×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Job 17.5

Job 17.5 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Job 17.5  On invite ses amis au partage du butin, Et l’on a des enfants dont les yeux se consument.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Job 17.5  On invite ses amis au partage du butin, Et l’on a des enfants dont les yeux se consument.

Segond 21

Job 17.5  « On invite des amis au partage du butin, alors que l’on a des enfants dont les yeux sont épuisés.

Les autres versions

Bible Annotée

Job 17.5  On invite les amis à partager, Et les yeux des enfants se consument.

John Nelson Darby

Job 17.5  Celui qui trahit ses amis pour qu’ils soient pillés, les yeux de ses fils seront consumés.

David Martin

Job 17.5  Et les yeux même des enfants de celui qui parle avec flatterie à ses intimes amis, seront consumés.

Ostervald

Job 17.5  Tel livre ses amis au pillage, dont les enfants auront les yeux consumés.

Lausanne

Job 17.5  Si quelqu’un désigne ses amis au pillage, les yeux de ses fils se consumeront.

Vigouroux

Job 17.5  Il promet du butin à ses compagnons ; mais (et) les yeux de ses fils tomberont en défaillance.[17.5 Il promet, lui Eliphaz. ― Les yeux de ses enfants s’éteindront, c’est-à-dire ses enfants seront malheureux.]

Auguste Crampon

Job 17.5  Tel invite ses amis au partage, quand défaillent les yeux de ses enfants.

Lemaistre de Sacy

Job 17.5  Il promet du butin à ses compagnons ; mais les yeux de ses enfants tomberont dans la défaillance.

Zadoc Kahn

Job 17.5  Pour une part de butin on trahit des amis, de sorte que les yeux de leurs enfants se consument [de misère].

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Job 17.5  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Job 17.5  לְ֭חֵלֶק יַגִּ֣יד רֵעִ֑ים וְעֵינֵ֖י בָנָ֣יו תִּכְלֶֽנָה׃

La Vulgate

Job 17.5  praedam pollicetur sociis et oculi filiorum eius deficient