Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esdras 4.13

Esdras 4.13 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Nous supplions donc le roi de considérer que si cette ville se rebâtit, et qu’on en relève les murailles, on ne payera plus les tributs, ni les impôts et les revenus annuels, et cette perte retombera jusque sur les rois.
MARQue maintenant donc le Roi soit averti, que si cette ville est rebâtie, et ses murailles fondées, ils ne paieront plus de taille, ni de gabelle, ni de péage, et elle causera ainsi une grande perte aux revenus du Roi.
OSTMaintenant, que le roi sache que si cette ville est rebâtie et ses murailles relevées, on ne paiera plus de tribut, ni d’impôts, ni de péage, et que finalement elle portera dommage aux rois.
CAHIl faut donc que le roi sache que si cette cité est rebâtie et les murailles achevées, l’impôt, l’octroi et le péage ne s’acquitteront plus, et le trésor royal sera lésé.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGROr qu’il soit notoire au Roi que, si cette ville est relevée et les murs achevés, ils ne paieront pas le tribut, l’accise, ni les droits de route, et qu’ils frustreront d’autant le trésor royal.
LAUQu’il soit donc connu du roi que si cette ville est rebâtie et que ses murailles s’achèvent, ils ne paieront plus ni tribut, ni impôt, ni péage, et que le trésor des rois sera en perte.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYQue le roi sache donc que si cette ville est bâtie et que ses murailles s’achèvent, ils ne payeront ni tribut, ni impôt, ni péage, et, plus tard, cela portera préjudice aux rois.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANQue le roi sache donc que, si cette ville se rebâtit, et si ses murs s’achèvent, ils ne paieront ni tribut, ni accise, ni droit de passage, et qu’ainsi elle fera tort aux rois.
ZAKQue le roi sache donc que, si cette ville est rebâtie et les murailles réparées, ils ne paieront plus ni tribut, ni impôts, ni péage, ce qui portera préjudice au trésor royal.
VIGMaintenant donc, que le roi sache que si cette ville est rebâtie et ses murs restaurés, ils ne payeront plus le tribut, ni l’impôt, ni les revenus annuels, et cette perte atteindra jusqu’au(x) roi(s).
FILMaintenant donc, que le roi sache que si cette ville est rebâtie et ses murs restaurés, ils ne payeront plus le tribut, ni l’impôt, ni les revenus annuels, et cette perte atteindra jusqu’aux rois.
LSGQue le roi sache donc que, si cette ville est rebâtie et si ses murs sont relevés, ils ne paieront ni tribut, ni impôt, ni droit de passage, et que le trésor royal en souffrira.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAQue le roi sache donc que, si cette ville est rebâtie et si ses murs sont relevés, ils ne paieront ni impôt, ni tribut, ni droit de passage, ce qui causera un dommage aux rois.
BPCQue le roi sache donc que si cette ville est rebâtie et les murs relevés, ils ne payeront plus ni impôt, ni tribut, ni péage, et cette perte atteindra jusqu’aux rois.
JERMaintenant le roi doit être informé que si cette ville est rebâtie et les remparts restaurés, on ne paiera plus impôts, contributions ni droits de passage, et qu’en fin de compte mon roi sera lésé.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGQue le roi sache donc que, si cette ville est rebâtie et si ses murs sont relevés, ils ne paieront ni tribut, ni impôt, ni droit de passage, et que le trésor royal en souffrira.
CHUMaintenant, qu’il soit connu du roi que si cette cité se bâtit, ces remparts s’achèvent, ils ne donneront ni la corvée, ni l’impôt, ni la taxe, et le trésor des rois en souffrira.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPLe roi doit savoir ceci: s’ils arrivent à reconstruire la ville et que les remparts sont relevés, ils ne verseront plus de tributs, d’impôts ou de droits de passage; finalement, les rois en paieront les frais.
S21Roi, tu dois maintenant savoir que, si cette ville est reconstruite et ses murs relevés, ils ne paieront ni taxe, ni impôt, ni droit de passage et cela portera préjudice au trésor royal.
KJFMaintenant, que le roi sache que si cette ville est rebâtie et ses murailles relevées, on ne paiera plus de tribut, ni d’impôts, ni de péage, et que finalement elle portera dommage aux rois.
LXXνῦν οὖν γνωστὸν ἔστω τῷ βασιλεῖ ὅτι ἐὰν ἡ πόλις ἐκείνη ἀνοικοδομηθῇ καὶ τὰ τείχη αὐτῆς καταρτισθῶσιν φόροι οὐκ ἔσονταί σοι οὐδὲ δώσουσιν καὶ τοῦτο βασιλεῖς κακοποιεῖ.
VULnunc igitur notum sit regi quia si civitas illa aedificata fuerit et muri eius instaurati tributum et vectigal et annuos reditus non dabunt et usque ad reges haec noxa perveniet
BHSכְּעַ֗ן יְדִ֨יעַ֙ לֶהֱוֵ֣א לְמַלְכָּ֔א דִּ֠י הֵ֣ן קִרְיְתָ֥א דָךְ֙ תִּתְבְּנֵ֔א וְשׁוּרַיָּ֖ה יִֽשְׁתַּכְלְל֑וּן מִנְדָּֽה־בְלֹ֤ו וַהֲלָךְ֙ לָ֣א יִנְתְּנ֔וּן וְאַפְּתֹ֥ם מַלְכִ֖ים תְּהַנְזִֽק׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !