Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Rois 8.9

2 Rois 8.9 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Hazaël alla donc au-devant de l’homme de Dieu, menant avec lui quarante chameaux chargés de présents, de tout ce qu’il y avait de plus précieux à Damas. Hazaël s’étant présenté devant Elisée, lui dit : Benadad, roi de Syrie, votre fils, m’a envoyé vers vous, pour savoir s’il pourra relever de sa maladie.
MAREt Hazaël s’en alla au-devant de lui, ayant pris avec soi un présent, [savoir], quarante chameaux chargés de tout ce qu’il y avait de meilleur à Damas, et il vint, et se présenta devant lui, et dit : Ton fils Ben-hadad Roi de Syrie m’a envoyé vers toi, pour te dire : Relèverai-je de cette maladie ?
OSTHazaël s’en alla donc au-devant de lui, ayant pris avec lui un présent, tout ce qu’il y avait de mieux à Damas, la charge de quarante chameaux. Il vint donc se présenter devant Élisée, et lui dit : Ton fils Ben-Hadad, roi de Syrie, m’a envoyé vers toi, pour te dire : Relèverai-je de cette maladie ?
CAH’Hazael alla à sa rencontre, prit un présent en sa main, de tout ce qu’il y avait de bon à Dameschek, la charge de quarante chameaux ; il vint et s’arrêta devant lui, et dit : Ton fils Ben Hadad, roi d’Arame, m’envoie vers toi, disant : Relèverai-je de cette maladie ?
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt Hazaël alla au-devant de lui, et prit dans sa main une offrande, tous les plus excellents produits de Damas, la charge de quarante chameaux, et il vint se présenter à lui et dit : Ton fils Ben-Hadad, roi de Syrie, m’envoie vers toi avec ce message : Relèverai-je de cette maladie ?
LAUEt Hazaël alla à sa rencontre, et il prit un hommage en sa main, et tout ce qu’il y avait de meilleur à Damas, la charge de quarante chameaux ; et il arriva et se tint devant lui, et dit : Ton fils Ben-Hadad, roi d’Aram, m’a envoyé à toi, en disant : Guérirai-je de cette maladie ?
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYRelèverai-je de cette maladie ? Et Hazaël alla à sa rencontre, et prit dans sa main un présent de toutes les bonnes choses de Damas, la charge de quarante chameaux ; et il vint, et se tint devant lui, et dit : Ton fils Ben-Hadad, roi de Syrie, m’a envoyé vers toi, disant :
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt Hazaël alla à sa rencontre et prit avec lui un présent, tout ce qu’il y avait de mieux à Damas, une charge de quarante chameaux, et il vint et se tint devant lui et dit : Ton fils Ben-Hadad, roi de Syrie, m’a envoyé vers toi pour te dire : Relèverai-je de cette maladie ?
ZAKHazaël alla au-devant d’Elisée, emmenant avec lui un présent composé de tout ce qu’il y avait de meilleur à Damas, une charge de quarante chameaux ; il s’avança, et, se présentant à lui, il dit : “ Ton fils Ben-Hadad, roi de Syrie, m’a envoyé vers toi et demande : guérirai-je de ma maladie ”
VIGHazaël alla donc au-devant de lui, ayant avec lui des présents, tout ce qu’il y avait de plus précieux à (de toutes les bonnes choses de) Damas, la charge de quarante chameaux. Hazaël, s’étant présenté devant Elisée, lui dit : Bénadad, roi de Syrie, ton fils, m’a envoyé vers toi, en disant : Guérirai-je de cette maladie ?
FILHazaël alla donc au devant de lui, ayant avec lui des présents, tout ce qu’il y avait de plus précieux à Damas, la charge de quarante chameaux. Hazaël, s’étant présenté devant Elisée, lui dit : Bénadad, roi de Syrie, votre fils, m’a envoyé vers vous, en disant : Guérirai-je de cette maladie?
LSGHazaël alla au-devant d’Élisée, prenant avec lui un présent, tout ce qu’il y avait de meilleur à Damas, la charge de quarante chameaux. Lorsqu’il fut arrivé, il se présenta à lui, et dit : Ton fils Ben Hadad, roi de Syrie, m’envoie vers toi pour dire : Guérirai-je de cette maladie ?
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAHazaël alla au-devant d’Elisée. Il avait pris avec lui un présent, de tout ce qu’il y avait de meilleur à Damas, la charge de quarante chameaux. Lorsqu’il fut arrivé, il se présenta devant Elisée en disant : « Ton fils Benhadad, roi de Syrie, m’envoie vers toi pour dire : Survivrai-je à cette maladie ? »
BPCHazaël alla au-devant de lui, en prenant avec lui un présent de tout ce qu’il y avait de meilleur à Damas, la charge de quarante chameaux. Il vint se présenter devant lui en disant : “Ton fils, Benhadad, roi de Syrie, m’envoie vers toi pour te dire : Guérirai-je de cette maladie ?”
JERHazaël alla au-devant d’Elisée et emporta en présent tout ce qu’il y avait de meilleur à Damas, la charge de quarante chameaux. Il vint et, se tenant devant lui : "Ton fils Ben-Hadad roi d’Aram, dit-il, m’a envoyé te demander : Guérirai-je de mon mal présent ?"
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGHazaël alla au-devant d’Elisée, prenant avec lui un présent, tout ce qu’il y avait de meilleur à Damas, la charge de quarante chameaux. Lorsqu’il fut arrivé, il se présenta à lui, et dit : Ton fils Ben-Hadad, roi de Syrie, m’envoie vers toi pour dire : Guérirai-je de cette maladie ?
CHUHazaél va à son abord. Il prend une offrande en sa main : tout le meilleur de Damèssèq, une charge de quarante chameaux. Il vient, se tient face à lui et dit : « Ton fils, Bèn Hadad, roi d’Arâm, m’a envoyé vers toi pour dire : Survivrai-je à cette maladie ?
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPHazaël partit donc à la rencontre de l’homme de Dieu, il avait pris avec lui comme cadeau tout ce qu’il y a de meilleur à Damas: de quoi charger 40 chameaux! Il arriva chez l’homme de Dieu et, quand il fut introduit, il lui dit: “Ton fils Ben-Hadad, le roi d’Aram, m’a envoyé vers toi pour savoir s’il guérirait de cette maladie.”
S21Hazaël partit à la rencontre d’Élisée. Il avait en cadeau avec lui tout ce qu’il y avait de meilleur à Damas, l’équivalent de la charge de 40 chameaux. À son arrivée, il se présenta à lui et dit : « Ton fils Ben-Hadad, le roi de Syrie, m’envoie vers toi pour demander s’il va survivre à cette maladie. »
KJFHazaël s’en alla donc au-devant de lui, ayant pris avec lui un présent, tout ce qu’il y avait de mieux à Damas, la charge de quarante chameaux. Il vint donc se présenter devant Élisée, et lui dit: Ton fils Ben-Hadad, roi de Syrie, m’a envoyé vers toi, pour te dire: Relèverai-je de cette maladie?
LXXκαὶ ἐπορεύθη Αζαηλ εἰς ἀπαντὴν αὐτοῦ καὶ ἔλαβεν μαναα ἐν τῇ χειρὶ αὐτοῦ καὶ πάντα τὰ ἀγαθὰ Δαμασκοῦ ἄρσιν τεσσαράκοντα καμήλων καὶ ἦλθεν καὶ ἔστη ἐνώπιον αὐτοῦ καὶ εἶπεν πρὸς Ελισαιε ὁ υἱός σου υἱὸς Αδερ βασιλεὺς Συρίας ἀπέστειλέν με πρὸς σὲ λέγων εἰ ζήσομαι ἐκ τῆς ἀρρωστίας μου ταύτης.
VULivit igitur Azahel in occursum eius habens secum munera et omnia bona Damasci onera quadraginta camelorum cumque stetisset coram eo ait filius tuus Benadad rex Syriae misit me ad te dicens si sanari potero de infirmitate mea hac
BHSוַיֵּ֣לֶךְ חֲזָאֵל֮ לִקְרָאתֹו֒ וַיִּקַּ֨ח מִנְחָ֤ה בְיָדֹו֙ וְכָל־ט֣וּב דַּמֶּ֔שֶׂק מַשָּׂ֖א אַרְבָּעִ֣ים גָּמָ֑ל וַיָּבֹא֙ וַיַּעֲמֹ֣ד לְפָנָ֔יו וַיֹּ֗אמֶר בִּנְךָ֙ בֶן־הֲדַ֤ד מֶֽלֶךְ־אֲרָם֙ שְׁלָחַ֤נִי אֵלֶ֨יךָ֙ לֵאמֹ֔ר הַאֶחְיֶ֖ה מֵחֳלִ֥י זֶֽה׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !