Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jérémie 14.18

Jérémie 14.18 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Si je sors à la campagne, je trouve des gens que l’épée a transpercés ; si j’entre dans la ville, j’en vois d’autres qui sont consumés par la famine. Les prophètes mêmes et les prêtres ont été emmenés en une terre qui leur était inconnue.
MARSi je sors aux champs, voici les gens morts par l’épée ; et si j’entre en la ville, voici les langueurs de la faim ; même le Prophète et le Sacrificateur ont couru par le pays, et ils ne savent où ils en sont.
OSTSi je sors aux champs, voici des gens percés de l’épée, et si j’entre dans la ville, voici des gens qui meurent de faim. Le prophète même et le sacrificateur courent par le pays, sans savoir où ils vont.
CAHQue je sorte au champ, et voici des morts par le glaive ; que je rentre dans la ville et voici des malades de la faim ; car le prophète comme le cohène vont errants dans le pays et ne savent pas (où aller).
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRSi je sors dans les champs, ce sont des hommes percés par l’épée, et si j’entre dans la ville, ce sont des gens amaigris par la faim, car et prophètes et sacrificateurs circulent dans le pays, et ils ne savent que faire.
LAUSi je sors aux champs, voici des gens tués par l’épée ; si j’entre dans la ville, voici les misères de la famine. Oui, tant le prophète que le sacrificateur s’en vont dans une terre qu’ils ne connaissent pas.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYSi je sors aux champs, voici des gens tués par l’épée, et si j’entre dans la ville, voici des gens alanguis par la faim ; car prophète et sacrificateur s’en iront dans un pays qu’ils ne connaissent pas.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANSi je vais dans les champs, voici des hommes percés par l’épée ; si j’entre dans la ville, voilà des gens malades de faim. Car même le prophète, même le sacrificateur, vont mendier dans un pays, et ils ne savent pas lequel.
ZAKSi je sors dans les champs, voilà ceux qui sont tombés victimes du glaive ; si j’entre dans la ville, voici ceux que torture la faim ; oui, tant prophètes que prêtres, ils errent sans but dans le pays. ”
VIGSi je sors dans les champs, voici des hommes transpercés par le glaive, et si j’entre dans la ville, j’en vois d’autres que consume la famine. Le prophète même et le prêtre sont allés dans une terre qu’ils ne connaissaient pas.
FILSi je sors dans les champs, voici des hommes transpercés par le glaive, et si j’entre dans la ville, j’en vois d’autres que consume la famine. Le prophète même et le prêtre sont allés dans une terre qu’ils ne connaissaient pas.
LSGSi je vais dans les champs, voici des hommes que le glaive a percés ; Si j’entre dans la ville, voici des êtres que consume la faim ; le prophète même et le sacrificateur parcourent le pays, Sans savoir où ils vont.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRASi je vais dans les champs, voici des hommes que le glaive a percés ; si j’entre dans la ville, voilà les douleurs de la faim. Le prophète lui-même et le prêtre sont errants, vers un pays qu’ils ne connaissaient pas.
BPCSi je sors dans les champs, voici des hommes percés par le glaive ; - si j’entre dans la ville, voici des tourments de faim. - Même les prophètes et les prêtres errent vers un pays qu’ils ne connaissent pas.
JERSi je sors dans la campagne, voici des victimes de l’épée ; si je rentre dans la ville, voici des torturés par la faim ; tant le prophète que le prêtre sillonnent le pays : ils ne comprennent plus ! -
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGSi je vais dans les champs, voici des hommes que le glaive a percés ; Si j’entre dans la ville, voici des êtres que consume la faim ; Le prophète même et le sacrificateur parcourent le pays, Sans savoir où ils vont.
CHUQuand je sors au champ, voici les victimes de l’épée ; quand je viens en ville, voilà les morbidités de la famine ; oui, même l’inspiré, même le desservant, transitent sur une terre qu’ils ne connaissent pas. Prière de l’inspiré
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPSi je vais dans les champs, je vois des gens transpercés par l’épée, si j’entre dans la ville, j’en vois d’autres torturés par la faim; les prophètes et les prêtres ont parcouru le pays et n’y comprennent rien.
S21Si je sors dans la campagne, je vois des hommes tués par l’épée. Si j’entre dans la ville, je vois des hommes torturés par la faim. Même le prophète et le prêtre parcourent le pays sans comprendre. › »
KJFSi je sors aux champs, voici alors des morts par l’épée! et si j’entre dans la ville, voici alors ceux qui sont malades de faim! même le prophète et le prêtre parcourent un pays qu’ils ne connaissent pas.
LXXἐὰν ἐξέλθω εἰς τὸ πεδίον καὶ ἰδοὺ τραυματίαι μαχαίρας καὶ ἐὰν εἰσέλθω εἰς τὴν πόλιν καὶ ἰδοὺ πόνος λιμοῦ ὅτι ἱερεὺς καὶ προφήτης ἐπορεύθησαν εἰς γῆν ἣν οὐκ ᾔδεισαν.
VULsi egressus fuero ad agros ecce occisi gladio et si introiero in civitatem ecce adtenuati fame propheta quoque et sacerdos abierunt in terram quam ignorabant
BHSאִם־יָצָ֣אתִי הַשָּׂדֶ֗ה וְהִנֵּה֙ חַלְלֵי־חֶ֔רֶב וְאִם֙ בָּ֣אתִי הָעִ֔יר וְהִנֵּ֖ה תַּחֲלוּאֵ֣י רָעָ֑ב כִּֽי־גַם־נָבִ֧יא גַם־כֹּהֵ֛ן סָחֲר֥וּ אֶל־אֶ֖רֶץ וְלֹ֥א יָדָֽעוּ׃ ס
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !