×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Exode 22.8

Exode 22.8 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Si le voleur ne se trouve point, le maître de la maison sera obligé de se présenter devant les juges, et il jurera qu’il n’a point pris ce qui était à son prochain,
MAR[Mais] si le larron ne se trouve point, on fera venir le maître de la maison devant les Juges [ pour jurer] s’il n’a point mis sa main sur le bien de son prochain.
OSTSi le larron ne se trouve point, le maître de la maison sera amené devant Dieu, pour jurer s’il n’a point mis la main sur le bien de son prochain.
CAHDans toute espèce de vol, qu’il s’agisse d’un bœuf, d’un âne, d’un agneau, d’un vêtement ou de tout (objet) perdu, dont on dira : c’est cela, la cause des deux viendra devant les juges, et celui que les juges condamneront rendra le double à son prochain.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRSi le voleur ne se découvre pas, le maître de la maison paraîtra devant Dieu pour dire s’il n’a point mis la main sur la propriété de son prochain.
LAUDans toute affaire de crime concernant un bœuf, un âne, un agneau, un vêtement ou toute chose perdue dont on dira : C’est cela, l’affaire des deux parties viendra jusqu’à Dieu ; celui auquel Dieu donnera tort fera compensation au double envers son prochain.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYSi le voleur n’est pas trouvé, le maître de la maison sera amené devant les juges, pour jurer s’il n’a pas mis sa main sur le bien de son prochain.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANSi on ne découvre pas le voleur, le maître de la maison comparaîtra devant Dieu pour [qu’on sache] s’il n’a pas mis la main sur le bien de son prochain.
ZAKSi l’on ne trouve le voleur, le maître de la maison viendra jurer au tribunal qu’il n’a point porté la main sur la chose d’autrui.
VIGet qu’il n’a point eu de part à ce vol, que ce soit un bœuf, ou un âne, ou une brebis, ou généralement quelque autre chose qui ait été perdue. Les dieux examineront la cause de l’un et de l’autre, et s’ils condamnent le dépositaire, il rendra le double à son prochain.
FILSi le voleur ne se trouve point, le maître de la maison sera obligé de se présenter devant les dieux, et il jurera qu’il n’a point pris ce qui était à son prochain,
LSGSi le voleur ne se trouve pas, le maître de la maison se présentera devant Dieu, pour déclarer qu’il n’a pas mis la main sur le bien de son prochain.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAQuel que soit le corps du délit, bœuf, âne, brebis, vêtement ou tout objet perdu, au sujet duquel on dira : " C’est bien cela ! " la cause des deux parties ira jusqu’à Dieu, et celui que Dieu aura condamné restituera le double à son prochain.
BPCLe voleur n’est-il pas retrouvé, le maître de la maison se présentera devant Dieu et déclarera qu’il n’a pas mis la main sur le bien de son prochain.
JERDans toute cause litigieuse relative à un bœuf, à un âne, à une tête de petit bétail, à un vêtement ou à n’importe quel objet perdu dont on dit : C’est bien lui, le différend sera porté devant Dieu. Celui que Dieu aura déclaré coupable restituera le double à l’autre.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGSi le voleur ne se trouve pas, le maître de la maison se présentera devant Dieu, pour déclarer qu’il n’a pas mis la main sur le bien de son prochain.
CHUÀ toute parole de carence, pour un bœuf, pour un âne, pour un agneau, pour une tunique, pour toute perte, dont il sera dit : ‹ C’est cela ›, la parole des deux vient jusqu’à l’Elohîms. Celui que l’Elohîms incrimine en paie deux à son compagnon.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPQuelle que soit la chose volée, que ce soit un bœuf, un âne, un agneau, un vêtement ou toute autre chose, l’affaire sera portée devant Dieu et celui qui aura été condamné par Dieu rendra le double à son prochain.
S21 « Dans toute affaire litigieuse concernant un bœuf, un âne, un agneau, un vêtement ou un objet perdu dont quelqu’un revendiquera la propriété, la cause des deux parties ira jusqu’à Dieu. Celui que Dieu condamnera fera à son prochain une restitution au double.
KJFSi le voleur n’est pas trouvé, alors le maître de la maison sera amené devant les juges, pour voir s’il n’a pas mis sa main sur le bien de son voisin.
LXXκατὰ πᾶν ῥητὸν ἀδίκημα περί τε μόσχου καὶ ὑποζυγίου καὶ προβάτου καὶ ἱματίου καὶ πάσης ἀπωλείας τῆς ἐγκαλουμένης ὅ τι οὖν ἂν ᾖ ἐνώπιον τοῦ θεοῦ ἐλεύσεται ἡ κρίσις ἀμφοτέρων καὶ ὁ ἁλοὺς διὰ τοῦ θεοῦ ἀποτείσει διπλοῦν τῷ πλησίον.
VULad perpetrandam fraudem tam in bove quam in asino et ove ac vestimento et quicquid damnum inferre potest ad deos utriusque causa perveniet et si illi iudicaverint duplum restituet proximo suo
BHS(22.9) עַֽל־כָּל־דְּבַר־פֶּ֡שַׁע עַל־שֹׁ֡ור עַל־חֲ֠מֹור עַל־שֶׂ֨ה עַל־שַׂלְמָ֜ה עַל־כָּל־אֲבֵדָ֗ה אֲשֶׁ֤ר יֹאמַר֙ כִּי־ה֣וּא זֶ֔ה עַ֚ד הָֽאֱלֹהִ֔ים יָבֹ֖א דְּבַר־שְׁנֵיהֶ֑ם אֲשֶׁ֤ר יַרְשִׁיעֻן֙ אֱלֹהִ֔ים יְשַׁלֵּ֥ם שְׁנַ֖יִם לְרֵעֵֽהוּ׃ ס
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !