×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ecclésiaste 2.10

Ecclésiaste 2.10 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Je n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils ont désiré, et j’ai permis à mon cœur de jouir de toutes sortes de plaisirs, et de prendre ses délices dans tout ce que j’avais préparé ; et j’ai cru que mon partage était de jouir ainsi de mes travaux.
MAREnfin, je n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils ont demandé, et je n’ai épargné aucune joie à mon cœur ; car mon cœur s’est réjoui de tout mon travail ; et c’est là tout ce que j’ai eu de tout mon travail.
OSTEnfin, je n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils ont désiré, et je n’ai épargné aucune joie à mon cœur ; car mon cœur s’est réjoui de tout mon travail, et c’est la part que j’ai eue de tout mon travail.
CAHEt tout ce que mes yeux ont désiré je ne les en ai pas privés, je n’ai refusé à mon cœur aucune joie ; mais mon cœur était joyeux de tous mes efforts, et c’était là le but de tous mes efforts.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRde plus ma sagesse me resta ; et de tout ce que mes yeux demandaient, je ne leur refusai rien ; je ne privai mon cœur d’aucune joie ; car mon cœur eut de la joie dans tout mon labeur, et ce fut la part que je retirai de tout mon labeur.
LAUEt quoi que mes yeux aient demandé, je ne les en ai point privés : je n’ai refusé à mon cœur aucune joie ; car mon cœur s’est réjoui de tout mon labeur, et c’est la part qui m’est revenue de tout mon labeur.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt quoi que mes yeux aient désiré, je ne les en ai point privés ; je n’ai refusé à mon cœur aucune joie, car mon cœur s’est réjoui de tout mon travail, et c’est là la part que j’ai eue de tout mon travail.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANTout ce que mes yeux désiraient, je ne leur en refusai rien ; je ne privai mon cœur d’aucune joie, car mon cœur retirait de la joie de tout mon travail, et c’était la part qui me revenait de tout mon travail.
ZAKRien de ce que mes yeux pouvaient désirer ne leur était refusé par moi ; je n’interdis aucun plaisir à mon cœur. Mon cœur, en effet, n’eut qu’à s’applaudir des soins que je prenais, et telle fut la récompense de toutes mes peines.
VIGJe n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils ont désiré, et j’ai permis à mon cœur de jouir de tous les plaisirs (toutes sortes de voluptés), et de prendre ses délices dans tout ce que j’avais préparé, et j’ai cru que mon partage était de jouir de mes travaux.
FILJe n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils ont désiré, et j’ai permis à mon coeur de jouir de tous les plaisirs, et de prendre ses délices dans tout ce que j’avais préparé, et j’ai cru que mon partage était de jouir de mes travaux.
LSGTout ce que mes yeux avaient désiré, je ne les en ai point privés ; je n’ai refusé à mon cœur aucune joie ; car mon cœur prenait plaisir à tout mon travail, et c’est la part qui m’en est revenue.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRATout ce que mes yeux désiraient, je ne les en ai pas privés; je n’ai refusé à mon cœur aucune joie ; car mon cœur prenait plaisir à tout mon travail, et ce fut ma part de tout mon travail.
BPCDe tout ce que mes yeux désiraient, je ne leur ai rien refusé ; je ne me suis privé d’aucune joie, car j’ai pris ma joie en tout mon travail ; ce fut ma part en tout mon travail.
JERJe n’ai rien refusé à mes yeux de ce qu’ils désiraient, je n’ai privé mon cœur d’aucune joie, car je me réjouissais de tout mon travail et cela fut mon sort dans tout mon travail.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGTout ce que mes yeux avaient désiré, je ne les en ai point privés ; je n’ai refusé à mon cœur aucune joie ; car mon cœur prenait plaisir à tout mon travail, et c’est la part qui m’en est revenue.
CHUJe n’ai pas préservé mes yeux de tout ce qu’ils demandaient ; je n’ai interdit aucune joie à mon cœur. Oui, mon cœur s’est réjoui de tout mon labeur. Ceci était ma part de tout mon labeur.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPTout ce que mes yeux désiraient, je me le suis accordé; il n’y a pas de plaisir dont je me sois privé, car je trouvais ma joie dans tout ce que je faisais. Là au moins j’ai recueilli le fruit de ma peine.
S21Je n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils réclamaient, je n’ai privé mon cœur d’aucune joie. En effet, mon cœur était réjoui par tout mon travail, et c’est toute la part que j’en ai retirée.
KJFEnfin, je n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils ont désiré, et je n’ai épargné aucune joie à mon cœur; car mon cœur s’est réjoui de tout mon travail, et c’est la part que j’ai eue de tout mon travail.
LXXκαὶ πᾶν ὃ ᾔτησαν οἱ ὀφθαλμοί μου οὐχ ὑφεῖλον ἀπ’ αὐτῶν οὐκ ἀπεκώλυσα τὴν καρδίαν μου ἀπὸ πάσης εὐφροσύνης ὅτι καρδία μου εὐφράνθη ἐν παντὶ μόχθῳ μου καὶ τοῦτο ἐγένετο μερίς μου ἀπὸ παντὸς μόχθου μου.
VULet omnia quae desideraverunt oculi mei non negavi eis nec prohibui cor quin omni voluptate frueretur et oblectaret se in his quae paraveram et hanc ratus sum partem meam si uterer labore meo
BHSוְכֹל֙ אֲשֶׁ֣ר שָֽׁאֲל֣וּ עֵינַ֔י לֹ֥א אָצַ֖לְתִּי מֵהֶ֑ם לֹֽא־מָנַ֨עְתִּי אֶת־לִבִּ֜י מִכָּל־שִׂמְחָ֗ה כִּֽי־לִבִּ֤י שָׂמֵ֨חַ֙ מִכָּל־עֲמָלִ֔י וְזֶֽה־הָיָ֥ה חֶלְקִ֖י מִכָּל־עֲמָלִֽי׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !