×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 1.14

Esaïe 1.14 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 1.14  Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes ; Elles me sont à charge ; Je suis las de les supporter.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 1.14  Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes ; Elles me sont à charge ; Je suis las de les supporter.

Segond 21

Esaïe 1.14  Je déteste vos débuts de mois et vos fêtes : c’est un fardeau qui me pèse, je suis fatigué de les supporter.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esaïe 1.14  Oui, vos nouvelles lunes, toutes vos fêtes, je les déteste,
elles sont un fardeau pour moi ;
je suis las de les supporter.

Traduction œcuménique de la Bible

Esaïe 1.14  Vos néoménies et vos solennités,
je les déteste,
elles me sont un fardeau,
je suis las de les supporter.

Bible de Jérusalem

Esaïe 1.14  Vos néoménies, vos réunions, mon âme les hait ; elles me sont un fardeau que je suis las de porter.

Bible Annotée

Esaïe 1.14  Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes ; elles me sont à charge, je suis las de les supporter.

John Nelson Darby

Esaïe 1.14  Vos nouvelles lunes et vos assemblées, mon âme les hait ; elles me sont à charge, je suis las de les supporter.

David Martin

Esaïe 1.14  Mon âme hait vos nouvelles Lunes, et vos fêtes solennelles ; elles me sont fâcheuses, je suis las de les supporter.

Osterwald

Esaïe 1.14  Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes ; elles me sont à charge ; je suis las de les supporter.

Auguste Crampon

Esaïe 1.14  Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes ; elles me sont à charge, je suis las de les supporter.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 1.14  Je hais vos solennités des premiers jours des mois et toutes les autres : elles me sont devenues à charge ; je suis las de les souffrir.

André Chouraqui

Esaïe 1.14  Vos lunaisons, vos rendez-vous, mon être les hait ; ils sont pour moi un fardeau. Je suis excédé d’en être chargé.

Zadoc Kahn

Esaïe 1.14  Oui, vos néoménies et vos solennités, mon âme les abhorre, elles me sont devenues à charge, je suis las de les tolérer.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 1.14  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 1.14  חָדְשֵׁיכֶ֤ם וּמֹועֲדֵיכֶם֙ שָׂנְאָ֣ה נַפְשִׁ֔י הָי֥וּ עָלַ֖י לָטֹ֑רַח נִלְאֵ֖יתִי נְשֹֽׂא׃

Versions étrangères

New Living Translation

Esaïe 1.14  I hate all your festivals and sacrifices. I cannot stand the sight of them!