×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 130.2

Psaumes 130.2 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Psaumes 130.2  Seigneur, écoute ma voix ! Que tes oreilles soient attentives à la voix de mes supplications !

Segond Nouvelle Édition de Genève

Psaumes 130.2  Seigneur, écoute ma voix ! Que tes oreilles soient attentives À la voix de mes supplications !

Segond 21

Psaumes 130.2  Seigneur, écoute-moi ! Que tes oreilles soient attentives à mes supplications !

Les autres versions

Bible Annotée

Psaumes 130.2  Seigneur, écoute ma voix ! Que tes oreilles soient attentives à mes cris, qui implorent ta pitié !

John Nelson Darby

Psaumes 130.2  Seigneur ! écoute ma voix ; que tes oreilles soient attentives à la voix de mes supplications.

David Martin

Psaumes 130.2  Seigneur, écoute ma voix ! que tes oreilles soient attentives à la voix de mes supplications.

Ostervald

Psaumes 130.2  Seigneur, écoute ma voix ! Que tes oreilles soient attentives à la voix de mes supplications !

Lausanne

Psaumes 130.2  Seigneur, écoute ma voix ; que tes oreilles soient attentives à la voix de mes supplications.

Vigouroux

Psaumes 130.2  Si je n’avais pas d’humbles sentiments, et si au contraire j’ai élevé (exalté) mon âme, que mon âme soit traitée comme l’enfant que sa mère a sevré.[130.2 Si je n’avais, etc. C’était la formule ordinaire des vœux ou serments des Hébreux. Voir Psaumes, 94, 11. ― Que comme l’enfant, etc. ; c’est l’imprécation jointe au vœu, et dont le sens est : Je veux que Dieu me traite comme un enfant qui, lorsqu’on le sèvre, gémit entre les bas de sa mère. Voir, sur les formules de serments, Psaumes, 94, 11.]

Auguste Crampon

Psaumes 130.2  Seigneur, écoute ma voix ; que tes oreilles soient attentives aux accents de ma prière !

Lemaistre de Sacy

Psaumes 130.2  Si je n’avais pas des sentiments humbles et rabaissés, et si au contraire j’ai élevé mon âme ; que mon âme soit réduite au même état que l’est un enfant lorsque sa mère l’a sevré.

Zadoc Kahn

Psaumes 130.2  Seigneur, écoute ma voix, que tes oreilles soient attentives aux accents de mes supplications.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Psaumes 130.2  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Psaumes 130.2  אֲדֹנָי֮ שִׁמְעָ֪ה בְקֹ֫ולִ֥י תִּהְיֶ֣ינָה אָ֭זְנֶיךָ קַשֻּׁבֹ֑ות לְ֝קֹ֗ול תַּחֲנוּנָֽי׃

La Vulgate

Psaumes 130.2  si non humiliter sentiebam sed exaltavi animam meam sicut ablactatum super matrem suam ita retributio in anima mea