×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 37.38

Esaïe 37.38 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 37.38  Or, comme il était prosterné dans la maison de Nisroc, son dieu, Adrammélec et Scharetser, ses fils, le frappèrent par l’épée, et s’enfuirent au pays d’Ararat. Et ésar Haddon, son fils, régna à sa place.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 37.38  Or, comme il était prosterné dans la maison de Nisroc, son dieu, Adrammélec et Scharetser, ses fils, le frappèrent par l’épée, et s’enfuirent au pays d’Ararat. Et Esar-Haddon, son fils, régna à sa place.

Segond 21

Esaïe 37.38  Un jour où il était prosterné dans le temple de son dieu Nisroc, ses fils Adrammélec et Sharetser le frappèrent de l’épée avant de se réfugier au pays d’Ararat. Son fils Esar-Haddon devint roi à sa place.

Les autres versions

Bible Annotée

Esaïe 37.38  Et il arriva, comme il était prosterné dans la maison de Nisroc, son dieu, qu’Adrammélec et Sareetser, ses fils, le tuèrent avec l’épée ; et ils s’enfuirent au pays d’Ararat ; et Asarhaddon, son fils, devint roi à sa place.

John Nelson Darby

Esaïe 37.38  Et il arriva, comme il se prosternait dans la maison de Nisroc, son dieu, qu’Adrammélec et Sharétser, ses fils, le frappèrent avec l’épée ; et ils se sauvèrent dans le pays d’Ararat ; et Ésar-Haddon, son fils, régna à sa place.

David Martin

Esaïe 37.38  Et il arriva qu’étant prosterné dans la maison de Nisroc son Dieu, Adrammélec et Saréetser ses fils le tuèrent avec l’épée ; puis ils se sauvèrent au pays d’Ararat, et Esarhaddon son fils régna en sa place.

Ostervald

Esaïe 37.38  Et comme il était prosterné dans la maison de Nisroc son dieu, Adrammélec et Sharétser, ses fils, le frappèrent avec l’épée, puis ils se sauvèrent au pays d’Ararat. Et Esarhaddon, son fils, régna en sa place.

Lausanne

Esaïe 37.38  Et il arriva, comme il se prosternait dans la maison de Nisroc, son dieu, qu’Adrammélec et Scharetser, ses fils, le frappèrent avec l’épée ; et ceux-ci se sauvèrent en la terre d’Ararat, et Esar-haddon, son fils, régna à sa place.

Vigouroux

Esaïe 37.38  Or comme il était prosterné dans le temple de Nesroch son dieu, Adramélech et Sarasar, ses fils, le frappèrent de leur (du) glaive, et s’enfuirent dans le pays d’Ararat ; et Asarhaddon son fils régna à sa place. [37.38 Nesroch ; est le complément du mot temple et nullement du verbe adorait ; si le latin de la Vulgate est amphibologique, le texte hébreu ne l’est pas. C’est ce qu’ont parfaitement compris les vieilles traductions françaises, et la version anglaise catholique. ― La terre d’Ararat ; c’est-à-dire d’Arménie. Comparer à 4 Rois, 19, 37. ― Ararat ; aujourd’hui Erivan, l’ancienne Arménie. ― Sur Assaraddon, voir 4 Rois, 19, 37. ― Le dieu Nesroch n’a pas été encore retrouvé dans la mythologie assyrienne. Les documents assyriens rappellent d’ailleurs les faits racontés ici.]

Auguste Crampon

Esaïe 37.38  Comme il était prosterné dans la maison de Nesroch, son dieu, Adramélech et Sarasar, ses fils, le frappèrent avec l’épée, et s’enfuirent au pays d’Ararat. Et Asarhaddon, son fils, régna à sa place.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 37.38  Et un jour qu’il était au temple de Nesroch, son dieu, et qu’il l’adorait, Adramélech et Sarasar, ses enfants, le percèrent de leurs épées, et s’enfuirent à la terre d’Ararat ; et Asarhaddon, son fils, régna en sa place.

Zadoc Kahn

Esaïe 37.38  Là, pendant qu’il était prosterné dans le temple de son dieu Nisrokh, Adrammélec et Charécér, ses fils, le frappèrent de leur glaive, puis s’enfuirent dans le pays d’Ararat. Ce fut son fils Essar-Haddôn qui lui succéda.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 37.38  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 37.38  וַיְהִי֩ ה֨וּא מִֽשְׁתַּחֲוֶ֜ה בֵּ֣ית׀ נִסְרֹ֣ךְ אֱלֹהָ֗יו וְֽאַדְרַמֶּ֨לֶךְ וְשַׂרְאֶ֤צֶר בָּנָיו֙ הִכֻּ֣הוּ בַחֶ֔רֶב וְהֵ֥מָּה נִמְלְט֖וּ אֶ֣רֶץ אֲרָרָ֑ט וַיִּמְלֹ֛ךְ אֵֽסַר־חַדֹּ֥ן בְּנֹ֖ו תַּחְתָּֽיו׃ ס

La Vulgate

Esaïe 37.38  et factum est cum adoraret in templo Nesrach deum suum Adramelech et Sarasar filii eius percusserunt eum gladio fugeruntque in terram Ararat et regnavit Asoraddon filius eius pro eo

La Septante

Esaïe 37.38  καὶ ἐν τῷ αὐτὸν προσκυνεῖν ἐν τῷ οἴκῳ Νασαραχ τὸν παταχρον αὐτοῦ Αδραμελεχ καὶ Σαρασαρ οἱ υἱοὶ αὐτοῦ ἐπάταξαν αὐτὸν μαχαίραις αὐτοὶ δὲ διεσώθησαν εἰς Ἀρμενίαν καὶ ἐβασίλευσεν Ασορδαν ὁ υἱὸς αὐτοῦ ἀντ’ αὐτοῦ.