×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 64.8

Esaïe 64.8 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 64.8  (64.7) Cependant, ô Éternel, tu es notre père ; Nous sommes l’argile, et c’est toi qui nous as formés, Nous sommes tous l’ouvrage de tes mains.

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 64.8  Ne te mets pas dans une indignation extrême, ô Éternel,
Et ne te souviens pas à toujours de la faute ;
Regarde donc, nous sommes tous ton peuple.

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 64.8  (64:7) Pourtant, SEIGNEUR, tu es notre Père ; nous sommes l’argile, tu es notre potier : nous sommes tous l’œuvre de tes mains.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 64.8  Ne t’irrite pas à l’extrême, ô Éternel, Et ne te souviens pas à toujours du crime ; Regarde donc, nous sommes tous ton peuple.

Segond 21

Esaïe 64.8  Ne t’irrite pas à l’excès, Éternel, et ne te souviens pas indéfiniment de notre faute ! Regarde donc : nous sommes tous ton peuple.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 64.8  Ne sois pas courroucé à l’excès, Éternel,
ne tiens pas compte à toujours de nos fautes !
Et daigne porter tes regards sur nous tous qui sommes ton peuple !

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 64.8  Ne t’irrite pas, Seigneur, jusqu’à l’excès,
ne te rappelle pas à jamais la perversité.
Mais regarde donc : ton peuple, c’est nous tous !

Bible de Jérusalem

Esaïe 64.8  Yahvé, ne t’irrite pas à l’excès, ne garde pas à jamais le souvenir de la faute. Vois donc, nous sommes tous ton peuple.

Bible Annotée

Esaïe 64.8  Mais maintenant, ô Éternel, tu es notre père ; nous sommes l’argile, et toi, celui qui nous a formés ; nous sommes tous l’ouvrage de ta main.

John Nelson Darby

Esaïe 64.8  Or maintenant, Éternel, tu es notre père : nous sommes l’argile, tu es celui qui nous as formés, et nous sommes tous l’ouvrage de tes mains.

David Martin

Esaïe 64.8  Mais maintenant, ô Éternel ! tu [es] notre Père ; nous sommes l’argile, et tu [es] celui qui nous as formés, et nous sommes tous l’ouvrage de ta main.

Osterwald

Esaïe 64.8  Mais maintenant, Éternel, tu es notre père ! Nous sommes l’argile, et tu es celui qui nous a formés, et nous sommes tous l’ouvrage de tes mains.

Auguste Crampon

Esaïe 64.8  Ne vous irritez pas à l’extrême, ô Yahweh, et ne vous souvenez pas à jamais de l’iniquité. Regardez donc : nous sommes tous votre peuple !

Lemaistre de Sacy

Esaïe 64.8  Cependant, Seigneur ! vous êtes notre Père ; et nous ne sommes que de l’argile. C’est vous qui nous avez formés, et nous sommes tous les ouvrages de vos mains.

André Chouraqui

Esaïe 64.8  N’écume pas, IHVH-Adonaï, très fort, ne te souviens pas à jamais du tort. Voici, regarde donc, nous tous, ton peuple !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 64.8  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 64.8  (64.9) אַל־תִּקְצֹ֤ף יְהוָה֙ עַד־מְאֹ֔ד וְאַל־לָעַ֖ד תִּזְכֹּ֣ר עָוֹ֑ן הֵ֥ן הַבֶּט־נָ֖א עַמְּךָ֥ כֻלָּֽנוּ׃

Versions étrangères

New Living Translation

Esaïe 64.8  And yet, LORD, you are our Father. We are the clay, and you are the potter. We are all formed by your hand.