×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 57.10

Esaïe 57.10 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 57.10  À force de marcher tu te fatigues, Et tu ne dis pas : J’y renonce ! Tu trouves encore de la vigueur dans ta main : Aussi n’es-tu pas dans l’abattement.

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 57.10  À force de marcher tu te fatigues
Et tu ne dis pas : J’y renonce !
Tu trouves (encore) de la vigueur (dans) ta main :
Aussi n’es-tu pas abattue.

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 57.10  À force de marcher tu te fatigues et tu ne dis pas : J’y renonce ! Tu trouves encore de la vigueur : aussi tu n’es pas abattue.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 57.10  À force de marcher tu te fatigues, Et tu ne dis pas : J’y renonce ! Tu trouves encore de la vigueur dans ta main : Aussi n’es-tu pas dans l’abattement.

Segond 21

Esaïe 57.10  À force de marcher tu te fatigues, mais tu ne te dis pas : « C’est sans espoir ! » Tu parviens encore à trouver des ressources, aussi ne montres-tu pas de signe de faiblesse.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 57.10  Tu es devenue lasse à force de marcher,
sans jamais avouer : “Tout cela, c’est désespéré !”
Tu retrouves des forces,
aussi n’es-tu pas abattue.

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 57.10  À faire tout ce chemin, tu t’es fatiguée,
mais tu ne dis pas : « C’est désespéré ! »
Tu as retrouvé la vivacité de ta main,
dès lors tu ne restes pas languissante.

Bible de Jérusalem

Esaïe 57.10  À faire tant de chemin tu t’es fatiguée, mais tu n’as pas dit : "C’est décourageant !" Tu as retrouvé la vigueur de ta main, c’est pourquoi tu n’as pas faibli.

Bible Annotée

Esaïe 57.10  tu t’es fatiguée à force de marcher ; tu n’as pas dit : C’est en vain ! Tu as trouvé encore de la vigueur dans ta main ; c’est pourquoi tu ne t’es point sentie malade.

John Nelson Darby

Esaïe 57.10  Tu t’es fatiguée par la multitude de tes voies ; mais tu n’as pas dit : C’est en vain ! Tu as trouvé la vigueur de ta force, c’est pourquoi tu ne t’es pas lassée.

David Martin

Esaïe 57.10  Tu t’es travaillée dans la longueur de ton chemin, et tu n’as point dit ; c’en est fait. Tu as trouvé la vigueur de ta main, et à cause de cela tu n’as point été languissante.

Osterwald

Esaïe 57.10  Tu te fatigues par la longueur du chemin ; tu ne dis pas : C’est en vain ! Tu trouves encore en ta main de la vigueur ; c’est pourquoi tu ne t’abats point.

Auguste Crampon

Esaïe 57.10  À force de démarches, tu te fatigues ; tu ne dis pas : « C’est en vain ! » tu trouves encore de la vigueur dans ta main ; c’est pourquoi tu ne te sens pas malade.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 57.10  Vous vous êtes fatiguée dans la multiplicité de vos voies ; et vous n’avez point dit : Demeurons en repos. Vous avez trouvé de quoi vivre par le travail de vos mains : c’est pourquoi vous ne vous êtes point mise en peine de me prier.

André Chouraqui

Esaïe 57.10  Tu te lasses de ta route immense mais ne dis pas : « Désespérant ! » Tu trouves vie de ta main, sans faiblir aussi.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 57.10  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 57.10  בְּרֹ֤ב דַּרְכֵּךְ֙ יָגַ֔עַתְּ לֹ֥א אָמַ֖רְתְּ נֹואָ֑שׁ חַיַּ֤ת יָדֵךְ֙ מָצָ֔את עַל־כֵּ֖ן לֹ֥א חָלִֽית׃

Versions étrangères

New Living Translation

Esaïe 57.10  You grew weary in your search, but you never gave up. You strengthened yourself and went on.