×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 13.4

Esaïe 13.4 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 13.4  On entend une rumeur sur les montagnes, Comme celle d’un peuple nombreux ; On entend un tumulte de royaumes, de nations rassemblées : L’Éternel des armées passe en revue l’armée qui va combattre.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 13.4  On entend une rumeur sur les montagnes, Comme celle d’un peuple nombreux ; On entend un tumulte de royaumes, de nations rassemblées : L’Éternel des armées passe en revue l’armée qui va combattre.

Segond 21

Esaïe 13.4  On entend un bruit sur les montagnes, un bruit pareil à celui d’un peuple nombreux, on entend le tapage de royaumes, de nations rassemblées. C’est que l’Éternel, le maître de l’univers, passe en revue l’armée destinée à combattre.

Les autres versions

King James en Français

Esaïe 13.4  Il y a sur les montagnes le bruit d’une multitude, semblable à celui d’un grand peuple; un bruit tumultueux des royaumes des nations rassemblées; le SEIGNEUR des armées passe en revue l’armée pour la bataille.

Bible Annotée

Esaïe 13.4  On entend sur les montagnes une rumeur : on dirait un grand peuple ; on entend un tumulte de royaumes de nations assemblées : c’est l’Éternel des armées qui passe en revue son armée pour le combat.

John Nelson Darby

Esaïe 13.4  La voix d’une multitude sur les montagnes, semblable à un grand peuple, la voix d’un tumulte des royaumes des nations rassemblées... : l’Éternel des armées fait la revue de la milice de guerre.

David Martin

Esaïe 13.4  Il y a sur les montagnes un bruit d’une multitude, tel qu’est celui d’un grand peuple, un bruit d’un son éclatant des Royaumes des nations assemblées ; l’Éternel des armées fait la revue de l’armée pour le combat.

Ostervald

Esaïe 13.4  On entend sur les montagnes un bruit tel que celui d’un peuple nombreux ; un bruit tumultueux de royaumes, de nations assemblées ; l’Éternel des armées fait la revue de l’armée pour le combat.

Lausanne

Esaïe 13.4  [On entend] sur les montagnes le bruit d’une multitude semblable à un grand peuple, un bruit, un tumulte de royaumes, de nations rassemblées : l’Éternel des armées passe en revue l’armée pour le combat.

Vigouroux

Esaïe 13.4  Bruit (La voix) d’une multitude dans les montagnes, (est) semblable à celui de peuples nombreux ; bruit confus (voix retentissante) de rois et de nations rassemblées. Le Seigneur des armées a donné des ordres à ses troupes (la milice de guerre)[13.4 Sur les montagnes. Les montagnes les plus rapprochées de Babylone sont celles du Schahon ou Zagros, au nord-est. C’est par là que devaient arriver les Iraniens, les Perses, pour s’emparer de Babylone.]

Auguste Crampon

Esaïe 13.4  On entend sur les montagnes une rumeur : on dirait le bruit d’un peuple nombreux ; on entend un tumulte de royaumes, de nations rassemblées : C’est Yahweh des armées qui passe en revue ses troupes de guerre.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 13.4  Déjà les montagnes retentissent de cris différents comme d’un grand nombre de personnes, et de voix confuses de plusieurs rois, et de plusieurs nations réunies ensemble. Le Seigneur des armées commande lui-même les troupes qu’il destine à cette guerre.

Zadoc Kahn

Esaïe 13.4  une bruyante rumeur éclate sur les montagnes, on dirait la rumeur d’un peuple immense. C’est le bruit tumultueux d’empires, de nations rassemblées : l’Éternel- Cebaot passe en revue l’armée du combat.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 13.4  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 13.4  קֹ֥ול הָמֹ֛ון בֶּֽהָרִ֖ים דְּמ֣וּת עַם־רָ֑ב קֹ֠ול שְׁאֹ֞ון מַמְלְכֹ֤ות גֹּויִם֙ נֶֽאֱסָפִ֔ים יְהוָ֣ה צְבָאֹ֔ות מְפַקֵּ֖ד צְבָ֥א מִלְחָמָֽה׃

La Vulgate

Esaïe 13.4  vox multitudinis in montibus quasi populorum frequentium vox sonitus regum gentium congregatarum Dominus exercituum praecepit militiae belli

La Septante

Esaïe 13.4  φωνὴ ἐθνῶν πολλῶν ἐπὶ τῶν ὀρέων ὁμοία ἐθνῶν πολλῶν φωνὴ βασιλέων καὶ ἐθνῶν συνηγμένων κύριος σαβαωθ ἐντέταλται ἔθνει ὁπλομάχῳ.