×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 69.5

Psaumes 69.5 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Mais que tous ceux qui vous cherchent, se réjouissent en vous et soient transportés de joie ; et que ceux qui aiment le salut qui vient de vous, disent sans cesse : Que le Seigneur soit glorifié.
MARÔ Dieu ! Tu connais ma folie, et mes fautes ne te sont point cachées.
OSTCeux qui me haïssent sans cause, passent en nombre les cheveux de ma tête ; ceux qui m’attaquent et qui sont mes ennemis sans sujet, se renforcent ; je dois alors rendre ce que je n’ai pas ravi.
CAHCeux qui me haïssent sans motif sont plus nombreux que les cheveux de ma tête ; mes ennemis sans sujet sont si puissants ! Quand je n’ai pas enlevé dois-je alors rendre ?
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRCeux qui me sont gratuitement hostiles, surpassent en nombre les cheveux de ma tête ; mes destructeurs, mes fourbes ennemis se sont renforcés ; je dois restituer ce que je n’ai point dérobé.
LAUIls sont plus nombreux que les cheveux de ma tête, ceux qui me haïssent sans cause ; ils sont forts ceux qui voudraient m’anéantir, qui sont à tort mes ennemis. Ce que je n’ai pas ravi, je dois maintenant le rendre.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYÔ Dieu ! tu connais ma folie, et mes fautes ne te sont pas cachées.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANIls sont plus nombreux que les cheveux de ma tête,
Ceux qui me haïssent sans cause.
Ils sont puissants, ceux qui veulent me détruire,
Qui sont à tort mes ennemis.
Il faut que je restitue ce que je n’ai pas dérobé.
ZAKÔ Dieu, tu serais instruit de ma folie, mes crimes ne te resteraient point cachés.
VIGMais que tous ceux qui vous cherchent tressaillent d’allégresse et de joie ; et que ceux qui aiment votre salut disent sans cesse : Que le Seigneur soit glorifié ![69.5 Votre salut ; c’est-à-dire, le salut que vous accordez, qui vient de vous.]
FILIls sont devenus plus nombreux que les cheveux de ma tête, * ceux qui me haïssent sans cause. Ils sont devenus forts, mes ennemis qui me persécutent injustement; * j’ai dû payer ce que je n’avais pas pris.
LSG(69.6) Ô Dieu ! Tu connais ma folie, Et mes fautes ne te sont point cachées.
SYNDieu, tu connais mes égarements. Et mes fautes ne te sont point cachées.
CRAIls sont plus nombreux que les cheveux de ma tête,
ceux qui me haïssent sans cause ;
ils sont puissants ceux qui veulent me perdre,
qui sont sans raison mes ennemis.
Ce que je n’ai pas dérobé, il faut que je le rende.
BPCEt tu sais, ô Dieu, si je me suis égaré, - aucune de mes fautes n’a pu t’échapper :
JERPlus nombreux que les cheveux de la tête, ceux qui me haïssent sans cause ; ils sont puissants ceux qui me détruisent, ceux qui m’en veulent à tort. (Ce que je n’ai pas pris, devrai-je le rendre ?)
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGIls sont plus nombreux que les cheveux de ma tête, Ceux qui me haïssent sans cause ; Ils sont puissants, ceux qui veulent me perdre, Qui sont à tort mes ennemis. Ce que je n’ai pas dérobé, il faut que je le restitue.
CHUIls se sont multipliés plus que les cheveux de ma tête, mes haineux, gratuitement. Ils se revigorent, mes exterminateurs, mes ennemis par mensonge. Ce que je n’ai pas volé, devrai-je le rendre ?
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPPartout des ennemis à qui je n’ai rien fait, il y en a plus que de cheveux sur ma tête! Ils sont plus forts que moi, ceux qui sans raison me haïssent: comment puis-je rendre ce que je n’ai pas pris?
S21Ils sont plus nombreux que les cheveux de ma tête, ceux qui me détestent sans raison ; ils sont puissants, ceux qui veulent me réduire au silence, qui sont à tort mes ennemis. Ce que je n’ai pas volé, il faut que je le rende.
KJFÔ Dieu, tu connais ma folie; et mes péchés ne te sont pas cachés.
LXXἀγαλλιάσθωσαν καὶ εὐφρανθήτωσαν ἐπὶ σοὶ πάντες οἱ ζητοῦντές σε καὶ λεγέτωσαν διὰ παντός μεγαλυνθήτω ὁ θεός οἱ ἀγαπῶντες τὸ σωτήριόν σου.
VULexultent et laetentur in te omnes qui quaerunt te et dicant semper magnificetur Deus qui diligunt salutare tuum
BHS(69.4) רַבּ֤וּ׀ מִשַּׂעֲרֹ֣ות רֹאשִׁי֮ שֹׂנְאַ֪י חִ֫נָּ֥ם עָצְמ֣וּ מַ֭צְמִיתַי אֹיְבַ֣י שֶׁ֑קֶר אֲשֶׁ֥ר לֹא־גָ֝זַ֗לְתִּי אָ֣ז אָשִֽׁיב׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !