×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 55.8

Psaumes 55.8 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Psaumes 55.8  (55.9) Je m’échapperais en toute hâte, Plus rapide que le vent impétueux, que la tempête.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Psaumes 55.8  Voici, je fuirais bien loin, J’irais séjourner au désert ; – Pause.

Segond 21

Psaumes 55.8  Oui, je fuirais bien loin, j’irais habiter au désert. –   Pause.

Les autres versions

Bible Annotée

Psaumes 55.8  Voilà ! Je m’enfuirais au loin, Je chercherais asile au désert. (Jeu d’instruments.)

John Nelson Darby

Psaumes 55.8  Je me hâterais de m’échapper loin du vent de tempête, loin de l’ouragan.

David Martin

Psaumes 55.8  Je me hâterais de me garantir de ce vent excité par la tempête.

Ostervald

Psaumes 55.8  Voilà, je m’enfuirais bien loin, je me tiendrais au désert. (Sélah.)

Lausanne

Psaumes 55.8  je m’envolerais et j’irais habiter [ailleurs] ; voici, je m’enfuirais bien loin, et je séjournerais au désert ; (Sélah.)

Vigouroux

Psaumes 55.8  vous ne les sauverez nullement ; dans votre colère vous briserez les (des) peuples. O Dieu,[55.8 Vous briserez des peuples. Le mot peuples n’étant affecté de l’article déterminatif, ni dans l’hébreu, dans le grec, ne saurait être légitimement rapporté aux ennemis particuliers de David. La phrase exprime une sentence générale.]

Auguste Crampon

Psaumes 55.8  voici que je fuirais bien loin, et je demeurerais au désert ; — Séla.

Lemaistre de Sacy

Psaumes 55.8  vous ne les sauverez en aucune sorte : vous briserez plutôt ces peuples dans votre colère. Ô Dieu !

Zadoc Kahn

Psaumes 55.8  Je m’assurerais à la hâte un refuge contre le vent de tempête, contre l’ouragan ! ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Psaumes 55.8  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Psaumes 55.8  (55.7) הִ֭נֵּה אַרְחִ֣יק נְדֹ֑ד אָלִ֖ין בַּמִּדְבָּ֣ר סֶֽלָה׃

La Vulgate

Psaumes 55.8  pro nihilo salvos facies illos in ira populos confringes Deus