×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Chroniques 2.21

1 Chroniques 2.21 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Ensuite Hesron prit pour femme la fille de Machir, père de Galaad. Il avait soixante ans quand il l’épousa ; et il eut d’elle Ségub.
MARAprès cela Hetsron vint vers la fille de Makir père de Galaad, et la prit [pour sa femme], étant âgé de soixante ans ; et elle lui enfanta Ségub.
OSTAprès cela, Hetsron alla vers la fille de Makir, père de Galaad, et la prit, étant âgé de soixante ans ; elle lui enfanta Ségub.
CAHAprès, ‘Hetsrone vint vers la fille de Machir, père de Guilead ; en l’épousant il était âgé de soixante ans ; elle lui enfanta Segoub.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt ensuite Hetsron s’approcha de la fille de Machir père de Galaad, et il l’épousa étant âgé de soixante ans, et elle lui engendra Segub.
LAUEt après cela, Ketsron alla vers la fille de Makir, père de Galaad, et la prit (il était âgé de soixante ans), et elle lui enfanta Ségoub.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBY- Et après cela, Hetsron vint vers la fille de Makir, père de Galaad, et la prit, lui étant âgé de soixante ans ; et elle lui enfanta Segub ;
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEnsuite Hetsron alla vers la fille de Makir, père de Galaad, et il la prit, étant âgé de soixante ans, et elle lui enfanta Ségub.
ZAKEnsuite Heçrôn eut commerce avec une fille de Makhir, père de Ghilad, qu’il avait épousée à l’âge de soixante ans. Elle lui enfanta Segoub.
VIGEnsuite Hesron prit pour femme la fille de Machir, père de Galaad. Il avait soixante ans quand il l’épousa, et il eut d’elle Ségub.[2.21 Père de Galaad. Comme Galaad est à la fois un nom de personne et un nom de lieu, et que le mot hébreu père signifie aussi prince, souverain, on peut traduire par souverain, prince du pays de Galaad, puisque sa postérité y eut sa demeure. Ce double emploi de noms propres dans ce verset et dans plusieurs autres vient de ce que les premiers habitants de la Terre Promise prirent le nom des lieux qu’ils habitaient, ou de ce qu’ils appelèrent ces lieux du nom qu’ils portaient eux-mêmes, ou enfin de ce que leurs descendants donnèrent à leur père le nom de la ville qui fut possédée par sa postérité.]
FILEnsuite Hesron prit pour femme la fille de Machir, père de Galaad. Il avait soixante ans quand il l’épousa, et il eut d’elle Ségub.
LSGEnsuite, Hetsron alla vers la fille de Makir, père de Galaad, et il avait soixante ans lorsqu’il la prit ; elle lui enfanta Segub.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAEnsuite Hesron s’unit à la fille de Machir, père de Galaad : il avait soixante ans quand il la prit ; elle lui enfanta Ségub.
BPCEnsuite Hesron s’unit à la fille de Machir, père de Galaad : il était âgé de soixante ans quand il la prit ; elle lui enfanta Ségub.
JERPuis Heçrôn s’unit à la fille de Makir, père de Galaad. Il l’épousa alors qu’il avait soixante ans et elle lui enfanta Segub.
TRIPuis Heçrôn s’unit à la fille de Makir, père de Galaad. Il l’épousa alors qu’il avait soixante ans et elle lui enfanta Segub.
NEGEnsuite, Hetsron alla vers la fille de Makir, père de Galaad, et il avait soixante ans lorsqu’il la prit ; elle lui enfanta Segub.
CHUEnsuite Hèsrôn vient vers la fille de Makhir, père de Guil’ad. Il la prend, lui ayant soixante ans. Elle enfante pour lui Segoub.
JDCEnsuite Hèsrôn vient vers la fille de Makhir, père de Guil’ad. Il la prend, lui ayant soixante ans. Elle enfante pour lui Segoub.
TREEnsuite Hèsrôn vient vers la fille de Makhir, père de Guil’ad. Il la prend, lui ayant soixante ans. Elle enfante pour lui Segoub.
BDPHesron s’unit ensuite à la fille de Makir, père de Galaad: il avait 60 ans quand il la prit pour femme; elle lui enfanta Ségub.
S21Ensuite, Hetsron s’unit à la fille de Makir, le père de Galaad. Il avait 60 ans lorsqu’il l’épousa. Elle lui donna Segub.
KJFAprès cela, Hetsron alla vers la fille de Makir, père de Galaad, et la prit, étant âgé de soixante ans; elle lui enfanta Ségub.
LXXκαὶ μετὰ ταῦτα εἰσῆλθεν Εσερων πρὸς τὴν θυγατέρα Μαχιρ πατρὸς Γαλααδ καὶ οὗτος ἔλαβεν αὐτήν καὶ αὐτὸς ἑξήκοντα ἦν ἐτῶν καὶ ἔτεκεν αὐτῷ τὸν Σεγουβ.
VULpost haec ingressus est Esrom ad filiam Machir patris Galaad et accepit eam cum esset annorum sexaginta quae peperit ei Segub
BHSוְאַחַ֗ר בָּ֤א חֶצְרֹון֙ אֶל־בַּת־מָכִיר֙ אֲבִ֣י גִלְעָ֔ד וְה֣וּא לְקָחָ֔הּ וְה֖וּא בֶּן־שִׁשִּׁ֣ים שָׁנָ֑ה וַתֵּ֥לֶד לֹ֖ו אֶת־שְׂגֽוּב׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !