×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jérémie 4.26

Jérémie 4.26 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jérémie 4.26  Je regarde, et voici, le Carmel est un désert ; Et toutes ses villes sont détruites, devant l’Éternel, Devant son ardente colère.

Segond dite « à la Colombe »

Jérémie 4.26  Je regarde,
Et voici le Carmel : c’est un désert ;
Et toutes ses villes sont abattues, devant l’Éternel,
Devant son ardente colère.

Nouvelle Bible Segond

Jérémie 4.26  Je regarde : le Carmel est un désert ; et toutes ses villes sont démolies devant le SEIGNEUR, à cause de sa colère ardente.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jérémie 4.26  Je regarde, et voici, le Carmel est un désert ; Et toutes ses villes sont détruites, devant l’Éternel, Devant son ardente colère.

Segond 21

Jérémie 4.26  Je regarde et je constate que la région fertile n’est plus qu’un désert : toutes ses villes ont été démolies devant l’Éternel, devant son ardente colère.

Les autres versions

Bible du Semeur

Jérémie 4.26  Je regarde, et voici :
la campagne fertile n’est plus qu’un grand désert !
Toutes les villes sont démolies par devant l’Éternel,
à cause de son ardente colère.

Traduction œcuménique de la Bible

Jérémie 4.26  Je regarde : le pays des vergers est un désert,
toutes les villes sont incendiées
par le Seigneur, par son ardente colère.

Bible de Jérusalem

Jérémie 4.26  J’ai regardé : le verger est un désert, toutes ses villes sont détruites devant Yahvé, devant l’ardeur de sa colère.

Bible Annotée

Jérémie 4.26  Je regarde, et voici le verger est devenu le désert, et toutes ses villes sont détruites devant l’Éternel, devant l’ardeur de sa colère.

John Nelson Darby

Jérémie 4.26  J’ai regardé, et voici, le Carmel était un désert, et toutes ses villes étaient renversées devant l’Éternel, devant l’ardeur de sa colère.

David Martin

Jérémie 4.26  J’ai regardé, et voici, Carmel est un désert, et toutes ses villes ont été ruinées par l’Éternel, et par l’ardeur de sa colère.

Osterwald

Jérémie 4.26  Je regarde, et voici, le Carmel est un désert, et toutes ses villes sont détruites, devant l’Éternel, devant l’ardeur de sa colère.

Auguste Crampon

Jérémie 4.26  Je regarde, et voici que le verger est devenu un désert ; et toutes ses villes sont détruites devant Yahweh, devant le feu de sa colère.

Lemaistre de Sacy

Jérémie 4.26  J’ai vu les campagnes les plus fertiles changées en un désert, et toutes les villes détruites devant la face du Seigneur, et par le souffle de sa colère.

André Chouraqui

Jérémie 4.26  Je vois, et voici, le Karmèl : un désert ! Toutes ses villes sont démantelées en face de IHVH-Adonaï, en face de la brûlure de sa fulmination.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jérémie 4.26  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jérémie 4.26  רָאִ֕יתִי וְהִנֵּ֥ה הַכַּרְמֶ֖ל הַמִּדְבָּ֑ר וְכָל־עָרָ֗יו נִתְּצוּ֙ מִפְּנֵ֣י יְהוָ֔ה מִפְּנֵ֖י חֲרֹ֥ון אַפֹּֽו׃ ס

Versions étrangères

New Living Translation

Jérémie 4.26  I looked, and the fertile fields had become a wilderness. The cities lay in ruins, crushed by the LORD's fierce anger.