Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ecclésiaste 8.12

Ecclésiaste 8.12 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Mais néanmoins cette patience même avec laquelle le pécheur est souffert, après avoir cent fois commis des crimes, m’a fait connaître que ceux qui craignent Dieu et qui respectent sa face, seront heureux.
MARCar le pécheur fait mal cent fois, et [Dieu] lui donne du délai ; mais je connais aussi qu’il sera bien à ceux qui craignent Dieu, et qui révèrent sa face :
OSTBien que le pécheur fasse le mal cent fois, et qu’il y persévère longtemps, cependant je sais aussi qu’il y aura du bonheur pour ceux qui craignent Dieu, qui craignent devant sa face.
CAHQu’un pécheur fasse mal cent fois, et qu’il (Dieu) ait de la longanimité pour lui, c’est que moi je sais que le bien sera pour ceux qui craignent Dieu, parce qu’ils révèrent sa présence.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRMais quand même le pécheur commet cent fois le crime, et prolonge ses jours, je sais pourtant que ceux qui craignent Dieu, se trouveront bien d’avoir craint en sa présence.
LAUparce que le pécheur fait le mal cent [fois]{Ou cent [ans.]} et qu’il prolonge ses jours. Cependant, je sais aussi qu’il y aura du bien à ceux qui craignent Dieu, à ceux qui le craignent devant sa face ;
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYBien que le pécheur fasse le mal cent fois et prolonge ses jours, je sais cependant que tout ira bien pour ceux qui craignent Dieu, parce qu’ils craignent sa face ;
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANQuoique le pécheur fasse cent fois le mal et que ses jours soient prolongés, je sais cependant que les fidèles se trouveront bien d’avoir craint devant la face de Dieu.
ZAKcar tel pécheur fait cent fois le mal et voit sa vie se prolonger, bien que je sache, moi, que ceux qui craignent Dieu méritent d’être heureux à cause de leur piété,
VIGCependant, quoique le pécheur fasse cent fois le mal, et qu’il soit supporté avec patience, j’ai reconnu qu’il y aura du bonheur (le bien sera) pour ceux qui craignent Dieu et qui révèrent sa face.
FILCependant, quoique le pécheur fasse cent fois le mal, et qu’il soit supporté avec patience, j’ai reconnu qu’il y aura du bonheur pour ceux qui craignent Dieu et qui révèrent Sa face.
LSGCependant, quoique le pécheur fasse cent fois le mal et qu’il y persévère longtemps, je sais aussi que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu, parce qu’ils ont de la crainte devant lui.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAmais, quoique le pécheur fasse cent fois le mal, et prolonge ses jours, je sais, moi, que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu, qui sont dans la crainte en sa présence.
BPCParce que le pécheur commet cent fois le mal et que sa vie se prolonge, sûrement aussi je sais que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu, qui vivent dans la crainte en sa présence.
JERQue le pécheur fasse cent fois le mal, il survit. Mais moi je sais aussi qu’il arrive du bien à ceux qui craignent Dieu parce qu’ils le craignent,
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGCependant, quoique le pécheur fasse cent fois le mal et qu’il y persévère longtemps, je sais aussi que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu, parce qu’ils ont de la crainte devant lui.
CHUQue le fauteur fasse le mal un centuple et qu’il le prolonge, quand je sais, moi aussi, que le bien est pour les frémissants d’Elohîms, qui frémissent en face de lui !
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPCar le pécheur a beau faire cent fois ce qui est mal, on lui laisse tout son temps. (Je sais pourtant que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu et qui le respectent.
S21En effet, le pécheur peut faire 100 fois le mal et continuer à vivre. Mais je sais aussi que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu parce qu’ils éprouvent de la crainte devant lui,
KJFBien que le pécheur fasse le mal cent fois, et qu’il y persévère longtemps, cependant je sais aussi qu’il y aura du bonheur pour ceux qui craignent Dieu, qui craignent devant sa face.
LXXὃς ἥμαρτεν ἐποίησεν τὸ πονηρὸν ἀπὸ τότε καὶ ἀπὸ μακρότητος αὐτῷ ὅτι καί γε γινώσκω ἐγὼ ὅτι ἔσται ἀγαθὸν τοῖς φοβουμένοις τὸν θεόν ὅπως φοβῶνται ἀπὸ προσώπου αὐτοῦ.
VULattamen ex eo quod peccator centies facit malum et per patientiam sustentatur ego cognovi quod erit bonum timentibus Deum qui verentur faciem eius
BHSאֲשֶׁ֣ר חֹטֶ֗א עֹשֶׂ֥ה רָ֛ע מְאַ֖ת וּמַאֲרִ֣יךְ לֹ֑ו כִּ֚י גַּם־יֹודֵ֣עַ אָ֔נִי אֲשֶׁ֤ר יִהְיֶה־טֹּוב֙ לְיִרְאֵ֣י הָאֱלֹהִ֔ים אֲשֶׁ֥ר יִֽירְא֖וּ מִלְּפָנָֽיו׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !