×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 50.2

Esaïe 50.2 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 50.2  Je suis venu : pourquoi n’y avait-il personne ? J’ai appelé : pourquoi personne n’a-t-il répondu ? Ma main est-elle trop courte pour racheter ? N’ai-je pas assez de force pour délivrer ? Par ma menace, je dessèche la mer, Je réduis les fleuves en désert ; Leurs poissons se corrompent, faute d’eau, Et ils périssent de soif.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 50.2  Je suis venu : pourquoi n’y avait-il personne ? J’ai appelé : pourquoi personne n’a-t-il répondu ? Ma main est-elle trop courte pour racheter ? N’ai-je pas assez de force pour délivrer ? Par ma menace, je dessèche la mer, Je réduis les fleuves en désert ; Leurs poissons se corrompent, faute d’eau, Et ils périssent de soif.

Segond 21

Esaïe 50.2  Je suis venu : pourquoi n’y avait-il personne ? J’ai appelé : pourquoi personne n’a-t-il répondu ? Mon bras serait-il trop court pour vous libérer ? N’ai-je pas assez de force pour vous délivrer ? Par une simple menace je mets la mer à sec, je change les fleuves en désert. Faute d’eau, leurs poissons crèvent de soif et pourrissent.

Les autres versions

Bible Annotée

Esaïe 50.2  Pourquoi suis-je venu, et il n’y a eu personne ? Ai-je crié, et personne n’a répondu ? Ma main a-t-elle été trop courte pour pouvoir délivrer, ou n’y a-t-il pas eu en moi de force pour sauver ? Voici, en la menaçant, je dessécherai la mer ; je changerai les fleuves en désert ; leurs poissons pourriront faute d’eau et périront de soif ;

John Nelson Darby

Esaïe 50.2  Pourquoi suis-je venu, et il n’y a eu personne ? Pourquoi ai-je appelé, et il n’y a eu personne qui répondît ? Ma main est-elle devenue trop courte pour que je puisse racheter, et n’y a-t-il pas de force en moi pour délivrer ? Voici, par ma réprimande je dessèche la mer, je fais des rivières un désert ; leurs poissons deviennent puants, faute d’eau, et meurent de soif.

David Martin

Esaïe 50.2  Pourquoi suis-je venu, et il ne s’est trouvé personne ? j’ai crié, et il n’y a personne qui ait répondu. Ma main est-elle en quelque sorte raccourcie, tellement que je ne puisse pas racheter ? ou n’y a-t-il plus de force en moi pour délivrer ? Voici, je fais tarir la mer, quand je la tance ; je réduis les fleuves en désert, tellement que leur poisson devient puant, étant mort de soif, parce qu’il n’y a point d’eau.

Ostervald

Esaïe 50.2  Pourquoi n’ai-je trouvé personne, quand je suis venu ? Pourquoi nul n’a-t-il répondu, quand j’ai appelé ? Ma main est-elle devenue trop courte pour délivrer, ou n’y a-t-il plus de force en moi pour sauver ? Voici, je fais tarir la mer quand je la menace ; je change les fleuves en désert ; leurs poissons se corrompent faute d’eau, et ils meurent de soif.

Lausanne

Esaïe 50.2  Pourquoi, quand je viens, n’y a-t-il personne ? [Pourquoi], quand j’appelle, n’y a-t-il point de réponse{Héb. personne qui réponde.} Ma main est-elle vraiment trop courte pour racheter, et n’y a-t-il plus en moi de force pour délivrer ? Voici, par ma menace je dessèche la mer, je change les fleuves en désert ; leur poisson devient puant, faute d’eau, et il meurt de soif.

Vigouroux

Esaïe 50.2  Car je suis venu, et il n’y avait personne ; j’ai appelé, et personne n’entendait. Ma main est-elle devenue trop courte et trop petite pour pouvoir racheter ? ou n’ai-je pas assez de force pour vous délivrer ? par une seule menace je tarirai la mer, je mettrai les fleuves à sec ; les poissons, n’ayant plus d’eau, pourriront et mourront de soif.[50.2 Voir Isaïe, 59, 1.]

Auguste Crampon

Esaïe 50.2  Je suis venu : pourquoi n’y avait-il personne ? J’ai appelé : pourquoi personne n’a-t-il répondu ? Ma main est-elle donc trop courte pour délivrer, ou bien n’ai-je pas assez de force pour sauver ? Voici que, par ma menace, je dessèche la mer, je change les fleuves en désert ; leurs poissons pourrissent faute d’eau, et ils périssent de soif.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 50.2  Car je suis venu vers vous , et il ne s’est point trouvé d’homme qui ait voulu me recevoir : j’ai appelé, et personne ne m’a entendu. Ma main s’est-elle raccourcie ? est-elle devenue plus petite ? N’ai-je plus le pouvoir de vous racheter, ni la force de vous délivrer ? Si je veux , au seul bruit de mes menaces, je tarirai les eaux de la mer, je mettrai les fleuves à sec : les poissons n’ayant plus d’eau, pourriront et mourront de soif.

Zadoc Kahn

Esaïe 50.2  Pourquoi suis-je venu et n’ai-je trouvé personne Pourquoi ai-je appelé et nul n’a répondu ? Mon bras est-il trop court pour la délivrance, et ne suis-je pas assez fort pour sauver ? Par ma seule menace, je dessèche la mer, je change les fleuves en un sol aride, et les poissons pourrissent par manque d’eau, meurent par la sécheresse.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 50.2  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 50.2  מַדּ֨וּעַ בָּ֜אתִי וְאֵ֣ין אִ֗ישׁ קָרָ֥אתִי֮ וְאֵ֣ין עֹונֶה֒ הֲקָצֹ֨ור קָצְרָ֤ה יָדִי֙ מִפְּד֔וּת וְאִם־אֵֽין־בִּ֥י כֹ֖חַ לְהַצִּ֑יל הֵ֣ן בְּגַעֲרָתִ֞י אַחֲרִ֣יב יָ֗ם אָשִׂ֤ים נְהָרֹות֙ מִדְבָּ֔ר תִּבְאַ֤שׁ דְּגָתָם֙ מֵאֵ֣ין מַ֔יִם וְתָמֹ֖ת בַּצָּמָֽא׃

La Vulgate

Esaïe 50.2  quia veni et non erat vir vocavi et non erat qui audiret numquid adbreviata et parvula facta est manus mea ut non possim redimere aut non est in me virtus ad liberandum ecce in increpatione mea desertum faciam mare ponam flumina in siccum conputrescent pisces sine aqua et morientur in siti

La Septante

Esaïe 50.2  τί ὅτι ἦλθον καὶ οὐκ ἦν ἄνθρωπος ἐκάλεσα καὶ οὐκ ἦν ὁ ὑπακούων μὴ οὐκ ἰσχύει ἡ χείρ μου τοῦ ῥύσασθαι ἢ οὐκ ἰσχύω τοῦ ἐξελέσθαι ἰδοὺ τῇ ἀπειλῇ μου ἐξερημώσω τὴν θάλασσαν καὶ θήσω ποταμοὺς ἐρήμους καὶ ξηρανθήσονται οἱ ἰχθύες αὐτῶν ἀπὸ τοῦ μὴ εἶναι ὕδωρ καὶ ἀποθανοῦνται ἐν δίψει.