×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 104.31

Psaumes 104.31 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Psaumes 104.31  Que la gloire de l’Éternel subsiste à jamais ! Que l’Éternel se réjouisse de ses œuvres !

Segond Nouvelle Édition de Genève

Psaumes 104.31  Que la gloire de l’Éternel subsiste à jamais ! Que l’Éternel se réjouisse de ses œuvres !

Segond 21

Psaumes 104.31  Que la gloire de l’Éternel dure éternellement ! Que l’Éternel se réjouisse de ses œuvres !

Les autres versions

Bible Annotée

Psaumes 104.31  Que la gloire de l’Éternel soit à toujours ! Que l’Éternel se réjouisse en ses œuvres,

John Nelson Darby

Psaumes 104.31  La gloire de l’Éternel sera à toujours ; l’Éternel se réjouira en ses œuvres.

David Martin

Psaumes 104.31  Que la gloire de l’Éternel soit à toujours, que l’Éternel se réjouisse en ses œuvres !

Ostervald

Psaumes 104.31  Que la gloire de l’Éternel dure à toujours ! Que l’Éternel se réjouisse dans ses œuvres !

Lausanne

Psaumes 104.31  Que la gloire de l’Éternel demeure éternellement ! Que l’Éternel se réjouisse en ses ouvrages,

Vigouroux

Psaumes 104.31  Il parla, et les (des myriades de) mouches et les (des) moucherons envahirent tout leur territoire.[104.31 Voir Exode, 8, vv. 16, 24. ― Il vint des myriades de mouches et de moucherons. Parmi ces insectes, il faut ranger surtout les moustiques. Ceux-là seuls qui ont habité l’Orient, l’Egypte et la Palestine peuvent se faire une idée de cette plaie. Un médecin en fait la description suivante : « Le moustique est un animal bien petit, mais bien rusé et bien avide de votre sang… Il bourdonne et vous pique ; il vous enfonce son aiguillon, et s’il y a plusieurs moustiques à la fois qui vous perforent, vous êtes en feu et votre corps est criblé de milliers de boutons, sièges brûlants de démangeaisons intolérables… Les moustiques sont des insectes plus dangereux et plus répandus qu’on ne le croit généralement. Le chancelier du consul général de France à Jérusalem, qui avait résidé à Zanzibar, nous a dit qu’une des régions de cette côte torride est absolument inhabitable par le fait des moustiques ; les ouvriers, pour travailler, sont obligés d’avoir tout le corps enduit d’une épaisse couche de mortier, qu’ils doivent renouveler plusieurs fois par jour ; quant aux chevaux, ânes et mulets, ils endurent de telles souffrances, qu’ils en perdent l’appétit et le sommeil ; ils ne peuvent ni manger ni dormir, ils maigrissent et meurent de consomption, au bout d’un mois de séjour sur cette côte inhospitalière. » E. GUIBOUT, Jérusalem, Le Caire, Damas, 1889, p. 186.]

Auguste Crampon

Psaumes 104.31  Que la gloire de Yahweh subsiste à jamais ! Que Yahweh se réjouisse de ses œuvres !

Lemaistre de Sacy

Psaumes 104.31  Il parla, et on vit venir toutes sortes de mouches et de moucherons dans tout leur pays.

Zadoc Kahn

Psaumes 104.31  Que la gloire de l’Eternel dure à jamais ! Que le Seigneur se réjouisse de ses oeuvres !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Psaumes 104.31  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Psaumes 104.31  יְהִ֤י כְבֹ֣וד יְהוָ֣ה לְעֹולָ֑ם יִשְׂמַ֖ח יְהוָ֣ה בְּמַעֲשָֽׂיו׃

La Vulgate

Psaumes 104.31  dixit et venit cynomia et scinifes in omnibus finibus eorum