×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jérémie 40.4

Jérémie 40.4 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jérémie 40.4  Maintenant voici, je te délivre aujourd’hui des chaînes que tu as aux mains ; si tu veux venir avec moi à Babylone, viens, j’aurai soin de toi ; si cela te déplaît de venir avec moi à Babylone, ne viens pas ; regarde, tout le pays est devant toi, va où il te semblera bon et convenable d’aller.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jérémie 40.4  Maintenant voici, je te délivre aujourd’hui des chaînes que tu as aux mains ; si tu veux venir avec moi à Babylone, viens, j’aurai soin de toi ; si cela te déplaît de venir avec moi à Babylone, ne viens pas ; regarde, tout le pays est devant toi, va où il te semblera bon et convenable d’aller.

Segond 21

Jérémie 40.4  Regarde, je te libère aujourd’hui des chaînes que tu as aux mains. Si tu juges bon de venir avec moi à Babylone, viens ! Je veillerai sur toi. Mais si cela ne te convient pas, ne t’en fais pas ! Regarde : tout le pays est devant toi. Va là où il te semblera bon et approprié d’aller ! »

Les autres versions

Bible Annotée

Jérémie 40.4  Maintenant, vois, je t’ai aujourd’hui délié des chaînes que tu avais aux mains. S’il te convient de venir avec moi à Babylone, viens, et j’aurai soin de toi ; mais s’il ne te convient pas de venir avec moi à Babylone, laisse-le ; vois, tout le pays est devant toi ; va où il te conviendra et te plaira d’aller.

John Nelson Darby

Jérémie 40.4  Et maintenant, voici, aujourd’hui je te délivre des chaînes qui sont à tes mains. S’il est bon à tes yeux de venir avec moi à Babylone, viens, et j’aurai les yeux sur toi ; mais, s’il est mauvais à tes yeux de venir avec moi à Babylone, ne viens pas. Regarde, toute la terre est devant toi : va où il est bon et droit à tes yeux d’aller.

David Martin

Jérémie 40.4  Maintenant donc voici, aujourd’hui je t’ai délié des chaînes que tu avais aux mains, s’il te plaît de venir avec moi à Babylone, viens et je prendrai soin de toi ; mais s’il ne te plaît pas de venir avec moi à Babylone, demeure ; regarde, toute la terre [est] à ta disposition ; va où il te semblera bon et convenable d’aller.

Ostervald

Jérémie 40.4  Et maintenant, voici, je te délivre aujourd’hui des chaînes que tu as aux mains. S’il te plaît de venir avec moi à Babylone, viens, et j’aurai soin de toi. Mais s’il ne te plaît pas de venir avec moi à Babylone, ne le fais pas ; regarde, tout le pays est à ta disposition ; va où il te semblera bon et convenable d’aller.

Lausanne

Jérémie 40.4  c’est pourquoi ceci vous est arrivé. Et maintenant, voici, je te délivre aujourd’hui des chaînes que tu avais aux mains. S’il te paraît bon{Héb. S’il est bon à tes yeux.} de venir avec moi à Babylone, viens, et j’aurai l’œil sur toi : et s’il te paraît mauvais de venir avec moi à Babylone, abstiens-toi. Regarde, toute la terre est devant toi : Va où il te paraîtra bon et droit d’aller ;

Vigouroux

Jérémie 40.4  Maintenant donc, voici que je t’ai délivré aujourd’hui des chaînes qui liaient tes mains ; s’il te plaît de venir avec moi à Babylone, viens, et je mettrai (tiendrai) mes yeux sur toi ; mais s’il te déplaît de venir avec moi à Babylone, demeure ici ; toute la terre est devant toi ; va au lieu que tu auras choisi et où il te plaira d’aller.[40.4 Je tiendrai mes yeux sur toi. Voir Jérémie, 39, 12.]

Auguste Crampon

Jérémie 40.4  Et maintenant, voici que je te délie aujourd’hui des chaînes que tu avais aux mains. S’il paraît bon à tes yeux de venir avec moi à Babylone, viens, et j’aurai mes yeux sur toi ; mais s’il paraît mauvais à tes yeux de venir avec moi à Babylone, laisse cela. Regarde, tout le pays est devant toi ; là où il paraîtra bon et convenable à tes yeux d’aller, vas-y. "

Lemaistre de Sacy

Jérémie 40.4  Après donc, dit-il à Jérémie , que je viens de t’ôter les chaînes qui te liaient les mains, si tu veux maintenant venir avec moi à Babylone, tu peux y venir, j’aurai de toi tout le soin possible : mais si tu ne veux point venir à Babylone avec moi, demeure ici : toute la terre est en ta disposition : choisis un lieu qui t’agrée ; et va partout où tu voudras.

Zadoc Kahn

Jérémie 40.4  Et maintenant, voici que je te délivre aujourd’hui des chaînes dont tes bras sont chargés. S’il te plaît de venir avec moi à Babylone, viens, et je veillerai sur ta personne; mais s’il ne te convient pas de m’accompagner à Babylone, n’en fais rien. Examine tout le pays que tu as devant toi et va où il te paraîtra bon et convenable d’aller. ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jérémie 40.4  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jérémie 40.4  וְעַתָּ֞ה הִנֵּ֧ה פִתַּחְתִּ֣יךָ הַיֹּ֗ום מִֽן־הָאזִקִּים֮ אֲשֶׁ֣ר עַל־יָדֶךָ֒ אִם־טֹ֨וב בְּעֵינֶ֜יךָ לָבֹ֧וא אִתִּ֣י בָבֶ֗ל בֹּ֚א וְאָשִׂ֤ים אֶת־עֵינִי֙ עָלֶ֔יךָ וְאִם־רַ֧ע בְּעֵינֶ֛יךָ לָבֹֽוא־אִתִּ֥י בָבֶ֖ל חֲדָ֑ל רְאֵה֙ כָּל־הָאָ֣רֶץ לְפָנֶ֔יךָ אֶל־טֹ֨וב וְאֶל־הַיָּשָׁ֧ר בְּעֵינֶ֛יךָ לָלֶ֥כֶת שָׁ֖מָּה לֵֽךְ׃

La Vulgate

Jérémie 40.4  nunc ergo ecce solvi te hodie de catenis quae sunt in manibus tuis si placet tibi ut venias mecum in Babylonem veni et ponam oculos meos super te si autem displicet tibi venire mecum in Babylonem reside ecce omnis terra in conspectu tuo quod elegeris et quo placuerit tibi ut vadas illuc perge