×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esther 4.1

Esther 4.1 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Mardochée ayant appris ceci, déchira ses vêtements, se revêtit d’un sac, et se couvrit la tête de cendres ; et jetant de grands cris au milieu de la place de la ville, il faisait éclater l’amertume de son cœur.
MAROr quand Mardochée eut appris tout ce qui avait été fait, il déchira ses vêtements, et se couvrit d’un sac et de cendre, et il sortit par la ville, criant d’un cri grand et amer.
OSTOr, quand Mardochée eut appris tout ce qui avait été fait, il déchira ses vêtements, se couvrit d’un sac et de cendre, et il sortit par la ville, criant d’un cri grand et amer.
CAHEt comme Mordechaï apprit tout ce qui s’était passé, il déchira ses vêtements, se revêtit d’un sac et (se couvrit) de cendres, se rendit au milieu de la ville, et poussa une forte et amère clameur.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt lorsque Mardochée apprit tout ce qui s’était fait, il déchira ses habits, et revêtit le cilice et la cendre, et parut au milieu de la ville et poussa un haut et lamentable cri.
LAUQuand Mardochée connut tout ce qui s’était fait, il déchira ses vêtements, il se revêtit d’un vêtement d’affliction [souillé] de cendre, et il sortit au milieu de la ville, poussant des cris grands et amers.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt Mardochée sut tout ce qui s’était fait ; et Mardochée déchira ses vêtements et se couvrit d’un sac et de cendre, et sortit au milieu de la ville et poussa un cri grand et amer.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANQuand Mardochée apprit tout ce qui se passait, il déchira ses vêtements, prit le sac et la cendre et parcourut la ville, et il poussa de grands cris, des cris de douleur amère.
ZAKOr, Mardochée, ayant au connaissance de tout ce qui s’était passé, déchira ses vêtements, se couvrit d’un cilice et de cendres et parcourut la ville en poussant des cris véhéments et amers.
VIGMardochée, ayant appris ces choses, déchira ses vêtements, se revêtit d’un sac, et se couvrit la tête de cendres ; et il poussait de grands cris dans la place du milieu de la ville, manifestant l’amertume de son cœur (âme).
FILMardochée, ayant appris ces choses, déchira ses vêtements, se revêtit d’un sac, et se couvrit la tête de cendres; et il poussait de grands cris dans la place du milieu de la ville, manifestant l’amertume de son coeur.
LSGMardochée, ayant appris tout ce qui se passait, déchira ses vêtements, s’enveloppa d’un sac et se couvrit de cendre. Puis il alla au milieu de la ville en poussant avec force des cris amers,
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAMardochée, ayant appris tout ce qui se passait, déchira ses vêtements, se revêtit d’un sac et se couvrit la tête de cendre ; puis il alla au milieu de la ville en poussant avec force des gémissements amers.
BPCMardochée apprit tout ce qui s’était accompli. Mardochée déchira ses vêtements ; il se vêtit d’un sac et de cendre, il sortit en ville et il criait d’une voix déchirante pleine d’amertume.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGMardochée, ayant appris tout ce qui se passait, déchira ses vêtements, s’enveloppa d’un sac et se couvrit de cendre. Puis il alla au milieu de la ville en poussant avec force des cris amers,
CHUMordekhaï savait tout ce qui s’était fait. Mordekhaï déchire ses habits, se revêt de sac et de poussière. Il sort dans la ville. Il clame, une grande clameur amère.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPEn apprenant ces mesures, Mardochée déchira ses vêtements, il prit un sac et se recouvrit de cendres, puis il parcourut toute la ville en poussant des cris déchirants.
S21Informé de tout ce qui se passait, Mardochée déchira ses vêtements, se couvrit d’un sac et de cendre, puis sillonna la ville en criant à pleine voix son amertume.
KJFOr, quand Mardochée eut appris tout ce qui avait été fait, il déchira ses vêtements, se couvrit d’un sac et de cendre, et il sortit par la ville, criant d’un cri grand et amer.
LXXὁ δὲ Μαρδοχαῖος ἐπιγνοὺς τὸ συντελούμενον διέρρηξεν τὰ ἱμάτια αὐτοῦ καὶ ἐνεδύσατο σάκκον καὶ κατεπάσατο σποδὸν καὶ ἐκπηδήσας διὰ τῆς πλατείας τῆς πόλεως ἐβόα φωνῇ μεγάλῃ αἴρεται ἔθνος μηδὲν ἠδικηκός.
VULquae cum audisset Mardocheus scidit vestimenta sua et indutus est sacco spargens cinerem capiti et in platea mediae civitatis voce magna clamabat ostendens amaritudinem animi sui
BHSוּמָרְדֳּכַ֗י יָדַע֙ אֶת־כָּל־אֲשֶׁ֣ר נַעֲשָׂ֔ה וַיִּקְרַ֤ע מָרְדֳּכַי֙ אֶת־בְּגָדָ֔יו וַיִּלְבַּ֥שׁ שַׂ֖ק וָאֵ֑פֶר וַיֵּצֵא֙ בְּתֹ֣וךְ הָעִ֔יר וַיִּזְעַ֛ק זְעָקָ֥ה גְדֹלָ֖ה וּמָרָֽה׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !