×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jérémie 15.18

Jérémie 15.18 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jérémie 15.18  Pourquoi ma souffrance est-elle continuelle ? Pourquoi ma plaie est-elle douloureuse, et ne veut-elle pas se guérir ? Serais-tu pour moi comme une source trompeuse, Comme une eau dont on n’est pas sûr ?

Segond dite « à la Colombe »

Jérémie 15.18  Pourquoi ma souffrance est-elle continuelle ?
Pourquoi ma plaie est-elle incurable,
Ne veut-elle pas se guérir ?
Serais-tu vraiment pour moi comme une source de déception,
Comme une eau dont on n’est pas sûr ?

Nouvelle Bible Segond

Jérémie 15.18  Pourquoi ma souffrance est–elle continuelle ? Pourquoi ma plaie est–elle incurable, pourquoi refuse–t–elle de se guérir ? Serais–tu vraiment pour moi comme une source trompeuse, comme une eau à laquelle on ne peut pas se fier ?

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jérémie 15.18  Pourquoi ma souffrance est-elle continuelle ? Pourquoi ma plaie est-elle douloureuse, et ne veut-elle pas se guérir ? Serais-tu pour moi comme une source trompeuse, Comme une eau dont on n’est pas sûr ?

Segond 21

Jérémie 15.18  Pourquoi ma souffrance est-elle continuelle ? Pourquoi ma plaie est-elle incurable, pourquoi refuse-t-elle de guérir ? Finirais-tu par devenir pour moi comme une source trompeuse, comme une eau dont il faut se méfier ? »

Les autres versions

Bible du Semeur

Jérémie 15.18  Pourquoi donc ma souffrance est-elle permanente,
et ma plaie douloureuse, rebelle aux soins ?
Vraiment : pour moi tu es une source trompeuse
au débit capricieux !

Traduction œcuménique de la Bible

Jérémie 15.18  Pourquoi ma douleur est-elle devenue permanente,
ma blessure incurable, rebelle aux soins ?
Vraiment tu es devenu pour moi
comme une source trompeuse au débit capricieux.

Bible de Jérusalem

Jérémie 15.18  Pourquoi ma souffrance est-elle continue, ma blessure incurable, rebelle aux soins ? Vraiment tu es pour moi comme un ruisseau trompeur aux eaux décevantes !

Bible Annotée

Jérémie 15.18  Pourquoi ma souffrance est-elle continuelle, ma plaie douloureuse ? Elle refuse de guérir. Tu es donc pour moi comme une source tarie, comme des eaux qui trompent.

John Nelson Darby

Jérémie 15.18  Pourquoi ma douleur est-elle continuelle, et ma plaie, incurable ? Elle refuse d’être guérie. Me serais-tu bien comme une source qui trompe, comme des eaux qui ne sont pas constantes ?

David Martin

Jérémie 15.18  Pourquoi ma douleur est-elle [rendue] continuelle, et ma plaie est-elle sans espérance ? elle a refusé d’être guérie ; me serais-tu bien comme une chose qui trompe ? [comme] des eaux qui ne durent pas ?

Osterwald

Jérémie 15.18  Pourquoi ma douleur est-elle continuelle ? Et pourquoi ma plaie est-elle incurable, et ne veut-elle pas guérir ? Serais-tu pour moi comme une source qui trompe, comme des eaux qui ne durent pas ?

Auguste Crampon

Jérémie 15.18  Pourquoi ma souffrance est-elle sans fin, et ma plaie douloureuse, rebelle à la guérison ? Serais-tu pour moi comme un ruisseau trompeur, comme des eaux sur lesquelles on ne peut compter ?

Lemaistre de Sacy

Jérémie 15.18  Pourquoi ma douleur est-elle devenue continuelle ? Pourquoi ma plaie est-elle désespérée, et refuse-t-elle de se guérir ? Elle est à mon égard comme une eau trompeuse, à laquelle on ne peut se fier.

André Chouraqui

Jérémie 15.18  Pourquoi ma douleur est-elle persistante, et mon coup pernicieux refuse-t-il d’être guéri ? Tu es, tu es pour moi comme un mirage, des eaux de non-adhérence.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jérémie 15.18  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jérémie 15.18  לָ֣מָּה הָיָ֤ה כְאֵבִי֙ נֶ֔צַח וּמַכָּתִ֖י אֲנוּשָׁ֑ה֙ מֵֽאֲנָה֙ הֵֽרָפֵ֔א הָיֹ֨ו תִֽהְיֶ֥ה לִי֙ כְּמֹ֣ו אַכְזָ֔ב מַ֖יִם לֹ֥א נֶאֱמָֽנוּ׃ ס

Versions étrangères

New Living Translation

Jérémie 15.18  Why then does my suffering continue? Why is my wound so incurable? Your help seems as uncertain as a seasonal brook. It is like a spring that has gone dry."