×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esdras 4.13

Esdras 4.13 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esdras 4.13  Que le roi sache donc que, si cette ville est rebâtie et si ses murs sont relevés, ils ne paieront ni tribut, ni impôt, ni droit de passage, et que le trésor royal en souffrira.

Segond dite « à la Colombe »

Esdras 4.13  Que le roi sache donc que, si cette ville est rebâtie et si ses murs sont restaurés, ils ne paieront ni tribut, ni impôt, ni droit de passage, et que finalement cela portera préjudice au roi.

Nouvelle Bible Segond

Esdras 4.13  Que le roi sache donc que, si cette ville est rebâtie et si ses murs sont restaurés, ils ne paieront ni tribut, ni impôt, ni taxe, et que finalement cela portera préjudice au roi.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esdras 4.13  Que le roi sache donc que, si cette ville est rebâtie et si ses murs sont relevés, ils ne paieront ni tribut, ni impôt, ni droit de passage, et que le trésor royal en souffrira.

Segond 21

Esdras 4.13  Roi, tu dois maintenant savoir que, si cette ville est reconstruite et ses murs relevés, ils ne paieront ni taxe, ni impôt, ni droit de passage et cela portera préjudice au trésor royal.

Les autres versions

Bible du Semeur

Esdras 4.13  Que l’empereur sache que si cette ville est reconstruite et si ses remparts sont réparés, ses habitants ne paieront plus ni tribut, ni impôt, ni taxes de péage, ce qui finalement lésera le trésor royal.

Traduction œcuménique de la Bible

Esdras 4.13  On doit maintenant faire connaître au roi que si cette ville est reconstruite et ses murs relevés, ils ne donneront plus de tribut, d’impôt et de droit de passage, ce qui finalement causera du tort aux rois.

Bible de Jérusalem

Esdras 4.13  Maintenant le roi doit être informé que si cette ville est rebâtie et les remparts restaurés, on ne paiera plus impôts, contributions ni droits de passage, et qu’en fin de compte mon roi sera lésé.

Bible Annotée

Esdras 4.13  Que le roi sache donc que, si cette ville se rebâtit, et si ses murs s’achèvent, ils ne paieront ni tribut, ni accise, ni droit de passage, et qu’ainsi elle fera tort aux rois.

John Nelson Darby

Esdras 4.13  Que le roi sache donc que si cette ville est bâtie et que ses murailles s’achèvent, ils ne payeront ni tribut, ni impôt, ni péage, et, plus tard, cela portera préjudice aux rois.

David Martin

Esdras 4.13  Que maintenant donc le Roi soit averti, que si cette ville est rebâtie, et ses murailles fondées, ils ne paieront plus de taille, ni de gabelle, ni de péage, et elle causera ainsi une grande perte aux revenus du Roi.

Osterwald

Esdras 4.13  Maintenant, que le roi sache que si cette ville est rebâtie et ses murailles relevées, on ne paiera plus de tribut, ni d’impôts, ni de péage, et que finalement elle portera dommage aux rois.

Auguste Crampon

Esdras 4.13  Que le roi sache donc que, si cette ville est rebâtie et si ses murs sont relevés, ils ne paieront ni impôt, ni tribut, ni droit de passage, ce qui causera un dommage aux rois.

Lemaistre de Sacy

Esdras 4.13  Nous supplions donc le roi de considérer que si cette ville se rebâtit, et qu’on en relève les murailles, on ne payera plus les tributs, ni les impôts et les revenus annuels, et cette perte retombera jusque sur les rois.

André Chouraqui

Esdras 4.13  Maintenant, qu’il soit connu du roi que si cette cité se bâtit, ces remparts s’achèvent, ils ne donneront ni la corvée, ni l’impôt, ni la taxe, et le trésor des rois en souffrira.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esdras 4.13  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esdras 4.13  כְּעַ֗ן יְדִ֨יעַ֙ לֶהֱוֵ֣א לְמַלְכָּ֔א דִּ֠י הֵ֣ן קִרְיְתָ֥א דָךְ֙ תִּתְבְּנֵ֔א וְשׁוּרַיָּ֖ה יִֽשְׁתַּכְלְל֑וּן מִנְדָּֽה־בְלֹ֤ו וַהֲלָךְ֙ לָ֣א יִנְתְּנ֔וּן וְאַפְּתֹ֥ם מַלְכִ֖ים תְּהַנְזִֽק׃

Versions étrangères

New Living Translation

Esdras 4.13  But we wish you to know that if this city is rebuilt and its walls are completed, it will be much to your disadvantage, for the Jews will then refuse to pay their tribute, customs, and tolls to you.