×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 41.5

Esaïe 41.5 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 41.5  Les îles le voient, et sont dans la crainte, Les extrémités de la terre tremblent : Ils s’approchent, ils viennent.

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 41.5  Les îles le voient et sont dans la crainte.
Les extrémités de la terre tremblent :
Ils s’approchent, ils viennent.

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 41.5  Les îles le voient, elles ont peur. Les extrémités de la terre tremblent. Tous s’approchent, ils viennent.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 41.5  Les îles le voient, et sont dans la crainte, Les extrémités de la terre tremblent : Ils s’approchent, ils viennent.

Segond 21

Esaïe 41.5  Les îles le voient, et elles ont peur, les extrémités de la terre tremblent : ils s’approchent, ils viennent.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 41.5  Les habitants des îles et des régions côtières ont vu ce que j’ai fait et sont saisis de crainte ;
ceux qui ont pour demeure les confins de la terre se sont mis à trembler.
Ils approchent, ils viennent,

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 41.5  Les îles le voient : elles sont dans la crainte,
les extrémités de la terre sont tremblantes,
elles suivent l’affaire de près, elles se sont mises en mouvement.

Bible de Jérusalem

Esaïe 41.5  Les îles ont vu et prennent peur, les extrémités de la terre frémissent, ils sont tout près, ils arrivent.

Bible Annotée

Esaïe 41.5  Les îles le voient et sont saisies de crainte ; les bouts de la terre tremblent ; ils approchent et viennent ;

John Nelson Darby

Esaïe 41.5  Les îles le virent et eurent peur, les bouts de la terre tremblèrent : ils s’approchèrent et vinrent ;

David Martin

Esaïe 41.5  Les Iles ont vu, et ont eu crainte, les bouts de la terre ont été effrayés, ils se sont approchés et sont venus.

Osterwald

Esaïe 41.5  Les îles le voient, et sont dans la crainte ; les extrémités de la terre tremblent ; ils s’approchent, ils viennent ;

Auguste Crampon

Esaïe 41.5  Les îles le voient et sont saisies de crainte ; les extrémités de la terre tremblent ; ils approchent et viennent.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 41.5  Les îles ont vu, et elles ont été saisies de crainte ; les hommes ont été frappés d’étonnement jusqu’aux extrémités du monde, ils se sont approchés, et se sont rassemblés.

André Chouraqui

Esaïe 41.5  Les îles ont vu, elles frémissent ; les extrémités de la terre tressaillent ; elles se sont approchées et se présentent.

Zadoc Kahn

Esaïe 41.5  Les îles le voient et prennent peur, les confins de la terre tremblent. On se rapproche, on accourt.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 41.5  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 41.5  רָא֤וּ אִיִּים֙ וְיִירָ֔אוּ קְצֹ֥ות הָאָ֖רֶץ יֶחֱרָ֑דוּ קָרְב֖וּ וַיֶּאֱתָיֽוּן׃

Versions étrangères

New Living Translation

Esaïe 41.5  The lands beyond the sea watch in fear. Remote lands tremble and mobilize for war.