×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Rois 7.17

2 Rois 7.17 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Or le roi avait mis à la porte de la ville cet officier sur la main duquel il avait coutume de s’appuyer, et la foule du peuple fut si grande à l’entrée de la porte de la ville, qu’il fut étouffé, et mourut, selon que l’homme de Dieu le lui avait prédit, lorsque le roi vint le trouver chez lui.
MAREt le Roi donna charge de garder la porte, au capitaine, sur la main duquel il s’appuyait ; et le peuple le foula à la porte, tellement qu’il mourut, suivant ce que l’homme de Dieu avait dit, en parlant au Roi lorsqu’il était descendu vers lui.
OSTEt le roi ayant donné la garde de la porte à l’officier sur la main duquel il s’appuyait, le peuple l’écrasa à la porte, et il en mourut, comme l’avait dit l’homme de Dieu en parlant au roi, quand il était descendu vers lui.
CAHEt le roi commit près de la porte le capitaine sur la main duquel il s’appuyait ; le peuple le foula à la porte, et il mourut, comme l’homme de Dieu avait dit, quand il a parlé lorsque le roi est descendu vers lui.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt le roi avait confié la garde de la Porte à l’adjudant sur la main duquel il s’appuyait ; et celui-ci fut écrasé contre la Porte par le peuple et il mourut, comme l’avait annoncé l’homme de Dieu, qui avait parlé lorsque le roi descendit chez lui.
LAUEt le roi avait commis sur la porte le guerrier{Héb. le schalisch.} sur la main duquel il s’appuyait ; et le peuple le foula aux pieds dans la porte, et il mourut, comme l’avait dit l’homme de Dieu qui [lui] avait parlé quand le roi descendit chez lui.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt le roi avait commis à la garde de la porte le capitaine sur la main duquel il s’appuyait ; et le peuple le foula aux pieds dans la porte, et il mourut, selon ce qu’avait dit l’homme de Dieu, ce qu’il avait dit quand le roi était descendu vers lui.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt le roi avait préposé à la porte l’officier sur la main duquel il s’appuyait ; et il fut écrasé sous les pieds de la foule à la porte, et il mourut selon la parole que l’homme de Dieu avait dite lorsque le roi était descendu vers lui.
ZAKLe roi avait préposé à la porte de la ville l’officier sur lequel il avait l’habitude de s’appuyer ; écrasé par la foule à cette porte même, il périt, ainsi que l’avait annoncé l’homme de Dieu, qui avait fait cette prédiction au moment où le roi s’était avancé vers lui.
VIGOr le roi avait placé à la porte de la ville cet officier (le prince) sur la main duquel il s’appuyait, et la foule l’écrasa à l’entrée de la porte, et il mourut, selon que l’homme de Dieu le lui avait prédit lorsque le roi était descendu chez lui.[7.17 A la porte de la ville. Il n’y avait à Samarie qu’une porte, située à l’ouest de la ville.]
FILOr le roi avait placé à la porte de la ville cet officier sur la main duquel il s’appuyait, et le foule l’écrasa à l’entrée de la porte, et il mourut, selon que l’homme de Dieu le lui avait prédit lorsque le roi était descendu chez lui.
LSGLe roi avait remis la garde de la porte à l’officier sur la main duquel il s’appuyait ; mais cet officier fut écrasé à la porte par le peuple et il mourut, selon la parole qu’avait prononcée l’homme de Dieu quand le roi était descendu vers lui.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRALe roi avait confié la garde de la porte à l’officier sur la main duquel il s’appuyait ; mais cet officier y fut foulé aux pieds par le peuple, et il mourut, selon la parole qu’avait dite l’homme de Dieu quand le roi était descendu vers lui.
BPCOr le roi avait préposé à la porte l’officier sur le bras duquel il s’appuyait ; mais le peuple le foula aux pieds à la porte de la ville, et il mourut, selon la parole que l’homme de Dieu avait dite quand le roi était descendu vers lui.
JERLe roi avait mis de surveillance à la porte l’écuyer sur le bras duquel il s’appuyait ; le peuple le foula aux pieds, à la porte, et il mourut, selon ce qu’avait dit l’homme de Dieu (ce qu’il avait dit lorsque le roi était descendu chez lui.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGLe roi avait remis la garde de la porte à l’officier sur la main duquel il s’appuyait ; mais cet officier fut écrasé à la porte par le peuple et il mourut, selon la parole qu’avait prononcée l’homme de Dieu quand le roi était descendu vers lui.
CHULe roi avait préposé à la porte le capitaine sur la main duquel il s’appuyait. Le peuple le piétine à la porte et il meurt, comme l’homme d’Elohîms l’avait dit, ce qu’il avait dit à la descente du roi vers lui.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPJustement le roi avait placé à la porte de la ville l’officier sur la main duquel il s’appuyait. Les gens le piétinèrent près de la porte et il mourut comme l’avait annoncé l’homme de Dieu lorsque le roi était descendu chez lui.
S21Le roi avait confié la garde de la porte à l’officier qui le soutenait, mais cet officier fut écrasé à la porte par le peuple et il mourut, conformément à ce qu’avait dit l’homme de Dieu quand le roi était descendu vers lui.
KJFEt le roi ayant donné la garde de la porte à l’officier sur la main duquel il s’appuyait, le peuple l’écrasa à la porte, et il en mourut, comme l’avait dit l’homme de Dieu en parlant au roi, quand il était descendu vers lui.
LXXκαὶ ὁ βασιλεὺς κατέστησεν τὸν τριστάτην ἐφ’ ὃν ὁ βασιλεὺς ἐπανεπαύετο ἐπὶ τῇ χειρὶ αὐτοῦ ἐπὶ τῆς πύλης καὶ συνεπάτησεν αὐτὸν ὁ λαὸς ἐν τῇ πύλῃ καὶ ἀπέθανεν καθὰ ἐλάλησεν ὁ ἄνθρωπος τοῦ θεοῦ ὃς ἐλάλησεν ἐν τῷ καταβῆναι τὸν ἄγγελον πρὸς αὐτόν.
VULporro rex ducem illum in cuius manu incubuerat constituit ad portam quem conculcavit turba in introitu et mortuus est iuxta quod locutus fuerat vir Dei quando descenderat rex ad eum
BHSוְהַמֶּלֶךְ֩ הִפְקִ֨יד אֶת־הַשָּׁלִ֜ישׁ אֲשֶׁר־נִשְׁעָ֤ן עַל־יָדֹו֙ עַל־הַשַּׁ֔עַר וַיִּרְמְסֻ֧הוּ הָעָ֛ם בַּשַּׁ֖עַר וַיָּמֹ֑ת כַּאֲשֶׁ֤ר דִּבֶּר֙ אִ֣ישׁ הָאֱלֹהִ֔ים אֲשֶׁ֣ר דִּבֶּ֔ר בְּרֶ֥דֶת הַמֶּ֖לֶךְ אֵלָֽיו׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !