×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jérémie 50.16

Jérémie 50.16 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jérémie 50.16  Exterminez de Babylone celui qui sème, Et celui qui manie la faucille au temps de la moisson ! Devant le glaive destructeur, Que chacun se tourne vers son peuple, Que chacun fuie vers son pays.

Segond dite « à la Colombe »

Jérémie 50.16  Retranchez de Babylone celui qui sème,
Et celui qui manie la faucille au temps de la moisson !
Devant l’épée de l’oppression,
Que chacun se tourne vers son peuple,
Que chacun fuie vers son pays.

Nouvelle Bible Segond

Jérémie 50.16  Retranchez de Babylone celui qui sème, et celui qui manie la faucille au temps de la moisson ! Devant l’épée du destructeur, que chacun s’en retourne vers son peuple, que chacun fuie vers son pays !

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jérémie 50.16  Exterminez de Babylone celui qui sème, Et celui qui manie la faucille au temps de la moisson ! Devant le glaive destructeur, Que chacun se tourne vers son peuple, Que chacun fuie vers son pays.

Segond 21

Jérémie 50.16  Exterminez de Babylone celui qui sème et celui qui manie la faucille à l’époque de la moisson ! Devant l’épée destructrice, que chacun se tourne vers son peuple, que chacun se réfugie dans son pays !

Les autres versions

Bible du Semeur

Jérémie 50.16  Éliminez de Babylone à la fois le semeur
et celui qui tient la faucille au temps de la moisson !
Et devant l’épée meurtrière,
chacun s’en retournera chez les siens,
chacun fuira dans son pays !

Traduction œcuménique de la Bible

Jérémie 50.16  Retranchez de Babylone tout semeur
et ceux qui manient la faucille au temps de la moisson.
Devant l’épée impitoyable,
que chacun se dirige vers son peuple,
que chacun fuie vers son pays.

Bible de Jérusalem

Jérémie 50.16  Retranchez de Babylone celui qui sème et celui qui tient la faucille au temps de la moisson. Loin de l’épée dévastatrice, que chacun retourne à son peuple, que chacun fuie vers son pays !

Bible Annotée

Jérémie 50.16  Exterminez de Babel celui qui sème et celui qui manie la faucille au temps de la moisson ! Devant le glaive funeste, que chacun se tourne vers son peuple, que chacun fuie vers sa patrie !

John Nelson Darby

Jérémie 50.16  Retranchez de Babylone celui qui sème, et celui qui tient la faucille au temps de la moisson. À cause de l’épée qui ravage, qu’ils s’en retournent chacun vers son peuple, et qu’ils fuient chacun vers son pays.

David Martin

Jérémie 50.16  Retranchez de Babylone le semeur, et celui qui tient la faucille au temps de la moisson ; que chacun s’en retourne vers son peuple, et que chacun s’enfuie vers son pays, à cause de l’épée de l’oppresseur.

Osterwald

Jérémie 50.16  Retranchez à Babylone celui qui sème, et celui qui tient la faucille au temps de la moisson ; devant l’épée qui désole, que chacun retourne vers son peuple, que chacun fuie vers son pays !

Auguste Crampon

Jérémie 50.16  Exterminez de Babel celui qui sème, et celui qui manie la faucille au jour de la moisson. Devant le glaive destructeur, que chacun se tourne vers son peuple, que chacun fuie vers son pays.

Lemaistre de Sacy

Jérémie 50.16  Exterminez de Babylone celui qui sème, et celui qui tient la faucille au temps de la moisson : ils fuiront tous devant l’épée de la colombe, et chacun retournera à son peuple, et se retirera dans son pays.

André Chouraqui

Jérémie 50.16  Tranchez le semeur de Babèl, le saisisseur de la faux au temps de la moisson. Face à l’épée du sévissant, l’homme vers son peuple fera face, l’homme en sa terre s’enfuira :

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jérémie 50.16  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jérémie 50.16  כִּרְת֤וּ זֹורֵ֨עַ֙ מִבָּבֶ֔ל וְתֹפֵ֥שׂ מַגָּ֖ל בְּעֵ֣ת קָצִ֑יר מִפְּנֵי֙ חֶ֣רֶב הַיֹּונָ֔ה אִ֤ישׁ אֶל־עַמֹּו֙ יִפְנ֔וּ וְאִ֥ישׁ לְאַרְצֹ֖ו יָנֻֽסוּ׃ ס

Versions étrangères

New Living Translation

Jérémie 50.16  Lead from Babylon all those who plant crops; send all the harvesters away. Let the captives escape the sword of the enemy and rush back to their own lands.