×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 59.10

Esaïe 59.10 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 59.10  Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur, Nous tâtonnons comme ceux qui n’ont point d’yeux ; Nous chancelons à midi comme de nuit, Au milieu de l’abondance nous ressemblons à des morts.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 59.10  Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur, Nous tâtonnons comme ceux qui n’ont point d’yeux ; Nous chancelons à midi comme de nuit, Au milieu de l’abondance nous ressemblons à des morts.

Segond 21

Esaïe 59.10  Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur, nous tâtonnons comme ceux qui n’ont pas d’yeux. Nous trébuchons à midi comme en pleine nuit. Au milieu de l’abondance nous ressemblons à des morts.

Les autres versions

King James en Français

Esaïe 59.10  Nous allons à tâtons comme des aveugles le long d’un mur, et nous tâtonnons comme si nous étions sans yeux; nous trébuchons en plein midi, comme dans la nuit; dans des lieux déserts comme des morts.

Bible Annotée

Esaïe 59.10  nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur ; nous allons à tâtons comme si nous n’avions point d’yeux ; nous trébuchons en plein midi comme dans le crépuscule ; au milieu de l’abondance nous sommes semblables à des morts ;

John Nelson Darby

Esaïe 59.10  Nous tâtonnons après le mur comme des aveugles, et nous tâtonnons comme si nous n’avions pas d’yeux ; nous avons trébuché en plein midi, comme dans le crépuscule ; au milieu de ceux qui se portent bien nous sommes comme des morts.

David Martin

Esaïe 59.10  Nous avons tâtonné après la paroi comme des aveugles ; nous avons, dis-je, tâtonné comme ceux qui sont sans yeux ; nous avons bronché en plein midi comme sur la brune, [et nous avons été] dans les lieux abondants comme [y seraient] des morts.

Ostervald

Esaïe 59.10  Nous allons à tâtons comme des aveugles le long d’un mur, nous tâtonnons comme des gens sans yeux ; nous trébuchons en plein midi, comme sur la brune ; dans l’abondance nous sommes comme morts.

Lausanne

Esaïe 59.10  Nous tâtonnons à la paroi comme les aveugles, oui, nous tâtonnons comme n’ayant pas d’yeux ; nous trébuchons en plein midi comme dans le crépuscule ; au milieu de ceux qui sont gras nous sommes comme des morts.

Vigouroux

Esaïe 59.10  Nous tâtonnons (nous sommes attachés à la muraille) comme des aveugles le long des murs, nous marchons (avons marché) à tâtons comme ceux qui n’ont pas (privés de nos) d’yeux ; nous nous heurtons (sommes heurtés) en plein midi comme dans les ténèbres, nous sommes dans l’obscurité comme les morts.

Auguste Crampon

Esaïe 59.10  Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur ; nous tâtonnons comme des gens qui n’ont point d’yeux ; nous trébuchons en plein midi comme au crépuscule ; au milieu d’hommes vigoureux, nous sommes semblables à des morts.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 59.10  Nous allons comme des aveugles le long des murailles, nous marchons à tâtons comme si nous n’avions point d’yeux ; nous nous heurtons en plein midi comme si nous étions dans les ténèbres ; nous nous trouvons dans l’obscurité comme les morts.

Zadoc Kahn

Esaïe 59.10  Nous errons comme des aveugles le long d’un mur, comme des gens privés de leurs yeux nous marchons à tâtons; nous trébuchons en plein midi comme au crépuscule; dans des régions plantureuses, nous sommes pareils à des morts.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 59.10  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 59.10  נְגַֽשְׁשָׁ֤ה כַֽעִוְרִים֙ קִ֔יר וּכְאֵ֥ין עֵינַ֖יִם נְגַשֵּׁ֑שָׁה כָּשַׁ֤לְנוּ בַֽצָּהֳרַ֨יִם֙ כַּנֶּ֔שֶׁף בָּאַשְׁמַנִּ֖ים כַּמֵּתִֽים׃

La Vulgate

Esaïe 59.10  palpavimus sicut caeci parietem et quasi absque oculis adtrectavimus inpegimus meridie quasi in tenebris in caligosis quasi mortui

La Septante

Esaïe 59.10  ψηλαφήσουσιν ὡς τυφλοὶ τοῖχον καὶ ὡς οὐχ ὑπαρχόντων ὀφθαλμῶν ψηλαφήσουσιν καὶ πεσοῦνται ἐν μεσημβρίᾳ ὡς ἐν μεσονυκτίῳ ὡς ἀποθνῄσκοντες στενάξουσιν.