×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jérémie 18.15

Jérémie 18.15 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Cependant mon peuple m’a oublié en faisant de vains sacrifices, en se heurtant lui-même dans ses propres voies, et dans les sentiers du siècle, et y marchant par un chemin qui n’était point battu,
MARMais mon peuple m’a oublié, et il a fait des parfums à ce qui n’est que vanité, et qui les a fait broncher dans leurs voies, pour [les faire retirer] des sentiers anciens, afin de marcher dans les sentiers d’un chemin qui n’est point battu ;
OSTCependant mon peuple m’a oublié. Il a offert des parfums au néant. On les a fait chanceler dans leurs voies, quitter les sentiers anciens, pour suivre les voies d’un chemin non tracé,
CAHToutefois mon peuple m’a oublié, il encense des faux dieux qui l’ont fait trébucher sur la route, dans les sentiers antiques, pour suivre des chemins, une route non battue ;
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRMais mon peuple m’oublie, il encense le néant ; on les a fait broncher dans leurs voies, sentiers d’autrefois, et ils cheminent dans des routes, dans une voie non frayée,
LAUMais mon peuple m’a oublié ; c’est pour le néant qu’ils font fumer le parfum ; on les a fait chanceler dans leurs voies, chemins séculaires, pour aller dans des sentiers, dans une voie non frayée,
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYCar mon peuple m’a oublié ; ils brûlent de l’encens à la vanité ; et on les a fait broncher dans leurs voies, les sentiers anciens, pour marcher dans les sentiers d’un chemin non frayé,
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANOr, mon peuple m’a oublié ; ils encensent les idoles, elles les font chanceler dans leurs voies, les chemins d’autrefois, pour suivre des sentiers, une route qui n’est pas frayée ;
ZAKPourtant mon peuple m’a oublié pour encenser de vaines idoles ; on les a fait trébucher dans leurs [vraies] voies, ces routes des temps antiques, pour les amener sur d’autres routes, sur des chemins non frayés.
VIGCependant (Parce que) mon peuple m’a oublié, faisant de vaines libations, trébuchant dans ses (leurs) voies, dans les sentiers du siècle, et y marchant (afin de marcher) par un chemin qui n’était pas battu,[18.15 Parce que, etc. ; protase, ou premier membre d’une période dont l’apodose, ou second membre, se trouve au verset suivant.]
FILCependant Mon peuple M’a oublié, faisant de vaines libations, trébuchant dans ses voies, dans les sentiers du siècle, et y marchant par un chemin qui n’était pas battu,
LSGCependant mon peuple m’a oublié, il offre de l’encens à des idoles ; Il a été conduit à chanceler dans ses voies, à quitter les anciens sentiers, Pour suivre des sentiers, des chemins non frayés.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAOr mon peuple m’a oublié ; il offre de l’encens au néant. Les idoles les font chanceler dans leurs voies, les chemins d’autrefois, pour suivre des sentiers, une route non frayée ;
BPCCependant mon peuple m’a oublié : ils encensent le néant. - Ils chancellent dans leurs voies, dans les sentiers anciens, - pour aller sur des chemins, sur une voie qui n’est pas frayée,
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGCependant mon peuple m’a oublié, il offre de l’encens à des idoles ; Il a été conduit à chanceler dans ses voies, à quitter les anciens sentiers, Pour suivre des sentiers, des chemins non frayés.
CHUOui, mon peuple m’a oublié ; ils encensent la vanité, qui les fait trébucher sur leurs routes, les sentiers de pérennité, pour aller sur des chemins, sur une route non frayée,
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPOr mon peuple m’a oublié, il a offert de l’encens à ce qui n’est que du vent; on les a fait dévier de leur chemin, de leurs anciennes pratiques, et ils ont pris des chemins impossibles, des routes impraticables.
S21Pourtant, mon peuple m’a oublié. C’est inutilement qu’il fait brûler de l’encens. On l’a fait trébucher dans ses voies, on l’a éloigné des pistes qu’il avait toujours suivies pour lui faire suivre les sentiers d’une voie non préparée,
KJFParce que mon peuple m’a oublié, ils ont brûlé de l’encens à ce qui n’est que vanité, et cela les a fait trébucher dans leurs chemins, des anciens sentiers, pour marcher dans les sentiers, d’un chemin non battu,
LXXὅτι ἐπελάθοντό μου ὁ λαός μου εἰς κενὸν ἐθυμίασαν καὶ ἀσθενήσουσιν ἐν ταῖς ὁδοῖς αὐτῶν σχοίνους αἰωνίους τοῦ ἐπιβῆναι τρίβους οὐκ ἔχοντας ὁδὸν εἰς πορείαν.
VULquia oblitus est mei populus meus frustra libantes et inpingentes in viis suis in semitis saeculi ut ambularent per eas in itinere non trito
BHSכִּֽי־שְׁכֵחֻ֥נִי עַמִּ֖י לַשָּׁ֣וְא יְקַטֵּ֑רוּ וַיַּכְשִׁל֤וּם בְּדַרְכֵיהֶם֙ שְׁבִילֵ֣י עֹולָ֔ם לָלֶ֣כֶת נְתִיבֹ֔ות דֶּ֖רֶךְ לֹ֥א סְלוּלָֽה׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !