×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Cantique 8.1

Cantique 8.1 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Cantique 8.1  Oh ! Que n’es-tu mon frère, Allaité des mamelles de ma mère ! Je te rencontrerais dehors, je t’embrasserais, Et l’on ne me mépriserait pas.

Segond dite « à la Colombe »

Cantique 8.1  Oh ! si tu étais mon frère,
Nourri au sein de ma mère !
Je te rencontrerais dehors, je t’embrasserais,
Et l’on ne me mépriserait pas.

Nouvelle Bible Segond

Cantique 8.1  Ah ! si tu étais mon frère, nourri au sein de ma mère ! Je te trouverais dehors, je t’embrasserais, et on ne me mépriserait pas.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Cantique 8.1  Oh ! Que n’es-tu mon frère, Allaité des mamelles de ma mère ! Je te rencontrerais dehors, je t’embrasserais, Et l’on ne me mépriserait pas.

Segond 21

Cantique 8.1  Si seulement tu étais comme mon frère, si seulement tu avais été allaité par ma mère ! Je te rencontrerais dehors, je t’embrasserais et l’on ne me mépriserait même pas.

Les autres versions

Bible du Semeur

Cantique 8.1  « Ah, que n’es-tu mon frère
allaité par ma mère !
Te rencontrant dehors, je pourrais t’embrasser
sans que l’on me méprise,

Traduction œcuménique de la Bible

Cantique 8.1  Que n’es-tu vraiment mon frère,
nourri aux seins de ma mère !
Je te rencontrerais dehors, je t’embrasserais :
cependant les gens ne me mépriseraient pas.

Bible de Jérusalem

Cantique 8.1  Ah ! que ne m’es-tu un frère, allaité au sein de ma mère ! Te rencontrant dehors, je pourrais t’embrasser, sans que les gens me méprisent.

Bible Annotée

Cantique 8.1  Oh ! Que n’es-tu mon frère, allaité des mamelles de ma mère ! Lorsque je te rencontrerais dehors, je pourrais t’embrasser sans qu’on me méprisât.

John Nelson Darby

Cantique 8.1  Oh ! que tu fusses pour moi comme un frère qui ait sucé les mamelles de ma mère ! Si je te trouvais dehors, je t’embrasserais, sans qu’on m’en méprisât.

David Martin

Cantique 8.1  Plût à Dieu que tu me fusses comme un frère qui a sucé les mamelles de ma mère ! je t’irais trouver dehors, je te baiserais, et on ne m’en mépriserait point.

Osterwald

Cantique 8.1  Plût à Dieu que tu fusses comme mon frère, allaité des mamelles de ma mère ! J’irais te trouver dehors, je te baiserais, et on ne me mépriserait point.

Auguste Crampon

Cantique 8.1  Oh ! que ne m’es-tu un frère, qui aurait sucé les mamelles de ma mère ! Te rencontrant dehors, je t’embrasserais, et on ne pourrait me mépriser.

Lemaistre de Sacy

Cantique 8.1  L’épouse. Qui me procurera le bonheur de vous avoir pour frère, suçant le lait de ma mère ; afin que je vous trouve dehors, que je vous donne un baiser, et qu’à l’avenir personne ne me méprise ?

André Chouraqui

Cantique 8.1  Qui te donnera à moi pour frère, tétant les seins de ma mère ? Je te trouverais dehors, je t’embrasserais. Ainsi, ils ne me mépriseraient pas.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Cantique 8.1  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Cantique 8.1  מִ֤י יִתֶּנְךָ֙ כְּאָ֣ח לִ֔י יֹונֵ֖ק שְׁדֵ֣י אִמִּ֑י אֶֽמְצָאֲךָ֤ בַחוּץ֙ אֶשָּׁ֣קְךָ֔ גַּ֖ם לֹא־יָב֥וּזוּ לִֽי׃

Versions étrangères

New Living Translation

Cantique 8.1  [Young Woman: "Oh, if only you were my brother, who nursed at my mother's breast. Then I could kiss you no matter who was watching, and no one would criticize me.