L’Éternel n’est-il plus à Sion ? son roi n’y est-il plus – Pourquoi aussi m’ont-ils contrarié par leurs idoles, les vaines divinités de l’étranger ? »
VIGVoici que la voix de la fille de mon peuple retentit (me crie) d’une terre lointaine : Le Seigneur n’est-il pas dans Sion ? (ou) Son roi n’est-il plus en elle ? Pourquoi donc m’ont-ils irrité par leurs images sculptées (taillées au ciseau) et par leurs dieux (des vanités) étrangers(ères) ?
FILVoici que la voix de la fille de mon peuple retentit d’une terre lointaine : Le Seigneur n’est-il pas dans Sion? Son roi n’est-il plus en elle? Pourquoi donc M’ont-ils irrité par leurs images sculptées et par leurs dieux étrangers?
LSGVoici les cris de la fille de mon peuple Retentissent sur la terre lointaine : L’Éternel n’est-il plus à Sion ? N’a-t-elle plus son roi au milieu d’elle ? — Pourquoi m’ont-ils irrité par leurs images taillées, Par des idoles étrangères ? —
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAVoici que le cri de détresse de la fille de mon peuple m’arrive d’une terre lointaine : «?Yahweh n’est-il plus en Sion ? Son roi n’est-il plus au milieu d’elle ??» — Pourquoi m’ont-ils irrité par leurs idoles, par les vanités de l’étranger ? —
BPCVoici, des cris plaintifs de mon peuple viennent d’un pays lointain : - “Est-ce que Yahweh n’est plus à Sion ? Son roi n’y est-il plus ? - Pourquoi m’ont-ils vexé par leurs idoles, par les néants de l’étranger ?
JERVoici l’appel au secours de la fille de mon peuple, depuis une terre aux vastes étendues. "Yahvé n’est donc plus en Sion ? Son Roi n’y est-il plus ? (Pourquoi m’ont-ils irrité par leurs idoles, par ces vanités venues de l’étranger ?)
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGVoici les cris de la fille de mon peuple Retentissent sur la terre lointaine: L’Eternel n’est-il plus à Sion? N’a-t-elle plus son roi au milieu d’elle? – Pourquoi m’ont-ils irrité par leurs images taillées, Par des idoles étrangères?
CHUVoici la voix, l’appel de la fille-de-mon-peuple, d’une terre des lointains : « IHVH-Adonaï n’est-il pas en Siôn ? Son roi n’y est-il pas ? Pourquoi m’ont-ils irrité avec leurs sculptures, avec les fumées du barbare ?
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPPar tout le pays on entend les appels de mon peuple: “Yahvé n’est-il plus dans Sion? Son Roi n’est-il plus en elle?” - “Pourquoi donc m’ont-ils mis en colère avec leurs idoles, avec ces stupidités venues de l’étranger?”
S21Voici que les cris de la fille de mon peuple retentissent sur une terre lointaine : ‹ L’Éternel n’est-il plus à Sion ? N’a-t-elle plus son roi au milieu d’elle ? › » « Pourquoi m’ont-ils irrité par leurs sculptures sacrées, par des idoles sans consistance qui viennent d’ailleurs ? »
KJFVoici la voix du cri de la fille de mon peuple, à cause de ceux qui demeurent dans un pays éloigné: Le SEIGNEUR n’est-il plus dans Sion? Son roi n’est-il plus au milieu d’elle? Pourquoi m’ont-ils provoqué à la colère par leurs images taillées, et par des étranges vanités?
LXXἰδοὺ φωνὴ κραυγῆς θυγατρὸς λαοῦ μου ἀπὸ γῆς μακρόθεν μὴ κύριος οὐκ ἔστιν ἐν Σιων ἢ βασιλεὺς οὐκ ἔστιν ἐκεῖ διὰ τί παρώργισάν με ἐν τοῖς γλυπτοῖς αὐτῶν καὶ ἐν ματαίοις ἀλλοτρίοις.
VULecce vox clamoris filiae populi mei de terra longinqua numquid Dominus non est in Sion aut rex eius non est in ea quare ergo me ad iracundiam concitaverunt in sculptilibus suis et in vanitatibus alienis
BHSהִנֵּה־קֹ֞ול שַֽׁוְעַ֣ת בַּת־עַמִּ֗י מֵאֶ֨רֶץ֙ מַרְחַקִּ֔ים הַֽיהוָה֙ אֵ֣ין בְּצִיֹּ֔ון אִם־מַלְכָּ֖הּ אֵ֣ין בָּ֑הּ מַדּ֗וּעַ הִכְעִס֛וּנִי בִּפְסִלֵיהֶ֖ם בְּהַבְלֵ֥י נֵכָֽר׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !