×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ecclésiaste 2.24

Ecclésiaste 2.24 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Ne vaut-il pas mieux manger et boire, et faire du bien à son âme du fruit de ses travaux ? Et ceci vient de la main de Dieu.
MARN’est-ce donc pas un bien pour l’homme de manger, et de boire, et de faire que son âme jouisse du bien dans son travail ? J’ai vu aussi que cela vient de la main de Dieu.
OSTNe vaut-il pas mieux pour l’homme, manger et boire, et faire jouir son âme du bien-être, au milieu de son travail ? J’ai vu aussi que cela vient de la main de Dieu.
CAHCe n’est pas un bien pour l’homme qu’il mange, qu’il boive et se montre content dans son travail ; cela aussi j’ai vu moi que cela vient de la main de Dieu.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRRien de mieux pour l’homme que de manger et de boire, et de faire goûter du bien-être à son âme, pendant son travail. Je vis que cela aussi est un don de la main de Dieu.
LAUIl n’est rien de bon pour l’homme, en son labeur, que de manger et de boire, et de faire goûter le bien-être{Héb. faire voir du bien.} à son âme. Pour cela aussi, j’ai vu que c’est une chose qui vient de la main de Dieu.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYIl n’y a rien de bon pour l’homme que de manger et de boire, et de faire jouir son âme du bien-être dans son travail. Et j’ai vu que cela aussi vient de la main de Dieu.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANCe n’est point un bien qui dépende de l’homme que de manger, de boire et de réjouir son âme du fruit de ses peines. J’ai vu que cela aussi dépend de Dieu.
ZAKNe vaut-il pas mieux pour l’homme de manger, de boire et de se donner du plaisir pour prix de son labeur ? Cela aussi, je l’ai constaté, émane de Dieu.
VIGNe vaut-il pas mieux manger et boire, et montrer le bonheur à son âme du fruit de ses travaux ? Et cela vient de la main de Dieu.[2.24 Est-ce qu’il, etc. Le but de l’auteur dans ce verset est de nous prémunir contre une avarice sordide et la passion de rechercher les richesses, en disant qu’il vaut mieux passer sa vie à jouir avec modération des fruits de ses travaux, comme d’autant de dons du Créateur, que de s’en priver pour se consumer dans des soucis immodérés et dans une vaine poursuite des faux biens de ce monde. Ainsi rien ne prouve que cet auteur se montre épicurien, comme le veulent quelques incrédules.]
FILNe vaut-il pas mieux manger et boire, et montrer le bonheur à son âme du fruit de ses travaux? Et cela vient de la main de Dieu.
LSGIl n’y a de bonheur pour l’homme qu’à manger et à boire, et à faire jouir son âme du bien-être, au milieu de son travail ; mais j’ai vu que cela aussi vient de la main de Dieu.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAIl n’y a rien de meilleur pour l’homme que de manger et de boire, et de faire jouir son âme du bien-être, au milieu de son travail ; mais j’ai vu que cela aussi vient de la main de Dieu.
BPCIl n’y a rien de bon pour l’homme comme de manger, de boire et de goûter soi-même le bien-être dans son travail. Mais j’ai vu que cela vient de la main de Dieu.
JERIl n’y a de bonheur pour l’homme que dans le manger et le boire et dans le bonheur qu’il trouve dans son travail, et je vois que cela aussi vient de la main de Dieu,
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGIl n’y a de bonheur pour l’homme qu’à manger et à boire, et à faire jouir son âme du bien-être, au milieu de son travail ; mais j’ai vu que cela aussi vient de la main de Dieu.
CHUNul bien pour l’humain autre que de manger, de boire, de faire voir à son être le bien dans son labeur. Cela aussi, je le vois, moi, oui, c’est de la main d’Elohîms.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPL’homme n’a rien de plus à attendre que de manger et de boire, et de se sentir bien. Mais j’ai vu que là aussi est la main de Dieu.
S21Le seul bonheur, pour l’homme, consiste à manger, à boire et à se donner du plaisir dans son travail, mais cela aussi, je l’ai bien vu moi-même, dépend de Dieu.
KJFNe vaut-il pas mieux pour l’homme, manger et boire, et faire jouir son âme du bien-être, au milieu de son travail? J’ai vu aussi que cela vient de la main de Dieu.
LXXοὐκ ἔστιν ἀγαθὸν ἐν ἀνθρώπῳ ὃ φάγεται καὶ ὃ πίεται καὶ ὃ δείξει τῇ ψυχῇ αὐτοῦ ἀγαθὸν ἐν μόχθῳ αὐτοῦ καί γε τοῦτο εἶδον ἐγὼ ὅτι ἀπὸ χειρὸς τοῦ θεοῦ ἐστιν.
VULnonne melius est comedere et bibere et ostendere animae suae bona de laboribus suis et hoc de manu Dei est
BHSאֵֽין־טֹ֤וב בָּאָדָם֙ שֶׁיֹּאכַ֣ל וְשָׁתָ֔ה וְהֶרְאָ֧ה אֶת־נַפְשֹׁ֛ו טֹ֖וב בַּעֲמָלֹ֑ו גַּם־זֹה֙ רָאִ֣יתִי אָ֔נִי כִּ֛י מִיַּ֥ד הָאֱלֹהִ֖ים הִֽיא׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !