×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 27.10

Esaïe 27.10 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGEsaïe 27.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Esaïe 27.10Car cette ville si forte sera désolée : cette ville si belle sera dépeuplée, elle sera abandonnée comme un désert ; les jeunes bœufs viendront y paître et s’y reposer, et ils mangeront les herbes qui y seront crues .
David Martin - 1744 - MAREsaïe 27.10Car la ville munie sera désolée, le logement agréable sera abandonné et délaissé comme un désert, le veau y paîtra, il y gîtera, et il broutera les branches qui y seront.
Ostervald - 1811 - OSTEsaïe 27.10Car la ville forte est changée en solitude ; c’est une demeure abandonnée, délaissée comme un désert. Là vient paître le veau ; il s’y couche, et broute les branches qui s’y trouvent.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHEsaïe 27.10Car la ville (jadis) fortifiée est solitaire, habitation délaissée, abandonnée comme un désert ; là paissent les veaux, et ils s’y couchent et en consomment les branches.
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMEsaïe 27.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGREsaïe 27.10Car la cité [jadis] forte est dévastée ; c’est un séjour abandonné et désolé comme le désert, le veau y pâture, il s’y couche et broute ses rameaux.
Bible de Lausanne - 1872 - LAUEsaïe 27.10Car la ville forte est une solitude, une demeure abandonnée et délaissée comme le désert ; les veaux y paissent ; ils s’y couchent et en broutent les rameaux.
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTEsaïe 27.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
John Nelson Darby - 1885 - DBYEsaïe 27.10Car la ville forte est solitaire, une demeure abandonnée et délaissée comme le désert ; le veau y paîtra et y couchera, et en broutera les rameaux.
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STAEsaïe 27.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Annotée - 1899 - BANEsaïe 27.10Car la ville forte est devenue une solitude, une demeure délaissée et abandonnée, comme le désert ; les veaux y paissent et s’y couchent, et ils y broutent les rameaux ;
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKEsaïe 27.10Mais cette ville si forte sera une solitude, cette résidence sera vide et abandonnée comme une plaine sauvage : la génisse y viendra paître, elle s’y couchera, elle en broutera les jeunes pousses.
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGEsaïe 27.10Car la ville forte sera désolée ; la ville (si) belle (ville) sera dépeuplée (délaissée), et elle sera abandonnée comme un désert ; là paîtra le veau et il s’y reposera, et il broutera les herbes (sommités de ses rameaux).[27.10 La cité, etc. ; Jérusalem, selon les uns, ou Babylone, suivant les autres.]
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILEsaïe 27.10Car la ville forte sera désolée; la ville si belle sera dépeuplée, et elle sera abandonnée comme un désert; là paîtra le veau et il s’y reposera, et il broutera les herbes.
Louis Segond - 1910 - LSGEsaïe 27.10Car la ville forte est solitaire, C’est une demeure délaissée et abandonnée comme le désert ; Là pâture le veau, il s’y couche, et broute les branches.
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNEsaïe 27.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Auguste Crampon - 1923 - CRAEsaïe 27.10Car la ville forte est devenue une solitude, une demeure délaissée et abandonnée, comme le désert ; là paissent les veaux ; ils s’y couchent et broutent les rameaux.
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCEsaïe 27.10Car la ville forte est devenue une solitude, une demeure délaissée, abandonnée comme le désert. Là paissent les veaux, - là ils se couchent et broutent ses buissons.
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRIEsaïe 27.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGEsaïe 27.10Car la ville forte est solitaire, C’est une demeure délaissée et abandonnée comme le désert ; Là pâture le veau, il s’y couche, et broute les branches.
Bible André Chouraqui - 1985 - CHUEsaïe 27.10Oui, la ville fortifiée est solitaire, oasis renvoyée, abandonnée comme un désert. Là, le veau pâture, s’accroupit là et broute ses ramilles.
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCEsaïe 27.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TREEsaïe 27.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible des Peuples - 1998 - BDPEsaïe 27.10La ville fortifiée est une solitude, une demeure abandonnée, inhabitée comme un désert; le veau en a fait sa pâture, il s’y couche et broute le feuillage.
Segond 21 - 2007 - S21Esaïe 27.10En effet, la ville fortifiée est solitaire, c’est une maison délaissée, abandonnée comme le désert. Le veau vient y brouter, il s’y couche et mange les branches.
King James en Français - 2016 - KJFEsaïe 27.10Malgré tout la ville sera ravagée, et les d’habitation abandonnés, et délaissés comme un désert; le veau se nourrira, et il se couchera, et broutera ses branches.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXEsaïe 27.10τὸ κατοικούμενον ποίμνιον ἀνειμένον ἔσται ὡς ποίμνιον καταλελειμμένον καὶ ἔσται πολὺν χρόνον εἰς βόσκημα καὶ ἐκεῖ ἀναπαύσονται.
La Vulgate - 1454 - VULEsaïe 27.10civitas enim munita desolata erit speciosa relinquetur et dimittetur quasi desertum ibi pascetur vitulus et ibi accubabit et consumet summitates eius
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSEsaïe 27.10כִּ֣י עִ֤יר בְּצוּרָה֙ בָּדָ֔ד נָוֶ֕ה מְשֻׁלָּ֥ח וְנֶעֱזָ֖ב כַּמִּדְבָּ֑ר שָׁ֣ם יִרְעֶ֥ה עֵ֛גֶל וְשָׁ֥ם יִרְבָּ֖ץ וְכִלָּ֥ה סְעִפֶֽיהָ׃
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTEsaïe 27.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !