×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 64.1

Esaïe 64.1 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 64.1  (63 :19b) Oh ! Si tu déchirais les cieux, et si tu descendais, Les montagnes s’ébranleraient devant toi,

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 64.1  Comme s’allume un feu de forge
Comme (s’évapore) l’eau qui bouillonne ;
Tes ennemis connaîtraient ton nom,
Et les nations trembleraient devant toi.

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 64.1  (63:19) Nous sommes depuis toujours comme ceux que tu ne gouvernes pas, sur qui ton nom n’est pas proclamé… Si seulement tu déchirais le ciel, si tu descendais, les montagnes crouleraient devant toi ;

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 64.1  Comme s’allume un feu de bois sec, Comme s’évapore l’eau qui bouillonne ; Tes ennemis connaîtraient ton nom, Et les nations trembleraient devant toi.

Segond 21

Esaïe 64.1  « Tu serais pareil au feu qui allume des brindilles ou fait bouillir l’eau : tes adversaires connaîtraient ton nom et les nations trembleraient devant toi.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 64.1  Comme le feu consume les taillis
et fait bouillonner l’eau,
ainsi tu ferais connaître ton nom à tous tes adversaires,
et toutes les nations trembleraient devant toi.

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 64.1  tel un feu qui brûle des taillis,
tel un feu qui fait bouillonner des eaux,
pour faire connaître ton nom à tes adversaires ;
les nations seraient commotionnées devant toi,

Bible de Jérusalem

Esaïe 64.1  comme le feu enflamme des bindilles, comme le feu fait bouillir l’eau — pour faire connaître ton nom à tes adversaires, devant ta face les nations trembleraient

Bible Annotée

Esaïe 64.1  Ô si tu déchirais les cieux, si tu descendais, que les montagnes fussent ébranlées devant toi,

John Nelson Darby

Esaïe 64.1  Oh ! si tu fendais les cieux ! Si tu voulais descendre, et que devant toi les montagnes se fondissent,

David Martin

Esaïe 64.1  À la mienne volonté que tu fendisses les cieux, et que tu descendisses, [et] que les montagnes s’écoulassent de devant toi !

Osterwald

Esaïe 64.1  Oh ! si tu ouvrais les cieux, si tu descendais, les montagnes s’ébranleraient devant toi !

Auguste Crampon

Esaïe 64.1  comme un feu qui embrase le bois sec, comme un feu qui fait bouillonner l’eau, pour manifester votre nom à vos adversaires, de sorte que les nations tremblent devant vous,

Lemaistre de Sacy

Esaïe 64.1  Oh ! si vous vouliez ouvrir les cieux, et en descendre ! les montagnes s’écouleraient devant vous :

André Chouraqui

Esaïe 64.1  Quand le feu embrase les fagots, le feu fait bouillir les eaux ; pour faire pénétrer ton nom à tes oppresseurs, en face de toi les nations s’irriteront,

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 64.1  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 64.1  (64.2) כִּקְדֹ֧חַ אֵ֣שׁ הֲמָסִ֗ים מַ֚יִם תִּבְעֶה־אֵ֔שׁ לְהֹודִ֥יעַ שִׁמְךָ֖ לְצָרֶ֑יךָ מִפָּנֶ֖יךָ גֹּויִ֥ם יִרְגָּֽזוּ׃

Versions étrangères

New Living Translation

Esaïe 64.1  Oh, that you would burst from the heavens and come down! How the mountains would quake in your presence!