×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 65.2

Esaïe 65.2 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 65.2  J’ai tendu mes mains tous les jours vers un peuple rebelle, Qui marche dans une voie mauvaise, Au gré de ses pensées ;

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 65.2  J’ai tendu mes mains tous les jours vers un peuple rebelle, Qui marche dans une voie mauvaise, Au gré de ses pensées ;

Segond 21

Esaïe 65.2  À longueur de journée, j’ai tendu mes mains vers un peuple rebelle qui marche sur une mauvaise voie, en suivant ses propres pensées.

Les autres versions

Bible Annotée

Esaïe 65.2  J’ai étendu mes mains tout le jour vers le peuple rebelle, vers ceux qui marchent dans le mauvais chemin, en suivant leurs pensées ;

John Nelson Darby

Esaïe 65.2  J’ai étendu ma main tout le jour vers un peuple rebelle, qui marche dans une voie qui n’est pas bonne, après leurs propres pensées ;

David Martin

Esaïe 65.2  J’ai tout le jour étendu mes mains au peuple rebelle, à ceux qui marchent dans le mauvais chemin, [savoir] après leurs pensées ;

Ostervald

Esaïe 65.2  J’ai étendu mes mains tout le jour vers un peuple rebelle, vers ceux qui marchent dans la voie qui n’est pas bonne, qui suivent leurs propres sentiers ;

Lausanne

Esaïe 65.2  J’ai étendu mes mains tout le jour vers un peuple rebelle, marchant dans la voie qui n’est pas bonne, après leurs propres pensées ;

Vigouroux

Esaïe 65.2  J’ai étendu mes mains tout le jour vers un peuple incrédule, qui marche dans une voie qui n’est pas bonne, en suivant ses pensées.[65.2 J’ai étendu, etc. Saint Paul (voir Romains, 10, 21) explique ce passage des Juifs au temps de Jésus-Christ.]

Auguste Crampon

Esaïe 65.2  J’étendais mes mains tout le jour vers un peuple rebelle, vers ceux qui marchent dans la voie mauvaise, au gré de leurs pensées ;

Lemaistre de Sacy

Esaïe 65.2  J’ai étendu mes mains pendant tout le jour vers un peuple incrédule, qui marche dans une voie qui n’est pas bonne, en suivant ses pensées ;

Zadoc Kahn

Esaïe 65.2  Constamment j’ai tendu les mains à une nation infidèle, qui s’est engagée dans une mauvaise voie, au gré de ses idées;

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 65.2  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 65.2  פֵּרַ֧שְׂתִּי יָדַ֛י כָּל־הַיֹּ֖ום אֶל־עַ֣ם סֹורֵ֑ר הַהֹלְכִים֙ הַדֶּ֣רֶךְ לֹא־טֹ֔וב אַחַ֖ר מַחְשְׁבֹתֵיהֶֽם׃

La Vulgate

Esaïe 65.2  expandi manus meas tota die ad populum incredulum qui graditur in via non bona post cogitationes suas