Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 18.7

Esaïe 18.7 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC En ce temps-là ce peuple divisé et déchiré, ce peuple terrible, le plus terrible de tous, cette nation qui attendait et qui était foulée aux pieds, dont la terre était gâtée et ravagée par l’inondation de divers fleuves, offrira un présent au Dieu des armées, dans le lieu où est invoqué le nom du Seigneur des armées, sur la montagne de Sion.
MAREn ce temps-là sera apporté à l’Éternel des armées un présent du peuple de long attirail et brillant, de la part, [dis-je], du peuple terrible, depuis là où il [est], et par delà ; de la nation allant à la file, et qui foule [tout] ; les fleuves de laquelle ont ravagé son pays, dans la demeure du Nom de l’Éternel des armées, en la montagne de Sion.
OSTEn ce temps-là, seront apportées des offrandes à l’Éternel des armées, par le peuple robuste et agile, par le peuple redoutable au près et au loin, par la nation puissante et qui foule aux pieds, dont la terre est coupée de fleuves, au lieu où réside le nom de l’Éternel des armées, sur la montagne de Sion.
CAHEn ce temps des offrandes seront apportées à Ieovah Tsebaoth par un peuple disloqué et déchiré, par un peuple redoutable dès qu’il a existé et depuis, nation nivelée et opprimée dont le pays est coupé par des fleuves, à l’endroit du nom de Ieovah Tsebaoth, la montagne de Tsione.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREn ce même temps, des offrandes seront apportées à l’Éternel des armées par le peuple robuste et agile, et par le peuple dès son origine et toujours formidable, nation qui nivelle et écrase, dont des fleuves coupent le pays, dans la résidence de l’Éternel des armées, sur la montagne de Sion.
LAUEn ce temps-là seront amenés en offrande à l’Éternel des armées, au lieu où est le nom de l’Éternel des armées, à la montagne de Sion, un peuple vigoureux et brillant, et, [du milieu] d’un peuple dès son origine et toujours terrible, une nation qui nivelle tout, et qui foule, dont les fleuves déchirent la terre !
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEn ce temps-là, un présent sera apporté à l’Éternel des armées, le présent d’un peuple répandu loin et ravagé, et de la part d’un peuple merveilleux dès ce temps et au delà, de la part d’un nation qui attend, attend, et qui est foulée aux pieds, de laquelle les rivières ont ravagé le pays,... au lieu où est le nom de l’Éternel des armées, à la montagne de Sion.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEn ce temps-là, une offrande sera apportée à l’Éternel des armées par le peuple à la taille élancée, à la peau rasée, par le peuple redouté au loin, nation qui nivelle et qui écrase, et dont la terre est sillonnée de fleuves, au lieu où l’on invoque l’Éternel des armées, sur la montagne de Sion !
ZAKEn ce temps, des présents seront envoyés à l’Éternel-Cebaot de la part d’une nation à la taille élancée, au visage glabre, d’un peuple redoutable depuis qu’il existe, peuple marchant droit son chemin, foulant tout aux pieds et dont les fleuves sillonnent le sol : ils seront offerts au lieu de résidence du nom de l’Éternel-Cebaot, sur la montagne de Sion.
VIGEn ce temps-là des offrandes (un présent) seront(a) apporté(es) au Seigneur des armées de la part d’un peuple divisé (arraché) et déchiré, d’un peuple terrible, le plus terrible de tous, d’une nation qui attend et qui est foulée aux pieds, dont la terre est ravagée par des fleuves ; elles (il) seront(a) apporté(es) au lieu où réside le nom du Seigneur des armées, à la montagne de Sion. [18.7 En ce temps-là ; peut s’entendre aussi du temps de Jésus-Christ, dans lequel le prophète se transporte si souvent en esprit. ― Par un peuple, etc. ; les Egyptiens, désignés au verset 2 par les même termes, et qui en effet envoyèrent au temple de Jérusalem des offrandes, persuadés que c’était par l’effet de la puissance du Dieu d’Israël que l’armée de Sennachérib avait été détruite en une seule nuit. Comparer à Isaïe, 19, verset 18 et suivants ; 2 Paralipomènes, 32, 23-24. ― Le lieu du nom ; c’est-à-dire le lieu où est invoqué le nom.]
FILEn ce temps-là des offrandes seront apportées au Seigneur des armées de la part d’un peuple divisé et déchiré, d’un peuple terrible, le plus terrible de tous, d’une nation qui attend et qui est foulée aux pieds, dont la terre est ravagée par des fleuves; elles seront apportées au lieu où réside le nom du Seigneur des armées, à la montagne de Sion.
LSGEn ce temps-là, des offrandes seront apportées à l’Éternel des armées, Par le peuple fort et vigoureux, Par le peuple redoutable depuis qu’il existe, Nation puissante et qui écrase tout, Et dont le pays est coupé par des fleuves ; Elles seront apportées là où réside le nom de l’Éternel des armées, Sur la montagne de Sion.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAEn ce temps-là, une offrande sera apportée à Yahweh des armées, de la part du peuple à la haute stature, à la peau rasée, de la part du peuple redouté au loin, nation impérieuse et qui écrase, et dont la terre est sillonnée de fleuves, au séjour du nom de Yahweh des armées, à la montagne de Sion.
BPCEn ce temps-là sera apportée une offrande à Yahweh des armées - par le peuple à la taille élancée et à la peau brillante, Par la nation redoutée au loin, - par le peuple plein d’élan et de force irrésistible Dont la terre est sillonnée de fleuves, - au lieu du nom de Yahweh des armées, la montagne de Sion.
JERAlors, on apportera une offrande à Yahvé Sabaot de la part d’un peuple élancé et bronzé, de la part d’un peuple redouté ici comme au loin, d’une nation puissante et dominatrice, d’un pays sillonné de fleuves ; on l’apportera au lieu où réside le nom de Yahvé, au mont Sion.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGEn ce temps-là, des offrandes seront apportées à l’Éternel des armées, Par le peuple fort et vigoureux, Par le peuple redoutable depuis qu’il existe, Nation puissante et qui écrase tout, Et dont le pays est coupé par des fleuves ; Elles seront apportées là où réside le nom de l’Éternel des armées, Sur la montagne de Sion.
CHUEn ce temps, l’offrande sera transportée pour IHVH-Adonaï Sebaot, du peuple étiré et luisant, du peuple terrible, d’ici et d’ailleurs, de la nation Qav-Qav, du ligne à ligne, de l’écrasement, dont les fleuves crèvent la terre, vers le lieu au nom de IHVH-Adonaï Sebaot, le mont Siôn.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPMais un jour ils apporteront l’offrande à Yahvé Sabaot, ces gens de haute taille, à la peau bronzée, ce peuple redouté de près et de loin, cette nation puissante et dominatrice dont le pays est traversé de fleuves. Ils viendront l’apporter au Mont-Sion, là où réside le Nom de Yahvé.
S21À ce moment-là, des offrandes seront apportées à l’Éternel, le maître de l’univers, par le peuple grand et glabre, par le peuple redouté bien au-delà de ses frontières, par la nation puissante qui écrase tout et dont le territoire est traversé par des fleuves. Elles seront apportées à l’endroit où réside le nom de l’Éternel, le maître de l’univers, sur le mont Sion.
KJFEn ce temps-là, sera apporté au SEIGNEUR des armées le présent, d’un peuple éparpillé et ravagé, et d’un peuple redoutable depuis le commencement jusqu’à maintenant; une nation alignée et piétinée, les fleuves de laquelle ont pillé le pays, vers le lieu du nom du SEIGNEUR des armées, le mont Sion.
LXXἐν τῷ καιρῷ ἐκείνῳ ἀνενεχθήσεται δῶρα κυρίῳ σαβαωθ ἐκ λαοῦ τεθλιμμένου καὶ τετιλμένου καὶ ἀπὸ λαοῦ μεγάλου ἀπὸ τοῦ νῦν καὶ εἰς τὸν αἰῶνα χρόνον ἔθνος ἐλπίζον καὶ καταπεπατημένον ὅ ἐστιν ἐν μέρει ποταμοῦ τῆς χώρας αὐτοῦ εἰς τὸν τόπον οὗ τὸ ὄνομα κυρίου σαβαωθ ἐπεκλήθη ὄρος Σιων.
VULin tempore illo deferetur munus Domino exercituum a populo divulso et dilacerato a populo terribili post quem non fuit alius a gente expectante expectante et conculcata cuius diripuerunt flumina terram eius ad locum nominis Domini exercituum montem Sion
BHSבָּעֵת֩ הַהִ֨יא יֽוּבַל־שַׁ֜י לַיהוָ֣ה צְבָאֹ֗ות עַ֚ם מְמֻשָּׁ֣ךְ וּמֹורָ֔ט וּמֵעַ֥ם נֹורָ֖א מִן־ה֣וּא וָהָ֑לְאָה גֹּ֣וי׀ קַו־קָ֣ו וּמְבוּסָ֗ה אֲשֶׁ֨ר בָּזְא֤וּ נְהָרִים֙ אַרְצֹ֔ו אֶל־מְקֹ֛ום שֵׁם־יְהוָ֥ה צְבָאֹ֖ות הַר־צִיֹּֽון׃ ס
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !