×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Exode 22.6

Exode 22.6 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Si le feu gagnant peu à peu trouve des épines, et se prend ensuite à un tas de gerbes de blé, ou aux blés qui sont encore sur pied dans les champs, celui qui aura allumé le feu payera la perte qu’il aura causée.
MARSi le feu sort, et trouve des épines, et que le blé qui est en tas, ou sur pied, ou le champ, soit consumé, celui qui aura allumé le feu rendra entièrement ce qui en aura été brûlé.
OSTSi le feu sort et trouve des épines, et que du blé en gerbes, ou la moisson, ou le champ, soit consumé, celui qui aura allumé le feu rendra entièrement ce qui aura été brûlé.
CAHSi quelqu’un donne à son prochain de l’argent ou des objets à garder, et que ces objets soient volés de la maison de cet homme, si l’on découvre le voleur, il rendra le double.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRLorsque du feu échappé atteindra des épines et qu’une pile de gerbes, où une moisson, ou une plantation en sera ravagée, le dommage sera réparé par celui qui a été l’occasion de l’incendie.
LAUQuand un homme aura donné à son prochain de l’argent ou des objets à garder, et qu’on les volera de la maison de cet homme, si le voleur se trouve, il fera compensation au double.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYSi le feu sort et trouve des épines, et qu’un tas de gerbes ou du blé sur pied, ou le champ, soit consumé, celui qui aura allumé l’incendie fera pleine compensation.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANLorsqu’un feu éclatera et gagnera des épines et dévorera du blé en meule ou du blé sur pied ou un champ, celui qui aura allumé ce feu sera tenu d’indemniser.
ZAK“ Si le feu, en s’étendant, gagne des buissons et dévore une meule de blé, ou la moisson ou le champ d’autrui, l’auteur de l’incendie sera tenu de payer.
VIGSi quelqu’un met en dépôt de l’argent chez son ami ou quelque objet en garde, et qu’on le dérobe chez celui qui en était le dépositaire, si l’on trouve le voleur, il rendra le double.
FILSi le feu, gagnant peu à peu, trouve des épines et se prend ensuite à un tas de gerbes, ou aux blés qui sont encore sur pied dans les champs, celui qui aura allumé le feu payera le dommage.
LSGSi un feu éclate et rencontre des épines, et que du blé en gerbes ou sur pied, ou bien le champ, soit consumé, celui qui a causé l’incendie sera tenu à un dÉdommagement.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRASi un homme donne en garde à un autre de l’argent ou des objets, et qu’on les vole de la maison de ce dernier, le voleur, si on le trouve, restituera le double.
BPCSi un feu éclate, gagne des broussailles et consume des gerbes ou du blé sur pied ou le champ, celui qui aura causé l’incendie sera tenu à compensation.
JERSi quelqu’un donne en garde à un autre de l’argent ou des objets, et qu’on les vole chez celui-ci, le voleur, si on le découvre, devra restituer au double.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGSi un feu éclate et rencontre des épines, et que du blé en gerbes ou sur pied, ou bien le champ, soit consumé, celui qui a causé l’incendie sera tenu à un dédommagement.
CHUSi un homme donne à son compagnon de l’argent ou des objets à garder, qu’ils soient volés de la maison de l’homme, si le voleur est trouvé, il en paie deux.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPSi un homme donne à son prochain de l’argent ou des objets à garder dans sa maison, et qu’un vol y soit commis, le voleur, s’il est trouvé, rendra le double.
S21 « Si un homme confie à un autre la garde d’argent ou d’objets et qu’on les vole dans la maison de cette personne, le voleur fera une restitution au double, dans le cas où on le trouverait.
KJFSi le feu se déclare et atteint des épines, et que des tas de grains, ou du grain sur pied, ou le champ, soient consumés, celui qui aura allumé le feu fera certainement restitution.
LXXἐὰν δέ τις δῷ τῷ πλησίον ἀργύριον ἢ σκεύη φυλάξαι καὶ κλαπῇ ἐκ τῆς οἰκίας τοῦ ἀνθρώπου ἐὰν εὑρεθῇ ὁ κλέψας ἀποτείσει διπλοῦν.
VULsi quis commendaverit amico pecuniam aut vas in custodiam et ab eo qui susceperat furto ablata fuerint si invenitur fur duplum reddet
BHS(22.7) כִּֽי־יִתֵּן֩ אִ֨ישׁ אֶל־רֵעֵ֜הוּ כֶּ֤סֶף אֹֽו־כֵלִים֙ לִשְׁמֹ֔ר וְגֻנַּ֖ב מִבֵּ֣ית הָאִ֑ישׁ אִם־יִמָּצֵ֥א הַגַּנָּ֖ב יְשַׁלֵּ֥ם שְׁנָֽיִם׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !