×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ecclésiaste 2.10

Ecclésiaste 2.10 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Ecclésiaste 2.10  Tout ce que mes yeux avaient désiré, je ne les en ai point privés ; je n’ai refusé à mon cœur aucune joie ; car mon cœur prenait plaisir à tout mon travail, et c’est la part qui m’en est revenue.

Segond dite « à la Colombe »

Ecclésiaste 2.10  Tout ce que mes yeux ont réclamé, je ne les en ai pas privés ; je n’ai refusé aucune joie à mon cœur ; car mon cœur se réjouissait de tout mon travail ; et c’est la part qui m’est revenue de tout ce travail.

Nouvelle Bible Segond

Ecclésiaste 2.10  Tout ce que mes yeux ont réclamé, je ne les en ai pas privés ; je n’ai refusé aucune joie à mon cœur ; car mon cœur se réjouissait de tout mon travail ; c’est la part qui m’est revenue de tout ce travail.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Ecclésiaste 2.10  Tout ce que mes yeux avaient désiré, je ne les en ai point privés ; je n’ai refusé à mon cœur aucune joie ; car mon cœur prenait plaisir à tout mon travail, et c’est la part qui m’en est revenue.

Segond 21

Ecclésiaste 2.10  Je n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils réclamaient, je n’ai privé mon cœur d’aucune joie. En effet, mon cœur était réjoui par tout mon travail, et c’est toute la part que j’en ai retirée.

Les autres versions

Bible du Semeur

Ecclésiaste 2.10  Je ne me suis rien refusé de tout ce que je voyais. Je ne me suis privé d’aucun plaisir. Oui, j’ai joui de tout mon travail et c’est la part que j’ai retirée de toute la peine que je me suis donnée.

Traduction œcuménique de la Bible

Ecclésiaste 2.10  Je n’ai rien refusé à mes yeux de ce qu’ils demandaient ;
je n’ai privé mon cœur d’aucune joie,
car mon cœur jouissait de tout mon travail :
c’était la part qui me revenait de tout mon travail.

Bible de Jérusalem

Ecclésiaste 2.10  Je n’ai rien refusé à mes yeux de ce qu’ils désiraient, je n’ai privé mon cœur d’aucune joie, car je me réjouissais de tout mon travail et cela fut mon sort dans tout mon travail.

Bible Annotée

Ecclésiaste 2.10  Tout ce que mes yeux désiraient, je ne leur en refusai rien ; je ne privai mon cœur d’aucune joie, car mon cœur retirait de la joie de tout mon travail, et c’était la part qui me revenait de tout mon travail.

John Nelson Darby

Ecclésiaste 2.10  Et quoi que mes yeux aient désiré, je ne les en ai point privés ; je n’ai refusé à mon cœur aucune joie, car mon cœur s’est réjoui de tout mon travail, et c’est là la part que j’ai eue de tout mon travail.

David Martin

Ecclésiaste 2.10  Enfin, je n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils ont demandé, et je n’ai épargné aucune joie à mon cœur ; car mon cœur s’est réjoui de tout mon travail ; et c’est là tout ce que j’ai eu de tout mon travail.

Osterwald

Ecclésiaste 2.10  Enfin, je n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils ont désiré, et je n’ai épargné aucune joie à mon cœur ; car mon cœur s’est réjoui de tout mon travail, et c’est la part que j’ai eue de tout mon travail.

Auguste Crampon

Ecclésiaste 2.10  Tout ce que mes yeux désiraient, je ne les en ai pas privés ; je n’ai refusé à mon cœur aucune joie ; car mon cœur prenait plaisir à tout mon travail, et ce fut ma part de tout mon travail.

Lemaistre de Sacy

Ecclésiaste 2.10  Je n’ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu’ils ont désiré, et j’ai permis à mon cœur de jouir de toutes sortes de plaisirs, et de prendre ses délices dans tout ce que j’avais préparé ; et j’ai cru que mon partage était de jouir ainsi de mes travaux.

André Chouraqui

Ecclésiaste 2.10  Je n’ai pas préservé mes yeux de tout ce qu’ils demandaient ; je n’ai interdit aucune joie à mon cœur. Oui, mon cœur s’est réjoui de tout mon labeur. Ceci était ma part de tout mon labeur.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Ecclésiaste 2.10  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Ecclésiaste 2.10  וְכֹל֙ אֲשֶׁ֣ר שָֽׁאֲל֣וּ עֵינַ֔י לֹ֥א אָצַ֖לְתִּי מֵהֶ֑ם לֹֽא־מָנַ֨עְתִּי אֶת־לִבִּ֜י מִכָּל־שִׂמְחָ֗ה כִּֽי־לִבִּ֤י שָׂמֵ֨חַ֙ מִכָּל־עֲמָלִ֔י וְזֶֽה־הָיָ֥ה חֶלְקִ֖י מִכָּל־עֲמָלִֽי׃

Versions étrangères

New Living Translation

Ecclésiaste 2.10  Anything I wanted, I took. I did not restrain myself from any joy. I even found great pleasure in hard work, an additional reward for all my labors.