×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 15.8

Esaïe 15.8 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 15.8  Car les cris environnent les frontières de Moab ; Ses lamentations retentissent jusqu’à églaïm, Ses lamentations retentissent jusqu’à Beer Élim.

Segond dite « à la Colombe »

Esaïe 15.8  Car la clameur environne les frontières de Moab ;
Ses lamentations (retentissent) jusqu’à Églaïm,
Ses lamentations (retentissent) jusqu’à Beér-Élim.

Nouvelle Bible Segond

Esaïe 15.8  Car le territoire de Moab est recouvert de cris ; ses hurlements retentissent jusqu’à Eglaïm, ses hurlements retentissent jusqu’à Béer–Elim.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 15.8  Car les cris environnent les frontières de Moab ; Ses lamentations retentissent jusqu’à Eglaïm, Ses lamentations retentissent jusqu’à Beer-Elim.

Segond 21

Esaïe 15.8  Oui, les cris font le tour du territoire de Moab, ses lamentations retentissent jusqu’à Eglaïm, elles retentissent jusqu’à Beer-Elim.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 15.8  Car la clameur a fait le tour du territoire de Moab
et les lamentations sont entendues à Églaïm
et elles retentissent jusqu’à Beer-Élim ;

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 15.8  Les cris ont fait tout le tour du territoire de Moab,
les lamentations vont jusqu’à Eglaïm,
elles parviennent jusqu’au puits d’Elim.

Bible de Jérusalem

Esaïe 15.8  Car ce cri a fait le tour du territoire de Moab, jusqu’à Eglaïm on entend son hurlement, jusqu’à Beer- Elim on entend son hurlement.

Bible Annotée

Esaïe 15.8  Car les cris ont fait le tour du territoire de Moab ; leur hurlement retentit jusqu’à Eglaïm, leur hurlement jusqu’à Béer-Élim.

John Nelson Darby

Esaïe 15.8  Car un cri environne la frontière de Moab : son hurlement se fait entendre jusqu’à Églaïm, et le hurlement jusqu’à Beër-Élim.

David Martin

Esaïe 15.8  Car le cri a environné la contrée de Moab ; son hurlement [ira] jusqu’à Eglajim, et son hurlement jusqu’à Béer-Elim.

Osterwald

Esaïe 15.8  Et les cris font le tour des frontières de Moab ; ses gémissements vont jusqu’à Églaïm ; ses gémissements vont jusqu’à Béer-Élim.

Auguste Crampon

Esaïe 15.8  Car les cris ont fait le tour du territoire de Moab ; ses hurlements retentissent jusqu’à Eglaïm, ses hurlements jusqu’à Béer-Elim ;

Lemaistre de Sacy

Esaïe 15.8  Les cris de Moab se feront entendre dans tous ses confins, ses plaintes passeront jusqu’à Gallim, et ses hurlements retentiront jusqu’au puits d’Elim.

André Chouraqui

Esaïe 15.8  Oui, la clameur encercle la frontière de Moab : jusqu’à Èglaîm son geignement ; à Beér-Éilîm son geignement.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 15.8  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 15.8  כִּֽי־הִקִּ֥יפָה הַזְּעָקָ֖ה אֶת־גְּב֣וּל מֹואָ֑ב עַד־אֶגְלַ֨יִם֙ יִלְלָתָ֔הּ וּבְאֵ֥ר אֵילִ֖ים יִלְלָתָֽהּ׃

Versions étrangères

New Living Translation

Esaïe 15.8  The whole land of Moab is a land of weeping from one end to the other— from Eglaim to Beer-elim.