×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 46.5

Psaumes 46.5 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Psaumes 46.5  (46.6) Dieu est au milieu d’elle : elle n’est point ébranlée ; Dieu la secourt dès l’aube du matin.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Psaumes 46.5  Il est un fleuve dont les courants réjouissent la cité de Dieu, Le sanctuaire des demeures du Très-Haut.

Segond 21

Psaumes 46.5  Les bras d’un fleuve réjouissent la ville de Dieu, le sanctuaire des demeures du Très-Haut.

Les autres versions

Bible Annotée

Psaumes 46.5  Il est un fleuve dont les bras réjouissent la cité de Dieu, Ce lieu saint des demeures du Très-Haut.

John Nelson Darby

Psaumes 46.5  Dieu est au milieu d’elle ; elle ne sera pas ébranlée. Dieu la secourra au lever du matin.

David Martin

Psaumes 46.5  Dieu est au milieu d’elle ; elle ne sera point ébranlée. Dieu lui donnera du secours dès le point du jour.

Ostervald

Psaumes 46.5  Le fleuve et ses canaux réjouissent la cité de Dieu, le lieu saint des demeures du Très-Haut.

Lausanne

Psaumes 46.5  Il y a un fleuve dont les canaux réjouissent la ville de Dieu, le saint lieu des demeures du Très-Haut.

Vigouroux

Psaumes 46.5  Il nous a choisis pour son héritage ; la beauté de Jacob qu’il a aimée.[46.5 Il a choisi en nous, etc. ; c’est-à-dire il nous a choisis parmi toutes les nations pour être son peuple. ― La beauté ou la gloire de Jacob, désigne dans plus d’un endroit de l’Ecriture le temple du Seigneur. Ainsi, cette seconde partie du verset veut dire : Le Seigneur a choisi aussi pour sa demeure le temple, dont Jacob, c’est-à-dire le peuple d’Israël, a droit de se glorifier ; et il l’a aimé, puisqu’il l’a préféré à toutes les autres demeures.]

Auguste Crampon

Psaumes 46.5  Un fleuve réjouit de ses courants la cité de Dieu, le sanctuaire où habite le Très-Haut.

Lemaistre de Sacy

Psaumes 46.5  Il a choisi dans nous son héritage ; savoir , la beauté de Jacob qu’il a aimée.

Zadoc Kahn

Psaumes 46.5  Dieu réside au milieu d’elle : elle ne sera point ébranlée, Dieu venant à son secours dès le lever de l’aurore.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Psaumes 46.5  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Psaumes 46.5  (46.4) נָהָ֗ר פְּלָגָ֗יו יְשַׂמְּח֥וּ עִיר־אֱלֹהִ֑ים קְ֝דֹ֗שׁ מִשְׁכְּנֵ֥י עֶלְיֹֽון׃

La Vulgate

Psaumes 46.5  elegit nobis hereditatem suam speciem Iacob quam dilexit diapsalma