×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Néhémie 1.3

Néhémie 1.3 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGNéhémie 1.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Néhémie 1.3Ils me répondirent : Ceux qui sont restés après la captivité, et qui demeurent en la province de Judée , sont dans une grande affliction et dans l’opprobre. Les murailles de Jérusalem sont toutes détruites, et ses portes ont été consumées par le feu.
David Martin - 1744 - MARNéhémie 1.3Et ils me dirent : Ceux qui sont restés de la captivité, sont là dans la province, dans une grande misère et en opprobre ; et la muraille de Jérusalem demeure renversée, et ses portes brûlées par feu.
Ostervald - 1811 - OSTNéhémie 1.3Et ils me dirent : Ceux qui sont restés de la captivité, sont là, dans la province, dans une grande misère et dans l’opprobre ; la muraille de Jérusalem est en ruine, et ses portes ont été consumées par le feu.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHNéhémie 1.3Ils me dirent : Ceux qui sont restés, ceux qui de la captivité sont restés là dans la province, sont dans une grande affliction et dans l’opprobre, et la muraille de Ierouschalaïme est en ruine, et ses portes sont consumées par le feu.
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMNéhémie 1.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGRNéhémie 1.3Et ils me dirent : Les restants qui ont survécu à la captivité sont là dans la province en une grande misère et dans l’opprobre, et le mur de Jérusalem est démoli, et ses portes brûlées au feu.
Bible de Lausanne - 1872 - LAUNéhémie 1.3Et ils me dirent : Les survivants{Héb. restants.} qui demeurent de reste de la captivité, là, dans la province, sont dans un grand malheur et dans l’opprobre, et la muraille de Jérusalem est en brèches et ses portes sont brûlées par le feu.
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTNéhémie 1.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
John Nelson Darby - 1885 - DBYNéhémie 1.3et ils me dirent : Les restants, qui sont demeurés de reste de la captivité, là, dans la province, sont dans une grande misère et dans l’opprobre, et la muraille de Jérusalem est en ruine et ses portes sont brûlées par le feu.
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STANéhémie 1.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Annotée - 1899 - BANNéhémie 1.3Et ils me dirent : Ceux qui sont demeurés de reste de la captivité, là, dans la province, sont dans une grande misère et dans l’opprobre, et la muraille de Jérusalem est renversée, et ses portes ont été consumées par le feu.
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGNéhémie 1.3Ils me répondirent : Ceux qui sont restés de la captivité, et qui ont été laissés dans la province, sont dans une grande affliction et dans l’opprobre, et les murailles de Jérusalem sont en ruines, et ses portes ont été consumées par le feu.[1.3 Le mur de Jérusalem est tombé. Nous ne savons rien des quatorze années qui suivirent l’arrivée d’Esdras avant l’arrivée de Néhémie en Palestine. Ce verset suppose ou que dans cet intervalle les ennemis des Juifs avaient renversé les murs de Jérusalem et brûlé ses portes, au moins en partie reconstruites, ou bien, comme l’ont dit beaucoup de commentateurs, que Néhémie croyait que la capitale de la Judée avait été complètement relevée de ses ruines depuis le retour de la captivité, et qu’il apprend avec douleur qu’elle est encore dans l’état où l’avait mise l’armée de Nabuchodonosor.]
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILNéhémie 1.3Ils me répondirent : Ceux qui sont restés de la captivité, et qui ont été laissés dans la province, sont dans une grande affliction et dans l’opprobre, et les mirailles de Jérusalem sont en ruines, et ses portes ont été consumées par le feu.
Louis Segond - 1910 - LSGNéhémie 1.3Ils me répondirent : Ceux qui sont restés de la captivité sont là dans la province, au comble du malheur et de l’opprobre ; les murailles de Jérusalem sont en ruines, et ses portes sont consumées par le feu.
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNNéhémie 1.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Auguste Crampon - 1923 - CRANéhémie 1.3Ils me répondirent : « Les réchappés, ceux qui ont échappé à la captivité, là-bas dans la province, sont dans une grande misère et dans l’opprobre ; les murailles de Jérusalem sont démolies et ses portes consumées par le feu. »
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCNéhémie 1.3Ils répondirent : “Ceux qui restent, échappés de la captivité, là-bas, dans la province, sont au comble du malheur et de l’opprobre : les murs de Jérusalem sont en ruines et ses portes consumées par le feu.”
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRINéhémie 1.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible André Chouraqui - 1985 - CHUNéhémie 1.3Ils me disent : « Les restants qui sont restés de la captivité, là, dans la province, sont en grand malheur et outragés. Le rempart de Ieroushalaîm est en brèche. Ses portes ont été brûlées au feu. »
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCNéhémie 1.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TRENéhémie 1.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGNéhémie 1.3Ils me répondirent : Ceux qui sont restés de la captivité sont là dans la province, au comble du malheur et de l’opprobre ; les murailles de Jérusalem sont en ruines, et ses portes sont consumées par le feu.
Bible des Peuples - 1998 - BDPNéhémie 1.3Ils me répondirent: - “Là-bas, dans la Province, ceux qui sont rentrés de la captivité, les survivants, vivent dans une grande misère et au milieu des humiliations; le rempart de Jérusalem n’est que brèches et les portes sont brûlées.”
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKNéhémie 1.3Ils me répondirent : “ Ceux qui, échappés à la captivité, se sont fixés là-bas, dans la province, sont dans une situation très mauvaise et humiliante ; les murs de Jérusalem gisent écroulés et ses portes sont consumées par le feu. ”
Segond 21 - 2007 - S21Néhémie 1.3Ils m’ont répondu : « Les rescapés de la déportation se retrouvent là, dans la province, au comble du malheur et du déshonneur. La muraille de Jérusalem est pleine de brèches et ses portes ont été réduites en cendres. »
King James en Français - 2016 - KJFNéhémie 1.3Et ils me dirent: Ceux qui sont restés de la captivité, sont là, dans la province, dans une grande misère et dans l’opprobre; la muraille de Jérusalem est en ruine, et ses portes ont été consumées par le feu.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXNéhémie 1.3καὶ εἴποσαν πρός με οἱ καταλειπόμενοι οἱ καταλειφθέντες ἀπὸ τῆς αἰχμαλωσίας ἐκεῖ ἐν τῇ χώρᾳ ἐν πονηρίᾳ μεγάλῃ καὶ ἐν ὀνειδισμῷ καὶ τείχη Ιερουσαλημ καθῃρημένα καὶ αἱ πύλαι αὐτῆς ἐνεπρήσθησαν ἐν πυρί.
La Vulgate - 1454 - VULNéhémie 1.3et dixerunt mihi qui remanserunt et derelicti sunt de captivitate ibi in provincia in adflictione magna sunt et in obprobrio et murus Hierusalem dissipatus est et portae eius conbustae sunt igni
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSNéhémie 1.3וַיֹּאמְרוּ֮ לִי֒ הַֽנִּשְׁאָרִ֞ים אֲשֶֽׁר־נִשְׁאֲר֤וּ מִן־הַשְּׁבִי֙ שָׁ֣ם בַּמְּדִינָ֔ה בְּרָעָ֥ה גְדֹלָ֖ה וּבְחֶרְפָּ֑ה וְחֹומַ֤ת יְרוּשָׁלִַ֨ם֙ מְפֹרָ֔צֶת וּשְׁעָרֶ֖יהָ נִצְּת֥וּ בָאֵֽשׁ׃
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTNéhémie 1.3Ce verset n’existe pas dans cette traduction !