Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 48.6

Psaumes 48.6 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Quel sujet aurai-je de craindre au jour mauvais ? Ce sera si je me trouve enveloppé dans l’iniquité de ma voie.
MARLà le tremblement les a saisis, [et] une douleur comme de celle qui enfante.
OSTL’ont-ils vue ? Frappés de stupeur, éperdus, ils se sont enfuis à la hâte.
CAHIls ont regardé, ainsi stupéfaits, effrayés ils ont pris la fuite.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRIls virent, et furent aussitôt éperdus, ils prirent l’épouvante, et s’enfuirent ;
LAUIls l’ont vue, et aussitôt ils ont été étonnés, ils ont été épouvantés, ils se sont enfuis à la hâte.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYLà, le tremblement les a saisis, une angoisse comme celle de la femme qui enfante.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANL’ont-ils vue ? Frappés de stupeur, éperdus, ils se sont enfuis à la hâte.
ZAKLà un frisson s’empara d’eux, une angoisse comme d’une femme qui enfante :
VIGPourquoi craindrais-je au jour mauvais ? L’iniquité de ceux qui me talonnent m’environnera (Je craindrai si l’iniquité de ma voix m’environne).[48.6 Je craindrai, nous a paru le complément le plus simple et le plus naturel de l’ellipse qui se trouve dans l’hébreu et les Septante, aussi bien que dans la Vulgate. ― L’iniquité de ma voie ; littéralement de mon talon ; c’est-à-dire de mes pas, de ma marche ; au figuré, de ma conduite. Ainsi, le sens est : Je n’aurai à craindre que si je marche dans une mauvaise voie.]
FILEux-mêmes, en la voyant, ont été dans la stupeur, troublés et vivement émus; *
LSG(48.7) Là un tremblement les a saisis, Comme la douleur d’une femme qui accouche.
SYNSoudain, ils furent saisis d’un tremblement, D’une angoisse pareille à celle de la femme qui enfante.
CRAIls ont vu, soudain ils ont été dans la stupeur ;
éperdus, ils ont pris la fuite.
BPCLa terreur les y a saisis, - une angoisse, comme celle de la femme qui enfante ;
JERils virent, et du coup stupéfaits, pris de panique, ils décampèrent.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGIls ont regardé, tout stupéfaits, Ils ont eu peur, et ont pris la fuite.
CHUIls voient, eux-mêmes, ainsi étonnés, s’affolent et se précipitent.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPÀ peine l’ont-ils vue qu’ils restent stupéfaits, ils sont pris de panique et s’enfuient.
S21Ils ont regardé, tout stupéfaits, saisis de peur ils ont pris la fuite.
KJFLa peur les a saisis sur place, ainsi qu’une douleur, comme celle de la femme qui est en travail.
LXXἵνα τί φοβοῦμαι ἐν ἡμέρᾳ πονηρᾷ ἡ ἀνομία τῆς πτέρνης μου κυκλώσει με.
VULcur timebo in die malo iniquitas calcanei mei circumdabit me
BHS(48.5) הֵ֣מָּה רָ֭אוּ כֵּ֣ן תָּמָ֑הוּ נִבְהֲל֥וּ נֶחְפָּֽזוּ׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !