×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Rois 8.5

2 Rois 8.5 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Et comme Giézi rapportait au roi de quelle manière Elisée avait ressuscité un mort, cette femme dont il avait ressuscité le fils, vint se présenter au roi, le conjurant de lui faire rendre sa maison et ses terres. Alors Giézi dit : Ô roi, mon seigneur ! voilà cette femme, et c’est là son fils qu’Elisée a ressuscité.
MAREt il arriva que lorsqu’il récitait au Roi comment [Elisée] avait rendu la vie à un mort, voici, la femme, au fils de laquelle il avait rendu la vie, vint faire requête au Roi touchant sa maison, et ses champs. Et Guéhazi dit : Ô Roi mon Seigneur ! c’est ici la femme, et c’est ici son fils, à qui Elisée a rendu la vie.
OSTEt, comme il racontait au roi comment il avait rendu la vie à un mort, voici que la femme dont il avait fait revivre le fils, vint implorer le roi, au sujet de sa maison et de ses champs. Alors Guéhazi dit : Ô roi, mon seigneur, c’est ici la femme, et c’est ici son fils à qui Élisée a rendu la vie.
CAHEt ce fut pendant qu’il racontait au roi comment il (Élischa) avait rendu la vie à un mort, que la femme dont il avait fait revivre le fils, vint implorer le roi au sujet de sa maison et de son champ. Gué’hazi dit : Ô roi, mon seigneur, voici la femme, et c’est ici son fils qu’Élischa a fait revivre.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt en effet, Gehazi racontait au roi qu’il avait rendu la vie au mort, lorsque la femme au fils de laquelle il avait rendu la vie, fit au roi sa réclamation pour sa maison et son champ ; et Gehazi dit au roi : O Roi, mon Seigneur, c’est la femme même et c’est à son fils qu’Elisée a rendu la vie.
LAUEt pendant qu’il racontait au roi comment il avait fait revivre le mort, voici la femme dont il avait fait revivre le fils qui venait réclamer auprès du roi touchant sa maison et touchant son champ. Et Guéhazi dit : Mon seigneur le roi ! Voilà la femme, et voilà son fils qu’Elisée a fait revivre.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt il arriva que, tandis qu’il racontait au roi comment il avait rendu la vie à un mort, voici, la femme au fils de laquelle il avait rendu la vie vint crier au roi au sujet de sa maison et de ses champs. Et Guéhazi dit : Ô roi, mon seigneur ! c’est ici la femme, et c’est ici son fils auquel Élisée a rendu la vie.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt il arriva qu’au moment où Guéhazi racontait au roi comment Élisée avait fait revivre le mort, voici la femme au fils de laquelle Élisée avait rendu la vie vint implorer le roi au sujet de sa maison et de ses terres, et Guéhazi dit : Roi, mon seigneur, c’est là cette femme ! C’est là son fils à qui Élisée a rendu la vie !
ZAKTandis qu’il racontait au roi le fait de la résurrection du mort, voici que la femme dont le fils avait été rappelé à la vie vint implorer justice pour sa maison et son champ. Ghéhazi dit : “ Mon seigneur le roi, tu vois là la femme en personne et son fils qu’Elisée a rendu à la vie. ”
VIGEt comme Giézi rapportait au roi de quelle manière Elisée avait ressuscité un mort, cette femme dont il avait ressuscité le fils se présenta au roi, le conjurant de lui faire rendre sa maison et ses terres. Alors Giézi dit : Mon seigneur le roi, voici cette femme, et voici son fils qu’Elisée a ressuscité.
FILEt comme Giézi rapportait au roi de quelle manière Elisée avait ressuscité un mort, cette femme dont il avait ressuscité le fils se présenta au roi, le conjurant de lui faire rendre sa maison et ses terres. Alors Giézi dit : Mon seigneur le roi, voici cette femme, et voici son fils qu’Elisée a ressuscité.
LSGEt pendant qu’il racontait au roi comment Élisée avait rendu la vie à un mort, la femme dont Élisée avait fait revivre le fils vint implorer le roi au sujet de sa maison et de son champ. Guéhazi dit : Ô roi, mon seigneur, voici la femme, et voici son fils qu’Élisée a fait revivre.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAPendant que le serviteur racontait au roi comment son maître avait rendu la vie à un mort, voici que la femme dont Elisée avait fait revivre le fils se mit à implorer le roi au sujet de sa maison et de son champ. Et Giézi dit : « O roi mon seigneur, voici la femme et voici son fils qu’Elisée a rendu à la vie. »
BPCGiézi racontait au roi comment il avait rendu la vie à l’enfant mort, quand voici la femme dont il avait ressuscité le fils venant implorer le roi au sujet de sa maison et de ses champs. Et Giézi dit au roi : “O mon seigneur le roi, voici la femme, et voici son fils qu’Elisée a rendu à la vie.”
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGEt pendant qu’il racontait au roi comment Elisée avait rendu la vie à un mort, la femme dont Elisée avait fait revivre le fils vint implorer le roi au sujet de sa maison et de son champ. Guéhazi dit : Ô roi, mon seigneur, voici la femme, et voici son fils qu’Elisée a fait revivre.
CHUEt c’est quand il raconte au roi qu’il a fait vivre un mort, voici, la femme dont il a fait vivre le fils vocifère vers le roi pour sa maison et son champ. Guéihazi dit : « Mon Adôn le roi, c’est la femme, et c’est son fils qu’Èlisha‘ a fait vivre ! »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPPendant que le serviteur racontait au roi comment son maître avait rendu la vie à un mort, voici qu’arrive la femme dont Élisée avait ressuscité le fils, et elle fait sa demande au roi au sujet de sa maison et de son champ. Guéhazi lui dit: “Mon seigneur le roi, voici justement la femme, et voici le fils auquel Élisée a rendu la vie!”
S21Il racontait justement au roi comment Élisée avait rendu la vie à un mort quand la femme dont il avait fait revivre le fils vint chercher secours auprès du roi pour récupérer sa maison et son champ. Guéhazi dit : « Mon seigneur le roi, voici la femme en question et voici son fils, celui qu’Élisée a fait revivre. »
KJFEt, comme il racontait au roi comment il avait rendu la vie à un mort, voici que la femme dont il avait fait revivre le fils, vint implorer le roi, au sujet de sa maison et de ses champs. Alors Guéhazi dit: Ô roi, mon seigneur, c’est ici la femme, et c’est ici son fils à qui Élisée a rendu la vie.
LXXκαὶ ἐγένετο αὐτοῦ ἐξηγουμένου τῷ βασιλεῖ ὡς ἐζωπύρησεν υἱὸν τεθνηκότα καὶ ἰδοὺ ἡ γυνή ἧς ἐζωπύρησεν τὸν υἱὸν αὐτῆς Ελισαιε βοῶσα πρὸς τὸν βασιλέα περὶ τοῦ οἴκου ἑαυτῆς καὶ περὶ τῶν ἀγρῶν ἑαυτῆς καὶ εἶπεν Γιεζι κύριε βασιλεῦ αὕτη ἡ γυνή καὶ οὗτος ὁ υἱὸς αὐτῆς ὃν ἐζωπύρησεν Ελισαιε.
VULcumque ille narraret regi quomodo mortuum suscitasset apparuit mulier cuius vivificaverat filium clamans ad regem pro domo sua et pro agris suis dixitque Giezi domine mi rex haec est mulier et hic filius eius quem suscitavit Heliseus
BHSוַ֠יְהִי ה֥וּא מְסַפֵּ֣ר לַמֶּלֶךְ֮ אֵ֣ת אֲשֶׁר־הֶחֱיָ֣ה אֶת־הַמֵּת֒ וְהִנֵּ֨ה הָאִשָּׁ֜ה אֲשֶׁר־הֶחֱיָ֤ה אֶת־בְּנָהּ֙ צֹעֶ֣קֶת אֶל־הַמֶּ֔לֶךְ עַל־בֵּיתָ֖הּ וְעַל־שָׂדָ֑הּ וַיֹּ֤אמֶר גֵּֽחֲזִי֙ אֲדֹנִ֣י הַמֶּ֔לֶךְ זֹ֚את הָֽאִשָּׁ֔ה וְזֶה־בְּנָ֖הּ אֲשֶׁר־הֶחֱיָ֥ה אֱלִישָֽׁע׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !