×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jérémie 18.1

Jérémie 18.1 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jérémie 18.1  La parole qui fut adressée à Jérémie de la part de l’Éternel, en ces mots :

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jérémie 18.1  La parole fut adressée à Jérémie de la part de l’Éternel, en ces mots :

Segond 21

Jérémie 18.1  Voici la parole adressée à Jérémie par l’Éternel :

Les autres versions

Bible Annotée

Jérémie 18.1  Parole qui fut adressée à, Jérémie de la part de l’Éternel, en ces mots :

John Nelson Darby

Jérémie 18.1  La parole qui vint à Jérémie de par l’Éternel, disant :

David Martin

Jérémie 18.1  Cette parole fut [adressée] de par l’Éternel à Jérémie, disant :

Ostervald

Jérémie 18.1  La parole qui fut adressée par l’Éternel à Jérémie, en ces termes :

Lausanne

Jérémie 18.1  La parole qui fut adressée à Jérémie de par l’Éternel, en disant :

Vigouroux

Jérémie 18.1  Parole qui fut adressée à Jérémie par le Seigneur (, en ces temps) :[18.1-23 IIe partie : Confirmation de la réprobation d’Israël, chapitres 18 et 19. ― Israël rejeté comme un vase de terre brisé, chapitres 18 et 19. ― La seconde partie renferme le récit de deux actions symboliques qui montrent que la réprobation d’Israël est irrévocable. ― 1° Dieu a résolu de punir Israël ; cependant tout n’est pas encore perdu et il peut revenir sur sa décision : le potier que va visiter Jérémie refait sous ses yeux le vase d’argile qui s’est rompu entre ses mains ; si Juda fait pénitence, le Seigneur lui pardonnera, chapitre 18, versets 1 à 11. ― Juda refuse de se convertir, versets 12 à 15 ; la vengeance est donc inévitable, versets 16 et 17 ; les coupables en veulent même aux jours du Prophète, verset 18, de sorte que, à son tour, il demande leur châtiment, versets 19 à 23. ― 2° Le lieu de la scène change. Le Prophète se rend dans la vallée de Ben Hinnom ou Topheth, au sud de Jérusalem, là où les idolâtres avaient commis un de leurs plus grands crimes, celui des sacrifices d’enfants, brûlés en l’honneur de Moloch ou de Baal. Il rappelle d’abord les crimes qui se sont commis en ce lieu, et les malheurs qui en seront la punition, chapitre 19, versets 1 à 9 ; puis, en signe de la désolation qui doit frapper d’une manière définitive Jérusalem, véritable Topheth, il brise un vase de terre qui ne peut plus être réparé, versets 10 à 13. Après cela, il se rend dans le parvis du temple et y répète les mêmes menaces prophétiques, versets 14 et 15.] [18.1 Disant. Voir sur ce mot, Jérémie, 1, 4.]

Auguste Crampon

Jérémie 18.1  La parole qui fut adressée à Jérémie par Yahweh, en ces termes :

Lemaistre de Sacy

Jérémie 18.1  Parole qui fut adressée à Jérémie par le Seigneur en ces termes :

Zadoc Kahn

Jérémie 18.1  Parole adressée à Jérémie de la part de l’Eternel et conçue en ces termes :

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jérémie 18.1  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jérémie 18.1  הַדָּבָר֙ אֲשֶׁ֣ר הָיָ֣ה אֶֽל־יִרְמְיָ֔הוּ מֵאֵ֥ת יְהוָ֖ה לֵאמֹֽר׃

La Vulgate

Jérémie 18.1  verbum quod factum est ad Hieremiam a Domino dicens

La Septante

Jérémie 18.1  ὁ λόγος ὁ γενόμενος παρὰ κυρίου πρὸς Ιερεμιαν λέγων.